Tuesday, August 19, 2008

Shanghaï Top 100

J'avais écrit un post sur le classement des universités françaises avec seulement trois établissements français qui se glissent dans le top 100 contre quatre l'an dernier. Mais, le billet est passé à la trappe parce que ça n'a plus aucune importance depuis que je sais que la belle Pécresse pense avoir déjà trouvé la parade. Elle veut faire un autre classement avec des critères qui seront plus avantageux pour les universités françaises et donc un peu moins humiliants pour la nation: "Le problème du classement de Shanghaï, c'est son existence. On ne peut pas l'ignorer, car les étudiants du monde entier s'y réfèrent. La France doit rentrer dans cette bataille mondiale de la connaissance, même si nous préservons certaines spécificités du système français, notamment sur le faible montant des frais d'inscription. Mais nous devons également établir notre propre classement au niveau européen."

Mais espérons tout de même que ce projet n'aboutisse pas, parce que se retrouver classée 25ème sur 27, ça ne sera pas marrant non plus. Un type comme Thibault Weber, président de la Fage, devra alors se creuser la tête pour trouver encore une excuse du même style de celle qu'il avance cette fois-ci : "Ce classement, centré sur la recherche, n'est pas pertinent en France. Chez nous, les universités n'ont pas le monopole de la recherche. Le CNRS n'est pas pris en compte par [l'Université Jiao Tong à] Shanghaï".

Labels: , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home