Tuesday, May 27, 2008

Raison cynique

Sur la bloggosphere deux bloggers se rencontrent "Dis-moi comment tu trouves le petit texte que j'ai mis en ligne", demande l'un. "Parfaitement nul", répond l'autre. "Espèce de menteur , s'écrie le premier furieux, si tu me dit que mon texte est complètement nul, c'est que tu veux me faire croire qu'il est excellent. Seulement, moi, je sais que mon texte est parfaitement nul. Alors pourquoi tu me mens ?"

A Prisoner of Hope
Collage: Tim McDonough's

"Le cynisme est surtout un acte de discours où l'énonciation même de la vérité inverse la force perlocutionnaire que l'acte était censé avoir. C’est-à-dire, à travers la position de la vérité dans l’énoncé, le cynique vise à valider des effets performatifs contraires à l’énonciation de la vérité", nous dit Slavoj Zizek qui rejoint la conception de Sloterdijk. Conception que j'essaye, en ce moment, de résumer pour Albertine.

Labels: ,

26 Comments:

Blogger Albertine said...

"Résumer" une conception, c'est toujours fort difficile... Je te remercie pour le moins d'essayer Scheiro :-).
Pour ce qui est de la citation que tu places ici, je n'y vois rien à redire, mais... en quoi cela répond-il à ce que je demandais plus bas ?

(Ta retranscription de dialogue est excellente ! Bel effet de vérité :-D !)

Tue May 27, 05:10:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Merci, pour le commentaire sur la retranscription de cette blague juive racontée par Freud et que je connaissais dans une version marocaine.
Et bien entendu ça ne réponds pas à ce que tu demandes, c'était pour te faire patienter ;-)

Tue May 27, 05:39:00 PM 2008  
Blogger Didier Goux said...

Je viens de m'apercevoir qu'il manquait un "r" à RÉSURRECTION, dans le titre du précédent...

(Non, non, je vous en prie : pas de remerciement entre nous !)

Tue May 27, 08:41:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

C'est corrigé ! Thanks, Didier ;-)

Tue May 27, 09:10:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Ah, ah Scheiro, maintenant que tu révèles tes sources, je comprends mieux : une blague juive version marocaine ne peut être que réussie :-D !

(Quoi, je fais des généralisations indues ? Ben oui, parfois, z'aime bien ;-))

Wed May 28, 09:07:00 AM 2008  
Blogger raf said...

Salut Scheiro..

Aller pour une fois que j'ai cinq minutes, je me permet de retoucher à ma sauce ce juteux dialogue...

appelons ça, heu, "Raison stratégique"

deux bloggers se rencontrent :
-"Dis-moi comment tu trouves le petit texte que j'ai mis en ligne ?", demande l'un.
-"Formidable, magnifique, incroyable, ça m'émoustille, me ramène des souvenirs, des émotions oubliées... je vibre !!"
- "Mince alors !" reprend le premier, "je ne pensais pas avoir un tel talent pour manier la plume. Ce texte ne vaut pourtant pas grand chose, je l'ai écris si mal, si vite.... J'en étais sûr, je suis un écrivain qui s'ignore ! oun grandé artisté dé génie !"

Le deuxième blogger demande alors au premier de passer à son tour commenter un texte sur son blog, pour "avoir son avis", il lui fait comprendre au passage qu'une longue amitié virtuelle est possible en ces lieux magiques.

Le monde retrouve ainsi sa logique, et la bloggosphere son allure de club de rencontre, de centre de massages spécialisé, où l'on apprend à soulager les chevilles enflées par quelques caresses hypocrites.

Heureusement qu'il reste quelques bourrins cyniques pour amuser la galerie..

A + mon gaillard, passe le bonjour à ta belle

Thu May 29, 03:22:00 PM 2008  
Blogger BBL said...

Dis donc mais c'est cynique ça comme message Raf ! On dirait bien que "à travers la position de la vérité dans l’énoncé, tu vises à valider des effets performatifs contraires à l’énonciation de la vérité" ? ou alors j'm'y connais pas. Mais je ne suis pas sûre que ça amuse la galerie. Dans ce cas, on ne parle alors plus de "bourrin cynique" mais de "chimpanzé aigri" ... enfin je crois :-)

Thu May 29, 05:11:00 PM 2008  
Blogger BBL said...

