Tuesday, July 22, 2008

Valorisation de l'instant

Ceux qui ont l'habitude de blogguer savent qu'un post ne suscitera pas beaucoup d'intérêt si la date de sa mise en ligne excède un laps de temps supérieur à une dizaine de jours, car la valorisation de l'instant, de l'instantané, est l'une des marques de fabrique de notre société contemporaine. Pour Gérard Ayache, spécialiste de l'étude de l'information, directeur d’Infométrie : "La société hyper-informationnelle est le révélateur et le catalyseur de cette tendance [la valorisation de l'instant]. L'homme d'aujourd'hui est un être bondissant d'un espace à un autre, d'un événement à un autre, d'un être à l'autre. Surfant sur les réseaux d'information, zappant le réel d'une pression de télécommande, il devient un spectre qui refuse la durée. Son temps progressivement se morcelle et se rétracte en suite discontinue d'instants, de "temps réels", sa mort n'étant qu'un instant ultime."
Si "l'homme d'aujourd'hui" est le citoyen d'un pays appartenant à l'O.C.D.E., alors je suis d'accord avec cette déclaration. Mais, je me demande si vous vous inquiétez du fait qu'au fil du temps, vous vous évanouissez, tels des spectres, dans le World Wide Web, simplement parce que vous valorisez l'instant. Même Google Analytics perd votre trace. Et si vous ne vous sentez pas pris dans les réseaux de l'hyper-info, expliquez-nous comment vous résistez, et comment vous surfez sans que votre espace-temps soit réduit en petits morceaux.

Labels: , , , ,

4 Comments:

Blogger ikuulup said...

Par rapport à quoi vous notez ça Scheiro?

Tue Jul 22, 10:49:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je note par exemple que vous n'accordez que peu d'importance au déploiements dans le temps de votre blog, chère Ikuulup, vous n'hésitez pas à faire disparaître vos anciens billets parce qu'une fois écrits et lus vous ne leur accordez plus la moindre valeur, n'est-ce pas ? Je conçois la chose un peu comme vous. Nous ne sommes pas les seuls à privilégier l'instant et paradoxalement beaucoup d'individus veulent tout muséifier - pathologie bien française - jusqu'aux boites de sardines ou vieux disques vinyles, mais font peu de cas du culte des morts. Tout comme ils ne se préoccupent pas de l'avenir, sauf si on les fait culpabiliser avec des discours écolos irréalistes et des fantasmes catastrophiques.

Vous savez parfaitement, Ikuulup, que le nouvel iPhone est encore pire que le précédant, c'est un truc qui n'apporte que des emmerdements et qui est encore techniquement plus mal conçu. Mais vous céderez aux arguments publicitaires pour achetez le dernier modèle, parce que, sinon, il vous semblera que vous êtes coupée du moment présent, ce moment qui veut que vous soyez là. Exactement comme les lycéens qui courent toutes les manifestations "révolutionnaires" pour avoir l'impression d'être in the right time at the right place avec le secret espoir de pouvoir s'en vantez, comme ces vieux cons de parents pouvaient se faire passer pour des "révolutionnaires", même si en réalité en 1968 ils menaient encore la vache au pré et que les ondes de l'ORTF n'arrivaient pas encore jusque dans leur cambrousse. Vous savez ce que signifie "has been", c'est la pire chose qui puisse arriver, la honte. Pourtant personne n'a honte de continuer à parfaire son bronzage alors que deux enfants, qui viennent de se noyer, gisent sur le plage à quelques mètres de vous, dans l'indifférence générale.

C'est à la suite d'un tas de choses comme ça que je note ça, miss Ikuulup ;-)

Wed Jul 23, 01:13:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Oui, pour l'instant, c'est peut-être bien vrai (mais de votre part j'en doute fort :DD) par contre, pour l'iphone... mmh, je ne risque pas d'en acheter (je n'aime pas, je n'en ai pas l'utilité - et argument décisif ;)) - le design et la fabrication m'ont l'air un peu cheap :))

Pour l'article, je ne sais pas quoi dire...

Wed Jul 23, 05:37:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je crois que pour l'article, l'indifférence qui a entouré la mort de ces deux fillettes, il n'y rien à dire... quand je pense que ces vacanciers se prétendent civilisés, votent comme de bons petits citoyens, pleurent sur leur pouvoir d'achat et les pov travailleurs exploités... pour moi ce ne sont que des fils de putes !
C'est parce que je sais que, dans le fond, ils sont comme ça, Ikuulup, que je ne fais aucune confiance aux Lustukrus, qq soit leur nationalité.

Wed Jul 23, 10:58:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home