Monday, June 16, 2008

Ils n'ont rien compris

Président du Parlement européen depuis janvier 2007, Hans-Gert Pöttering, membre du Parti chrétien-démocrate allemand, présidait auparavant son principal groupe parlementaire, celui du Parti populaire européen, qui rassemble les droites traditionnelles. Le traité de Lisbonne prévoit un renforcement des pouvoirs du Parlement.
Le Monde: Comment analysez-vous le rejet du traité de Lisbonne par les Irlandais ?
Hans-Gert Pöttering: Je suis d'autant plus déçu que ce pays a largement bénéficié de son appartenance à l'Union. En réalité, beaucoup de ceux qui ont voté non n'ont retenu qu'un aspect du traité, et ils l'ont fait souvent d'une manière fautive. Les uns, comme Declan Ganley, cet homme d'affaires millionnaire devenu l'un des chefs de file du non, ont expliqué que la liberté des affaires allait être remise en cause. Les syndicats ont affirmé que l'Europe ne serait pas assez sociale. Certains ont déclaré que l'avortement serait facilité par l'application du traité. D'autres ont soutenu que le système fiscal irlandais serait menacé. Bref, les électeurs ont entendu des arguments de toute nature, le plus souvent contradictoires, de telle sorte que le tableau d'ensemble a été oublié.

Labels: , , ,

2 Comments:

Blogger puuluki said...

Scheiro, vous êtes très fâché du vote non? ;))

Mon Jun 16, 09:17:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Oui, Puuluki, l'Europe, c'est très important pour moi, d'un point de vue identitaire.

Tue Jun 17, 01:39:00 AM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home