Ah et puis Raf : sâche qu'ici on ne s'occupe plus que de Vérité !!
Signé : la belle BBL :-)A plus

Thu May 29, 05:14:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je vois que BBL m'a précédé de qqs minutes et qu'elle est in the mood, c'est à dire qu'elle lit qqs ambiguïtés dans ton message, Raf. Je ne suis donc pas le seul. Mais tu pourras clarifier.

C'est vrai Raf, tu fais bien de me rappeler cette histoire et ta prise de tête avec La Mouette qui avait voulu apporter des corrections à tes textes. J'avais complètement oublié cet épisode. On dirait que tu ne gardes pas de très bons souvenirs de cette période, car je sens quelque chose d'assez ironique dans la tonalité de ton commentaire. Mais ce n'est qu'une vague impression souvent causée par la difficulté à interpréter des messages qui se veulent plein d'humour mais qui ratent leur cible.

Je pensais à toi dernièrement en lisant un article sur Emir "Nemanja" Kusturica seigneur de Küstendorf.

J'espère avoir qqs nouvelles par mail, Raf. Tu me semble bien désabusé, camarade.

Thu May 29, 05:21:00 PM 2008  
Blogger raf said...

Il me semble pourtant n'avoir fais que titiller le coté hypocrite d'une bonne partie des bloggers, qui ne cherchent que commentaires et links sur leur propre site, a travers de délicieux compliments fort peu spontanés, voir complètement faux cul...
ce genre de reproches sur la bloggosphere, Scheiro en a écrit des romans, des encyclopédies, et moi je lui reprochais son aigreur. N'est il pas amusant de voir les rôles ainsi s'inverser ?

Malgré une actuelle aversion envers le bloggin, je n'ai pas une once d'amertume envers qui que se soit ici (et encore moins contre la mouette, quelle blague..). Je n'ai fais que vous saluer en coup de vent ces derniers temps, alors cette fois-ci, j'ai pondu une de ces bonne vieilles tirades hors-sujet dont j'ai le secret, fidèle a mes anciennes (mauvaises) manies sur la bloggosphere.

Pas de quoi se faire du mauvais sang BBL, je vois bien ce que tu veux me dire dans ta dernière phrase. La lecture du billet "village people" m'a depuis informer du sérieux retrouvé en ces lieux, que je ne compte pas déranger outre mesure.

J'ai lu l'article sur Kustu, je trouve ce journaliste du Monde aussi partial que le cinéaste dans sa vision des Balkans. Il faut arrêter de dénoncer sans cesse le nationalisme serbe qui n'est souvent, chez les jeunes en particulier, que de l'arrogance. Et puis, ces temps-ci, TOUS les pays des Balkans sont nationalistes, même quand ils ont des élus modérés. C'est comme ça, ils sortent d'une guerre inter-etnies, continuent a défendre leurs couleurs, et se détestent TOUS.
De plus, la dénonciation du nationalisme de Kustu dans cet article cache mal le coté bêtement "people" du sujet, on pourrait faire le même sur les installations de Luc Besson en Normandie ou de Rodriguez aux US.

Aller, toutes mes excuses pour ces hors sujet,
Portez vous bien, je vous fais des bises
ciao

Thu May 29, 10:53:00 PM 2008  
Blogger raf said...

heu, je reviens vite fait sur mon premier commentaire, car j'ai esquiver sérieusement le fond de mon "dialogue" dans la réponse ci dessus.. ce n'est pas très correct.
Je parlais du fonctionnement de la bloggosphere. Lorsque l'on poste des billets régulièrement sur un blog, on se fabrique un petit monde a soit, et il est en général très désagréable de voir chaque jour s'afficher "0 commentaires" sur la longue liste d'articles.
Aussi, lorsqu'on se décide a aller chez les autres, c'est souvent pour les ramener chez soit. Et la, tout est (la plupart du temps) question de stratégie, comme dans n'importe quel jeu de séduction. Les plus malins ajustent compliments et micro critiques (pour ne pas en faire trop quand même) et attaquent rapidement par de belles promesses de camaraderie. Les autres se répandent dans des commentaires aux allures de fellations écrites.

