Tuesday, June 24, 2008

Spy Pandores

Selon Gérard Davet, qui signe un papier dans le Monde d'aujourd'hui, la future loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (Lopsi), que le gouvernement souhaiterait soumettre au conseil des ministres à l'automne, prévoit des "captations" informatiques et sonores.

Cette loi devrait permettre, à l'avenir, d'introduire dans les ordinateurs des citoyens un "cheval de Troie" informatique. Il sera possible, avec l'aval d'un juge, "sans le consentement des intéressés, d'accéder à des données informatiques, de les observer, les collecter, les enregistrer, les conserver et les transmettre, telles qu'elles s'affichent pour l'utilisateur ou telles qu'il les y introduit par saisie de caractère", et ce pendant une durée de quatre mois, renouvelable une fois. Le dispositif technique pourra être mis en place à toute heure, en s'introduisant dans tout lieu, ou via "la transmission par un réseau de communications électroniques".

Toujours selon G. Davet, alors que les Lustukrus avaient les yeux rivés sur le prix du carburant, la direction de la gendarmerie nationale a fait procéder, depuis quelques mois, à de discrets essais liés à la mise en place d'un fichier informatique, dénommé "Périclès". Ce système d'analyse sérielle permet d'effectuer des rapprochements entre affaires et de lutter contre tout type de délinquance.

Mais ce type de fichier contient de nombreuses données liées à la vie du citoyen : numéros de cartes grises, de permis de conduire, de puces de téléphone portable, factures, autant de détails qui ne figurent jamais dans les procédures judiciaires. La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) n'a pas encore été saisie du dossier.

Mais ne vous affolez pas les informaticiens, que la police et la gendarmerie recrutent, ne sont pas des cadors, sinon ils ne travailleraient pas comme fonctionnaires, mais tenteraient leur chance dans la Vallée du Sillicium. Aussi, ce sera un jeu d'enfant pour les hackers de flinguer les spywares de MAM. La seule chose c'est que cette histoire va vous couter une tas de pognon, à vous les contribuables.

Labels: , , , ,

5 Comments:

Blogger ikuulup said...

Quoi? Des programmes espions sur des ordinateurs?? Sur n'importe quel ordinateur?

Mais c'est presque crapuleux (non, mais j'ai un peu peur d'utiliser des mots trop forts, j'aurais bien noté "horriiible", mais non :))

Tue Jun 24, 08:22:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Et si j'ai bien compris de quoi il s'agit, avec des lois pareilles, il faut vraiment être fou pour vouloir se rattacher à la France (omg :DD)

Tue Jun 24, 08:23:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Vous voyez, Ikuulup, vous n'avez pas le choix: mieux vaut s'entendre coute que coute avec les Flamands. D'ailleurs je pense demander bientôt demander l'asile politique au gouvernement belge, et, j'ai l'intention de faire valoir mon patronyme ;-=) ((Mais non pas Scheiro, Ikuulup; depuis quand Scheiro serait-il un nom d'origine belge ?))

Tue Jun 24, 09:40:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Oui, mais en même temps... ça dépend peut-être des personnes à traquer? :/

(et la correspondance mail? c'est encore privé ou pas? Bigre... :)

Wed Jun 25, 11:58:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

NOn, effectivment, si c'est sur n'importe quel citoyen, bigre...

Editorial Le Monde

Wed Jun 25, 12:06:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home