Wednesday, August 13, 2008

Etonante hiérarchie

C'est à ce genre de choses que l'on devine à quelle point la marche du monde est une préoccupation pour les Lustukrus. L'Express, qui fut un magazine très en pointe dans le combat pour une société plus juste [particulièrement au cours de la guerre d'Algérie, lorsque la rédaction était conduite par Jean Daniel Bensaïd], hiérarchise l'information comme suit :On voit, à la façon de classer les reportages photos, que la guerre qui vient de débuter dans le Caucase, préoccupe terriblement la rédaction de l'Express qui, comme n'importe quel vulgaire magazine, pense d'abord à ce qui fait vendre plutôt qu'au véritable traitement de l'information, c'est à dire à quelque chose digne de l'intérêt d'un journaliste mais qui, bien entendu, ne captivera pas l'attention de beaucoup de lecteurs.

C'est vrai, la Géorgie c'est loin, on ne sait même pas où c'est, et ya pas de pov palestiniens ou de gentils bonzes sur qui pleurer et en plus c'est les J.O. avec Manodou et sa piscine trop grande pour elle. Alors, tant pis si Medvedev, Poutine et leurs potes nous coupent la route du gaz et du pétrole, Sarkozy et Kouchner s'occupent de tout, on leur fait confiance...

Labels: , , , ,

6 Comments:

Blogger ikuulup said...

J'avoue que l'indifférence me gagne aussi (par rapport aux affaires du monde - pas complètement indifférente non plus, du moins je l'espère - indifférente aux sports en première page, non)... Et que si je ne lisais pas votre blog, je n'aurais pas fait plus attention (je l'ai lu dans le journal, mais, sur votre blog, je fais plus attention...)

Indifférence qui est une chose terrible je pense (mais en même temps, à contrario, je préfère encore ça qu'une hystérie hypocrite ou à des pleurnicheries tout aussi hypocrites (sauf pour Alberttine, bien entendu, mais là, point d'hypocrisie, je pleure vraiment jour et nuit ;))... Enfin, un juste milieu serait le bienvenu :)

Wed Aug 13, 10:01:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je ne sais pas quelle est le poids réel de l'opinion publique au regard d'une guerre comme celle qui vient de se déclencher en Géorgie. Je n'arrive même pas à évaluer, a posteriori, l'effet que les citoyens UE ont pu avoir sur les guerres récentes dans les Balkans. Je sais que ce n'est pas la lecture de la presse, et l'intérêt que des millions d'Européens porteront au conflit qui en changera le déroulement car dans ce cas les dirigeants se font très obstinés et ne tiennent pas vraiment compte des opinions publiques. Mais je me dis qu'une guerre est quelque chose de suffisamment grave pour ne pas faire comme si elle n'existait pas surtout quand nous y sommes d'une manière ou d'une autre partie prenante. La Géorgie nous concerne parce que si ce pays ne faisait pas passer des pipes lines sur son territoire, pour nous - Européens - approvisionner en carburant, sa population ne serait peut-être pas en train de souffrir en ce moment.
C'est pour cette raison qu'on ne dois pas ignorer cette guerre. Bon, bien sûr c'est une simple attitude, posture morale, mais je ne vois pas pourquoi on devrait vivre que pour des questions matérielles en ne cherchant qu'à satisfaire notre estomac et notre libido.
Et pour finir, j'ai souvent remarqué que les gens qui avaient eu affaire à la guerre étaient bien moins cons que les gens installés dans la paix depuis des lustres... suivez mon regard, Ikuulup. Donc les Géorgiens, globalement, accèdent à un niveau inférieur sur l'échelle du Lustukru et se rapprochent ainsi d'une humanité telle que je l'idéalise... Parce que pleurer ou éructer de joie pour 1/10ème de seconde perdue ou gagnée, je ne sais pas si les Lustukrus mesurent vraiment le ridicule de la chose, en tout cas moi je n'ai pas grand chose à partager avec des gens qui donnent de l'importance à de pareilles conneries... des 10èmes de seconde ! Pff ! C'est complètement stupide !

Thu Aug 14, 01:54:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Bon, j'espère qu'Alberine avait refusé l'invitation faite par Kasparov de passer quelques jours de vacances dans sa maison au bord de la Caspienne, près de Bakou. Je sais qu'ils devaient se rendre ensuite chez un ami commun, le fil de Merab Mamardashvili, un philosophe géorgien, gd spécialiste de Proust qui vit à Tbilisssi. Si Albertine ne rentrait pas je ne saurais comment vous consoler, Ikuulup, sans compter que moi même je serais difficilement consolable :-(

Thu Aug 14, 02:09:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

"Bon, bien sûr c'est une simple attitude, posture morale,"

J'adore les postures morales comme ça!

pour Albertine, je ne sais pas comment je vais faire, heureusement vous êtes là! (mais c'est vrai, j'avoue, les deux c'est encore mieux! :))

Je ne sais pas, peut-être envisager de la faire revenir de force et écrire de force?

Ou bien clôner Albertine?

Sat Aug 16, 12:30:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

yeah yeah yeah (le fameux suivi par mail)

Sinon, je trouve que c'est une bonne chose parfois, de se rappeler de certaines choses, par exemple, de relativiser et de ne pas se plaindre pour des bêtises (ce à quoi je n'aurais sans doute pas pensé en ne blogguant pas en fait, je crois plus que probablement... ce qui me parait une bonne chose, enfin, même si je ne l'applique sans doute pas)

Bref, tout ça pour dire, merci Scheiro ;-)

(tss, en fait, je me dis que j'ai de la chance là, en fait :)

Sat Aug 16, 12:40:00 AM 2008  
Blogger Didier Goux said...

Il leur faudrait un athlète géorgien médaillé, pour mixer le tout.

Sat Aug 16, 02:44:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home