Ce fut le cas pour beaucoup d'entre nous. J'ai écris ce genre de commentaires (a des filles en général). Scheiro n'arrête pas de le faire, sinon il serait seul depuis des siècles (tant de gens font du bloggin une année ou deux puis désertent).
Ce n'est pas une critique personnel, Scheiro est a mon sens, comme les autres, OBLIGE d'en passer par la..

C'est peut être ce qui me rend amer envers le fonctionnement des relations inter-blogueurs. Une amertume qui ne vise pas les gens mais le principe du "chacun chez soit et commentaires pour tous".

Voila, cette fois-ci, je vous la souhaite bien bonne.
BBL bonne route avec le vieux Yves sur vos chemins philosophiques.
Scheiro je mate souvent tes photos sur tes blogs, continue.. J'espère avoir plus de temps bientôt pour te lire.. ciao

Thu May 29, 11:50:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je suis content de lire ta réponse, druge, parce qu'il était assez difficile de répartir les rôles, de savoir quelle distribution était organisée. Je peux être con, volontairement ou non, mais je m'efforce de ne pas être cynique parce que ça me semble un peu facile car les circonstances poussent trop souvent à se montrer sous cet aspect et trop de gens ont cru avoir les moyens d'être cyniques, alors qu'ils étaient loin de pouvoir s'offrir ce luxe.

"La lecture du billet "village people" m'a depuis informer du sérieux retrouvé en ces lieux, que je ne compte pas déranger outre mesure." pourtant je me demande encore ce que tu entends par ce "sérieux" que tu ne pourrais troubler, Raf. Tu veux nous faire passer pour des collets montés, BBL et moi, ou tu veux te faire passer pour un vaurien, sans éducation ?

Non, Raf, comme d'hab, tu es le bien-venu.

Au sujet de Kustu, c'est surtout l'arrogance du réalisateur et son opportunisme qui sont condamnées par le journaliste que le comportement nationalistes des Serbes. Evidement, je ne sais pas s'il force le trait ou non mais le portrait de Kustu n'est pas très flatteur. Bien entendu, ce n'est peut-être pas exact et il faudrait avoir d'autres avis journalistiques pour se faire une opinion plus précise.
Je suis repassé par ton blog, Raf, et je regrette que tu ne t'en occupe plus. Tu faisais du bon boulot et de très belles photos. J'insiste et tu sais que c'est sincère.

Thu May 29, 11:55:00 PM 2008  
Blogger BBL said...

Ah je vois que la clarification a eu lieu, je respire, non parce que je ne supporte vraiment plus que la Lumière en ce moment (l'Aufklarung ici en jeu) :-)
En ce qui concerne la Vérité Raf, c'est moi qui était un brin second degré là :-)
Désolée alors pour la surinterprétation de tes propos, c'est souvent ce qui se passe avec le second degré sur les blogs !!
Bonne route à toi aussi Raf, et effectivement j'espère que celle que j'essaie de tracer avec Yves sera longue et qu'elle nous mènera...je ne sais où :-)

Fri May 30, 09:39:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Raf: J'ai posté ma seconde réponse sans avoir lu ton 3ème message, amigo car je ne l'avais pas remarqué avant ce matin. Cette fois encore BBL m'a précédé et je ne t'oublie pas non plus. J'espère avoir le te répondre dans la journée, avant la nuit.
¡Hasta luego! довиђења!

Fri May 30, 10:15:00 AM 2008  
Blogger Albertine said...

Rien à voir et sans cynisme aucun (pour ce que j'en sais), mais très très bien le coup du "tiny bikini", pardon "url" :-), merci Scheiro :-D

Fri May 30, 10:30:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Raf: Je crois que les relations inter-bloggers ne sont pas fondamentalement différentes des relations au quotidien. C'est le canal - dans ce cas Internet - et le média - dans ce cas le blog - qui modifient la forme, mais ne bouleverse pas le fond, contrairement à ce que les plus utopistes auraient voulu voir.

Les clivages restent les mêmes que ceux qui existent entre les catégories sociales, avec une différence majeure : toutes les catégories ne sont pas représentées sur les blogs puisque seules les personnes, qui se sentent suffisamment en confiance quant à l'écrit et qui disposent suffisamment de temps, ouvrent un blog et commentent.

