Sunday, May 18, 2008

War in Lustukru Land

Je ne perds pas mon temps à les lire, mais comme j'ai des informateurs qui me donnent régulièrement des nouvelles des blogs qui se trouvent dans des zones proches de celles où je navigue habituellement, zones jalonnées par les liens listés dans ma blogroll, je sais que la guerre des Lustukrus a bien eu lieu: ces crétins se sont écharpés mutuellement, après qu'Albertine ait allumé la mèche en leur signifiant leurs quatre vérités et, surtout, en ratiboisant le plus con des trois. D'après le récit fourni par mon informateur, c'était à se tordre de rire: la bêtise rivalisait avec plus de bêtise encore; un festival qui s'est terminé par l'effaçage mutuel de commentaires, signifiant, probablement : "Je retourne chez ma mère !".

Depuis quatre ans, je traîne sur la bloggosphere. Elle était minuscule au départ, mais, deux années plus tard, elle a explosé en volume, suite à un effet de mode engendré par les médias traditionnels, lorsque les journalistes ont commencé à s'y intéresser. Bien entendu, dès qu'un seuil critique de population a été atteint, les conflits se sont répandus sur la Toile. Ainsi, j'ai eu affaire, souvent pour de vulgaires questions politiques, à quelques bas de plafonds : généralement des "pacifistes" au moment de la guerre qu'Israël a du mener contre le Hezb. Avant ça, aussi, j'avais eu à me coltiner les inepties des souverainistes anti-européens, ou, pire, celles des con-spirationnistes révisionnistes liées aux attentats du 9-11. Et puis, quelques antisémites aussi, puisque généralement tous les thèmes cités précédemment excitent les abrutis qui sont capables de faire des amalgames en se servant de tout et de n'importe quoi. Des bourrins de cette espèce, tout le monde en connaît : la bloggosphere regorge de ce genre d'ectoplasmes.

Non, le pire, ce n'est pas le bourrin de base, parce qu'il reconnaît assez souvent qu'il ne maîtrise pas son sujet et lâche l'affaire assez rapidement. Le plus con, c'est le bourrin qui arrive à lire avec suffisamment d'aisance les entrées du Wikipedia et qui se prend pour un génie, pensant avoir par là assez d'arguments pour la ramener. Ce spécimen est le plus con de tous, encore plus con que le lecteur abonné au Diplo ou au Nouvel Ob's. Plus que l'abruti de base, c'est le sous-abruti : le Wikipedia comme puits de connaissances immédiates, une pile de mangas pour horizon philosophique, son modèle discursif ! Cette engeance existait dans un rayon assez proche de ce blog, ce qui m'a amené à me montrer méchant... véhément, aurait dit Albertine.

Quand on apprend que des membres de la confrérie des cyber-bourrins sont en train de s'entretuer, il y a de quoi faire un billet sur le sujet, non ? C'est le genre d'information qui chasse la monotonie d'un dimanche de mai en province, n'est-ce pas ? Vont-ils enfin mutuellement s'exterminer pour qu'on n'ait plus à regarder où est-ce qu'on pose les pieds quand on va se balader dans le quartier ?

Labels: , , , ,

4 Comments:

Blogger Cafard pendu said...

war ? why ? plus de lustucru à bouffer ?

Mon May 19, 10:03:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Trop tard Cafard pendu! Il va falloir se serrer la ceinture: les lustukrus sont avariés, et même les Cafards les plus valeureux risquent l'empoisonnement en essayant de bouffer une de ces saloperies de lustukru bourrées d'OGM jusqu'à la moelle, comme peut l'être le jeune et con qui fait du çon que l'on peut voir sur l'écran de ton tube.
Les temps son durs...

Mon May 19, 11:40:00 PM 2008  
Anonymous Tizel said...

Lol... Pas tout compris, comme d'hab, mais un billet délicieux à lire tout de même. Au moins, en mangeant des pâtes, on est rassasié ;)

Tizel

Tue May 20, 08:50:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Rien d'étonnant à ce que tu n'aies pas tout compris, Tizel, je crois que même certains protagonistes impliqués dans cette interminable affaire n'ont, eux-mêmes, pas tout compris ;-)

Tue May 20, 08:19:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home