Friday, May 2, 2008

En roue libre

Je me demande bien pourquoi j'ai passé autant de temps à remettre ce blog sur pied, alors qu'il vient de nouveau de perdre, pour moi, une grande partie de son intérêt. Mais tout bien réfléchi, c'est normal : le blogging est avant tout une activité qui connaît des hauts et des bas. Et, c'est, en ce moment, une période de creux, du moins en ce qui concerne le désir de m'exprimer par écrit.

Car, ces derniers jours, se sont surtout les collages qui ont occupé mon temps. D'ailleurs, comme je voulais vous les montrer, sans vous obliger à faire un saut jusque sur Flickr, j'ai rouvert une vieille adresse, ma première adresse sur Blogger, soit dit en passant.

Pour l'occasion, j'ai piqué le titre de ce blog sur le dernier billet d'Albertine qui, si je ne me trompe pas, vient de fêter une nouvelle victoire. Parce que j'imagine qu'il y a un lien entre les décollations et sa satisfaction d'avoir mené un travail à son terme. Il faudra que je vérifie. Mais en attendant, sachez que j'ai mis en ligne 11 images. Toutes sont réalisées avec PhotoShop. Vous me direz ce que vous en pensez.

Ensuite, après avoir lu le septième épisode de l'excellent feuilleton "Les couettes de la discorde", dans lequel on peut lire des phrases comme celle-ci:
"L’élégance et la coquetterie, elle le savait, étaient absolument nécessaires si l’on ne voulait pas se faire complètement avaler et mépriser par cette ville. Et Dilek, de la volonté et du désir de s’en sortir, elle avait à revendre. Elle préférait manger uniquement des simits plutôt que de se passer de sa séance hebdomadaire de coiffage dans le salon d'Ahmet. D’ailleurs, finalement le brushing était la seule chose abordable dans cette ville : à peine plus cher qu’un sandwich-döner, et Ahmet qui devait avoir un faible pour elle, acceptait toujours de lui faire crédit."
j'ai recommencé à vagabonder sur la toile. Chose que je n'avais pas vraiment fait depuis pas mal de temps, déjà. Je vous raconterai ce que j'ai découvert au cours de ces dernières déambulations, mais pas tout de suite. J'en ai suffisamment dit pour cette nuit. A bientôt...

Labels: , , , ,

5 Comments:

Blogger Albertine said...

Chouette pour l'ouverture / la réouverture de cette adresse Scheiro ! Très égoïstement et même si j'imagine que cela te fait du travail en plus, cela veut dire que l'on va pouvoir mettre quelques mots en commentaire de tes images même sans être inscrit sur Flickr :-). Je vais aller voir cela ! Et... merci pour le titre (ou plutôt merci pour Platon je crois ;-)) !

Le feuilleton d'"île déracinée" a l'air pas mal, je ne suis pas sûre de pouvoir véritablement le suivre en ce moment (d'autant que j'ai des épisodes en retard), mais merci aussi de nous l'avoir signalé :-) !

PS : Pour ce qui est de la publication de décollation et de la fin d'un travail... Non, je ne crois pas. Cette histoire de décollation m'amuse : c'est un nouveau mystère... Pourquoi Albertine illustre-t-elle ses billets par des femmes qui tranchent la tête de certains hommes ? J'avoue que je l'ignore moi-même : si cela finit par ressembler à une "pratique", j'avoue être dans le rôle de l'agent inconscient de sa pratique en ce sens qu'il ne la "comprend" pas vraiment ;-)...

Bonne journée !

Sun May 04, 07:38:00 AM 2008  
Blogger Albertine said...

PPS : Si, si tu as bien fait de passer "autant de temps à remettre ce blog sur pied" :-D !

Sun May 04, 07:40:00 AM 2008  
Anonymous ada said...

Oh la la une citation entière pour moi toute seule, me voilà toute rouge...

J'ai trop la flegme de commenter sur Bourdieu, dommage hein.

Sun May 04, 07:30:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

C'est moi qui te remercie pour le titre Alb., d'autant plus qu'il n'est pas très utilisé sur la Sphere et que ça sonne très bien pour un blog d'images.
Au sujet des décollations, mais aussi pour pas mal d'autres choses, il est parfois bon de ne pas se poser trop de questions, de chercher à tout prix à connaître nos sombres motivations, hein Albertine ?

Mon May 05, 11:36:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Tu as raison, Ada la Rouge, c'est dommage, parce que je suis sûr que tu as pas mal de choses à dire sur l'animal. Une autre fois peut-être ?

Mon May 05, 11:37:00 AM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home