Mais pour ce qui est des stratégies de prise de contrôle sur ses coreligionnaires ou d'allégeance à tel ou tel guru, avec pour finalité le remplissage de carnet d'adresse - de blogroll dans ce cas - qui signifie toute l'importance de l'homme - parce qu'on imagine pas le carnet de Paris Hilton complètement vide comme on imagine pas la blogroll de Le Meur sans liens vers des bloggers "importants".

Ton amertume se comprend Raf. D'un côté, tu veux que ton blog soit reconnu pour ses qualités - il en a - mais, d'un autre côté, tu sais qu'il te faut émerger rapidement de la masse des bloggers parce que tu comptes faire de ton blog une vitrine professionnelle, ce qui demande malheureusement de faire de la retape, c'est à dire quelque chose de répugnant selon tes valeurs morales. Tu es donc partagé entre l'image du gentil preneur de sons qui sait faire la fête avec les paysans et l'image du vilain réalisateur de documentaires qui doit se battre contre des concurrents sans pitié pour vendre sa came et pouvoir bouffer... ce qui t'oblige à tapiner et à faire en sorte que les commentaires que tu reçois soient les plus élogieux possible. Tu le fais mais sans grande conviction, parce que tu te rends compte que faire la pute c'est aussi un métier, un dur métier et que ça demande d'en connaitre les techniques. Or t'es pas une pute, à peine une michtonneuse. C'est ce qui t'a poussé à laisser tomber ton blog et c'est ce qui t'amène ensuite à cracher dans la soupe.

Pour moi, c'est plus facile, mon blog ne m'apporte rien matériellement et ne me représente en rien. Aussi, je me sens libre de poster ce qui me semble bon et même mauvais. Je ne me sens pas tenu par les réactions des personnes qui me lisent. Je suis même capable de blogger que pour moi-même - comme je l'ai fait pendant 2 ans et comme je peux le faire encore, parce que, comme je l'ai souvent dit, mes blogs sont mes miroirs, ceux dans lesquels je me parle tous les matins en me rasant. Mais parce que je ne suis pas égoïste, je ménage un espace de parole aux passants qui auraient quelque chose à dire face à ce reflet, à cette facette de mon âme, à cette trace, cette ombre. Et si je ménage un espace c'est aussi parce que c'est plus marrant et que des réactions comme la tienne me donnent des indications supplémentaires sur le monde dans lequel je vis, des infos qui ne sont pas toujours aussi lisibles en quand on écoute des gens parler en société que sur les blogs.

J'aimerais savoir qu'est-ce qui te pousses à te contredire, druge Raf, entre ton premier message et le second. Dans le premier commentaire, tu dis que je n'ai pas arrêté de "critiquer le coté hypocrite d'une bonne partie des bloggers [...] ce genre de reproches sur la bloggosphere, Scheiro en a écrit des romans, des encyclopédies". Et, sur le second, tu prétends que je ferais de la retape comme tu savais si mal le faire: "Scheiro n'arrête pas de le faire, sinon il serait seul depuis des siècles (tant de gens font du bloggin une année ou deux puis désertent)."
Il faudra que tu m'expliques pourquoi tu te contredis entre 10:53 et 11:50. L'alcool qui t'a déshinibé peut-être?

Une chose est sûre, c'est que tu ne perçois pas d'autres raisons qui pourraient faire que les gens blogs; même si, je te l'accorde, la plupart des gens le font pour les mêmes raisons que tu l'as fait: avoir l'air intelligent. Seulement, au bout d'un an ou deux, comme tu le dis, Raf, ils finissent généralement par se décourager et se sauvent comme des voleurs, sans même prendre la peine d'effacer leurs traces.

C'est triste de se croire en permanence obligé d'essayer de débiner l'autre, n'est-ce pas, Raf ?

Sat May 31, 03:28:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Effectivement le coup de l'url est superbe, Albertine ;-)

Sat May 31, 03:35:00 PM 2008  
Blogger raf said...

Ma foi, quand j'ai lu ces : "amigo","camarade", "J'espère avoir le temps te répondre dans la journée, avant la nuit", je ne m'attendais pas a trouver un tel ramassis de conneries et provocations en tous genres... T'as mal bouffer a midi ?

D'abord, un producteur se fout royalement des blogs, qui intéressent beaucoup plus les profs et les dames du CDI. Les producteurs préfèrent de loin une bonne série de photos sur flick'r ou un petit essai en camera amateur pour imaginer ce que le film donnerait "en grand".
Republika Rafska a pu se vouloir une vitrine pendant une période (précisément au moment ou j'ai entamé un ravalement de façade), mais j'ai ouvert les yeux rapidement. Ce blog est une sorte de brouillon, qui m'a apprit deux ou trois choses, et qui me sert actuellement de post-it, pour ne pas oublier le projet. C'est la raison de son existence actuelle, qui ne doit pas gêner grand monde j'imagine..

Je ne vois pas ce qu'il pouvait y avoir de vexant dans le fait de prétendre que tu peux user de stratégie pour attirer des blogueurs dans ta toile. A mes yeux nous usons tous assez souvent de stratégie dans les relations inter-blogueurs, car le cadre nous y force. Pour passer les barrières de méfiance et nouer une relation avec un/une inconnu(e) dans le cadre fermé de quelques commentaires, il n'y a pas vraiment d'autres solutions. Ca reste plus compliqué qu'une longue discussion autour d'un verre, qui commence aussi par quelques techniques d'approche et de séduction, mais peut prendre rapidement d'autres chemins plus sincères. Tout cela est assez éloigné du "vas donc vieille pute" que tu as cru entendre, et que tu me renvois si gentiment a la figure..

Je ne m'expliquerai pas sur la petite contradiction que tu relèves bêtement, et qui est indiquée, pour ceux qui ont suivis, par le 'j'ai esquivé sérieusement le fond de mon dialogue' qui débute mon troisième commentaire.
Je ne m'attarderai pas non plus sur les quelques milliers de contradictions qui se glissent depuis toujours dans tes textes.

Je ne te débine pas, Scheiro, j'émets quelques critiques a l'encontre des blogs puisque l'envie m'en prend et que je suis ici "bien-venu".
Bref, je suis venu bavarder un peu et te claquer une bise, dommage que ça se termine en bras d'honneur..

Sun Jun 01, 03:40:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Quand, j'ai lu ton premier post, camarade, j'ai pensé que tu étais sincère mais comme le commentaire que tu faisais une heure plus tard venait contredire ce que tu avais écris j'en suis arrivé à penser que tu ne l'étais peut-être pas autant que je le pensais. Ce qui se confirme puisque tu ne veux pas lever l'ambiguïté sans parler du bêtement: "Je ne m'expliquerai pas sur la petite contradiction que tu relèves bêtement". Tu ne veux pas t'expliquer mais tu me demandes de le faire. Je n'ai rien a te dire de plus que ce que je t'ai dit; si je laisse un commentaire sous un billet c'est que j'ai qq chose à dire au sujet de ce que dit le billet et à l'inverse si qq'un à qq à dire sous un de mes billets, il peux le faire. La preuve c'est que je ne suis pas allé te chercher et encore moins te séduire, donc qq chose t'as fait réagir. Tu ne veux pas sortir du système que tu dénonces, celui qui fait d'une relation un piège où le plus séducteur fait rôtir le séduit, un rapport de force donc que tu expliques par le cadre, en disant que le cadre t'y force que tu n'y peux rien. Je te dis le contraire et je te démontre que ça peut se passer différemment, mais tu préfères ne pas entendre et dire que c'est des conneries. Ensuite, tu joues sur la fibre sensible, parce que c'est la seule chose que tu sais faire. Tu veux qu'on t'appelle "amigo","camarade" pour dire que tu n'es pas le camarade, qu'on en fait pas suffisamment pour toi que tu mérites plus d'égards, etc... C'est le genre de choses qui se jouent en ce moment sur tous les blogs. Il y a une nouvelle série genre "Friends" qui passe à la TV, ou quoi?
"je suis venu bavarder un peu et te claquer une bise" Haaahaa ! Tu mens comme tu respires, Raf. Mais là encore ça ne regarde que ta conscience. Demande toi pourquoi tu m'en veux autant et essaye d'y répondre franchement - pas à moi, moi je m'en tape - et t'auras gagné qq chose. Parce que jusqu'à présent tu n'as fait que perdre ton temps. Voilà, druge, essaye de te servir de ta cervelle, tu es un grand garçon maintenant, tu devrais y arriver. Toutes tes accusations ne portent pas, elles sont simplement fausses. Dis toi que ton ressentiment ne te conduiras pas loin, ce n'est pas une question d'excuse ou de quoi que ce soit qui ressemblerait au rachat chrétien, c'est simplement parce que ta rancune te bouche les yeux. Tu as perdu confiance, camarade, et c'est grave. Aussi, tu cherches des prétextes absurdes pour insulter les autres, ceux qui sont prêts à t'écouter. C'est dommage :-(

Sun Jun 01, 08:15:00 AM 2008  
Blogger raf said...

La différence entre mes deux messages explicatifs est assez simple a comprendre, c'est pourquoi le fait de relever la contradiction me parait stupide :
Dans le premier je rejette le problème sur les autres sans me poser de questions, dans le second je fais preuve d'un peu d'honnêteté, reconnaissant que ce problème nous concerne tous..
Désolé de t'avoir inclus dans ma critique des blogs, ce n'était pas pour te chercher des noises, juste pour mettre en lumière le fait que même les blogueurs les moins enclins aux flatteries sont forcés d'user de stratégie lorsqu'ils décident de se sociabiliser.
Mais bon, puisque tu es trop puéril pour reconnaître qu'il t'arrive d'avoir besoin des autres, ça coince.. ceci dit, pas de soucis, je veux bien te laisser jouer au cow boy solitaire si c'est ton kiff...
Cela n'entamera pas l'opinion que j'ai de toi, et qui contrairement a ce que tu persistes a croire dans ton délire paranoïaque, n'est pas du tout négative !! Porte toi bien camarade !

Sun Jun 01, 05:25:00 PM 2008  
Blogger BBL said...

Raf, excuse moins d'intervenir dans une discussion qui vous concerne toi et Scheiro, mais c'est d'un point de vue général que je voudrais m'exprimer ici : je ne vois pas bien en quoi le fait de dire ce qu'on pense sur les blogs (que cela soit ensuite jugé sympathique ou non) devrait être un frein à la sociabilisation ? Peut-être que c'est finalement le contraire ? Pourquoi refuses tu d'envisager cette hypothèse selon laquelle si Scheiro ne bloggue pas tout seul aujourd'hui, c'est justement parce qu'il prend le risque de dire ce qu'il pense, sans trop tenir compte des réactions que cela suscitera ??

Sun Jun 01, 06:06:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Sans même revenir sur tes propos précédents encore plus ambigus, je vais te faire remarquer que si tu dis que ça te parait stupide et que l'auteur de cette stupidité c'est moi, tu dis tout simplement que je suis stupide. D'autant plus que tu dis que "c'est assez simple à comprendre".
A ta place, si je voulais me montrer amical, j'aurais dis: "je me suis mal exprimé; effectivement ma contradiction est stupide, voici ve que je voulais dire..." C'est toi qui te contredis et c'est moi qui suis stupide. Ha bon?
Essaye d'être plus clair, Raf, avant de m'accuser de ne pas comprendre et tu verras que ton message sera bien plus lisible, tu n'auras pas à donner plus d'explication.
C'est quoi cette affirmation: "dans le second je fais preuve d'un peu d'honnêteté" ce qui veut dire que dans le premier tu n'étais pas honnête et à peine plus dans le second ?
Où est-ce que tu m'as vu écrire que je n'avais pas besoin des autres? Alors que je te dis seulement que, même si personne ne commente, je ne renonce pas à écrire parce que les commentaires ne sont pas pour moi primordial, c'est ça que tu appelles puéril ???
Aucune stratégie pour me socialiser, Raf, toi qui te piques d'ethologie, tu devrais savoir que l'homme EST un animal sociable, alors c'est quoi cette histoire de stratégie et de flatteries. Tu ne penses pas un petit peu à toi, là ?
Et finir par écrire que je suis dans un délire paranoïaque en disant que tu n'es pas du tout négatif, je crois que tu ne saisis pas la portée de tes propos, ou alors que tu n'es pas aussi bienveillant que tu voudrais le faire croire.
C'est quoi ce comportement d'anguille, Raf ? Tu comprends que c'est un peu difficile à suivre, ce qui fait qu'il faut encore que tu t'expliques. Enfin... si tu veux que ceux qui te lisent sachent de quoi tu parles et où tu veux en venir, en toute honnêteté, bien sûr ;-)

Sun Jun 01, 06:23:00 PM 2008  
Blogger raf said...

BBL, définissons trois types de commentaires sur le blog d'un inconnu, et observons leurs conséquences :

1 ; Lorsque un blogueur critique l'article d'un autre, la réaction est en générale assez brutale. J'ai eu l'expérience plus d'une fois, le blogueur et ses lecteurs te tombent dessus en meute, et si tu persistes et gagne du terrain, le propriétaire efface tes commentaires. Cela se comprend aisément, car si l'on est critiqué sur une réflexion dans une discussion, c'est autrement plus facile a accepter que de se voir rejeter un texte que l'on a mis plusieurs jours a écrire. Dans ces circonstances, les seuls a se déplacer a leur tour sur ton site le font pour te le pourrir, et ainsi tenter de se venger, comme l'ont fait Wuwu et son acolyte sur cloudy days.

2 Si l'on écris un commentaire que l'on pourrait définir comme neutre. Le propriétaire remercie, passe voir ton site quelques minutes, et a la grande rigueur, si tu persistes a le commenter, te mettra dans ses "links"... et cliquera dessus une ou deux fois dans l'année.

3 Si l'on écris un commentaire positif, qui peut contenir quelques critiques, mais surtout des compliments et des encouragements, le blogueur se sentira plus a l'aise pour commenter a son tour chez toi, accueillera toujours tes commentaires avec joie, et sera beaucoup plus enclin a faire l'effort considérable de lire régulièrement tes blogs, malgré les heures passées a l'écriture de ses propres articles.

Evidemment il y a des exceptions, le grand Yves et moi même étions parés pour la bagarre lorsque le respect et l'amitié se sont imposés d'eux mêmes. Scheiro et Nebo se sont également rapprochés après quelques salves mémorables. Pour moi ces exceptions ne font pas la règle, mais je me trompe peut être....

Je crois que finalement, le malentendu vient du fait d'avoir ajouter "Scheiro le fait sans arrêt".
Evidemment, tout le monde sait que Scheiro est plus habitué a critiquer les textes des inconnus qu'a leur cirer les pompes. Il a d'ailleurs une bonne expérience de l'accueil exécrable que font les blogueurs aux internautes critiques.
Seulement, a mes yeux, pour les raisons exposées plus haut, il est très difficile de nouer une quelconque relation durable sur les blogs sans en passer par une longue période de politesses.
Aussi, en suivant mon hypothèse, Scheiro lorsqu'il tombe sur un/une internaute qui l'intéresse, se doit comme tout le monde d'abonder en compliments et encouragements.
Cela ne le transforme pas pour autant en vilain hypocrite, (il n'y a pas de reproche sous-entendu) Si a mes yeux, même une personne plutôt critique et intègre comme Scheiro doit en passer par la, il est évident que le problème est encore plus grave chez les autres. C'est la raison pour laquelle j'ai inclus Scheiro dans l'exemple, pour globaliser cette théorie, et non pour le placer au milieu du cercle des faux cul.

Scheiro, le fond du propos, même s'il peut te paraitre débile ou ambigu, n'a absolument rien d'insultant envers toi. Et si la forme t'a semblée déplaisante, c'est d'abord parce que je me suis mal exprimé avec ce "scheiro le fait sans arrêt", qui pouvait effectivement être interprété comme une offensive, et parce que l'énervement m'a fait écrire quelques provocations qui répondaient aux tiennes.
Si tu veux bien restons en la et accordons nous un dernier soupçon de confiance. Je ne pense pas trouver le temps de continuer cette conversation, mais je t'enverrai un mail, pour prendre quelques nouvelles.
En attendant porte toi bien et arrête de croire que je te déteste !!!!! :-) Ciao Druge !!

Sun Jun 01, 08:52:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je laisse le soin à BBL de te répondre parce que c'est à elle que s'adresse le commentaire, Raf.

Ta description est en rapport avec la réalité mais comme tu le dis ce sont des généralités avec des contres exemples et des bloggers qui ne rentrent pas dans ce cadre. Je ne suis pas blanc comme neige, mais je fais en sorte d'être le plus possible en accord avec mes propos et je ne demande à personne de prendre exemple sur moi.
J'ai souvent tendance à faire comme si je méprisais la bloggosphère, mais je sais qu'il y a une sacrée marge entre l'idée qu'on se fait d'une communauté et les individus qui la composent.
Je pense surtout que comme pour dans la vie au quotidien, il y a des règles plus ou moins implicites, non dites mais connues de presque tous, qui régissent les échanges sur le Web. Ces règles ne sont pas immuables et changent aussi en fonction des groupes.
Voilà, druge, c'est aussi pour ça que les groupes se font et se défont et je reconnais qu'il est très difficile de pénétrer des groupes bien constitués, mais ça, il me semble que c'est surtout lié à la culture française.
C'est avec plaisir que je te lierai sur un mail, car je ne crois rien, Raf, je ne crois que ce que je lis et sur la bloggosphère - mis à part qqs photos - on a que les écrits des uns et des autres pour construire une réalité.
En souhaitant que tout aille vraiment bien pour toi, à bientôt amigo ;-))

Sun Jun 01, 09:31:00 PM 2008  
Blogger BBL said...

Bon ben je n'ai plus grand chose à ajouter à ce que vient de dire Scheiro : je suis assez d'accord pour dire qu'il s'agit là (dans ce que tu présentes ci-dessus) de généralités. Mais je crois que justement, le fait de s'en tenir à dire ce qu'on pense (et je ne crois pas que les encouragements de Scheiro sur certains blogs soient stratégiques ou de pure politesse si tu préfères, je crois plutôt qu'il encourage sincèrement ce qui lui semble devoir être encouragé) le fait de dire toujours ce qu'on pense donc permet en fait de faire le tri. Car je ne crois pas qu'il y ait à regretter les non-retours et non-commentaires de certains bloggueurs, adeptes parfois de certaines sectes de bloggueurs... Je ne regrette pas, par exemple, de n'avoir pas pu faire plus ample connaissance et discuter plus longuement avec les sbires de MarianneKipleur, je suis au contraire ravie qu'ils soient restés là où ils se sentaient chez eux !!! A l'inverse, tu le dis toi-même, lorsqu'il y a vraiment quelque chose d'intéressant de possible, les fritages, critiques ou malentendus des premiers contacts ne sont en rien un frein (Cf. : Yves Piment et Nebo en effet).
Même si les relations bloggosphériennes sont à peu près à l'image de ce qui se passe dans la vie quotidienne, je trouve finalement quelques avantages à ce mode de rapport, et je suis plutôt satisfaite d'avoir pû rencontrer sur la toile quelques rares personnes avec qui j'ai finalement plus d'affinités qu'avec celles qui constituent mon entourage "réel" et que je n'ai pas vraiment choisies.
Voilà, bonne continuation Raf...

Sun Jun 01, 09:49:00 PM 2008  
Blogger raf said...

J'ajoute juste un dernier mot, pour Scheiro et BBL qui ont fait preuve d'une certaine patience, et pour le pauvre internaute de passage, qui se sera taper tout ce bla-bla et se demandera alors ;
"Mais pourquoi ce foutu singe n'a pas résumé toute son affaire par quelques mots, au lieu de s'éterniser dans ces longues généralités, peu utiles et de surcroît déplaisantes a lire ??"

C'est assez simple, je ressens un profond dégoût de la bloggosphere, alors que je n'ai aucune amertume vis a vis des gens qui la peuple.... Bizarre, non ?
Ainsi, je gratte, je griffe, je crache la bloggosphere, en essayant d'accoucher de cette tumeur mystérieuse, qui donne a mes poils de singe cette couleur triste et-grise...

Wed Jun 04, 10:06:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home