Thursday, September 11, 2008

Ma cause

Je connais l'histoire de Sarah Palin par coeur, je peux vous dire s'il est préférable, sur les blogs, de justifier son texte ou non*, je sais exactement ce qui fait la différence entre Arial et Helvetica, je crois savoir qui est l'hidalgo qui a séduit Rachida, mais je ne sais pas grand chose de ce qui se passe dans mon entourage bloggospherique, représenté par la blogroll de Cloudy Days. Je passe plus de temps à chercher du matériel pour mes collages Photoshop, ou à lire d'un oeil distrait des choses sans grand intérêt, qu'à suivre ce qui se passe aux alentours.

Je dois me rendre à l'évidence : le blogging n'a plus les mêmes attraits qu'au cours des années passées. La bloggosphere me semble, à présent, être un univers tout à fait banal. Je m'intéresse aux blogs depuis cinq ans, mais, depuis le début de l'année, la fièvre liée à l'exploration de la bloggalaxie, selon une expression de Francis Pisani, est sensiblement retombée. Commenter l'actualité, comme je l'ai fait pendant pas mal de temps, ne me dit plus rien. Exposer mon point de vue socio-philosophique sur le monde, sans avoir la critique rigoureuse d'Albertine en réponse, ne m'amuse plus. Raconter ma vie serait peut-être marrant pour moi, mais certainement pas pour vous, parce que je n'ai pas été touché par la grâce du conteur, et que je n'ai pas un style très attrayant.

Croyez moi, si vous êtes en train de lire les mots qui s'affichent là devant vos yeux, et si vous en êtes donc arrivé jusqu'ici, c'est que vous avez déjà perdu beaucoup trop de votre temps précieux. Aussi, ne vous donnez pas la peine de commenter, sinon pour dire que vous en avez assez, assez que d'insignifiants bloggers puissent impunément vous faire perdre autant de temps. Faites en sorte de réduire au silence, ici comme ailleurs, ces remplisseurs de posts qui ont encore moins à dire que ce qu'on entend à la radio ou sur les plateaux T.V..

J'ai un peu honte de vous infliger ça, mais je me demande si, parfois, vous ne finissez pas en rage à force d'avoir usé vos yeux sur un écran, sans rien avoir lu d'autre que des inepties monstrueuses.

Allez-y, n'hésitez pas à cogner, je sais parfaitement encaisser...

Mais non... laissez tombez, c'est totalement inutile ! De plus, je le sais, vous êtes des non-violents, des gens civilisés... Passez plutôt un peu de temps à lire Max Stirner que j'ai collé, hier, en ligne, vous n'aurez pas tout perdu : Je n'ai basé ma cause sur rien...
Le divin regarde Dieu, l'humain regarde l'Homme. Ma cause n'est ni divine ni humaine, ce n'est ni le vrai, ni le bon, ni le juste, ni le libre, c'est - le Mien; elle n'est pas générale, mais - unique, comme je suis unique. Rien n'est, pour Moi, au-dessus de Moi!
*ne pas justifier le texte, c'est mieux.

Labels: , , ,

36 Comments:

Blogger Monsieur H said...

Nan t'inquiète je peux continuer. Mon temps n'est pas précieux.

Thu Sep 11, 09:48:00 PM 2008  
Anonymous lecoucou said...

C'est déjà une double livraison : de texte chargé de sens, et d'un peu plus de vous-même.
Pour ma part, je justifie aussi, sauf étourderie ou inutilité : j'aime l'ordre du livre, l'illusion d'y traîner encore un peu.

Thu Sep 11, 11:29:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Eh bien Scheiro, voilà qui est peu réjouissant :-(... c'est que j'aime à le suivre moi ton blog !
Par ailleurs, je suis très flattée par ton appréciation me concernant, mais je suis loin d'être la seule commentatrice - non seulement à aimer la discussion sur "[ton] point de vue socio-philosophique sur le monde" - mais encore à pouvoir te satisfaire en la matière ! Par ailleurs, qui a dit que j'étais loin (bon, même si, en ce moment, c'est vrai que j'ai un peu de mal à sortir de mon "champ d'investigation" particulier et que j'ai véritablement l'esprit tout embrouillé : voilà dix fois que je tente de répondre à la redoutable BBL et que je ne puis me décider à écrire tant mes propos sont confuses...)?

Bref, j'espère que cela n'est pas un avis de désertion définitive (même si je serais bien mal placée pour te jeter la pierre...)

Bon, et puisque "critique" est demandée, sans toutefois y verser tout à fait ici, tes derniers propos méritent bien la boutade d'une jadis fort assidue lectrice de Marx : je ne te savais bien, cher Scheiro, "adepte" de Saint Max ;-D !

A bientôt j'espère,

Bonne fin de soirée à toi !

Thu Sep 11, 11:37:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Oups, c'est "je ne te savais pas"... (lapsus, lapsus ;-))

Thu Sep 11, 11:43:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

This comment has been removed by the author.

Fri Sep 12, 08:38:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

Et, en effet, me suis-je dis hier: moi, je reçois des choses très bien, je peux lire des choses très bien (votre blog, Albertine, BBL, pour les principaux), donc, en principe, je devrais, moi-même, de écrire des choses qui vaillent la peine d'être lues!

(mais bon, ça se sont des paroles, des mots, il y a tellement une grande différence entre ce que je pense/note et ce que je fais...Bref, voilà, je cours, vite, recopier le passage pour rattraper tout ça :))

Fri Sep 12, 08:42:00 AM 2008  
Anonymous christelle said...

Alors, Sheiro ! Je vois que nous suivons des évolutions parallèles ; pour ma part, j'ai sévèrement revu ma page Netvibes et éliminé la quasi totalité des blogs que je m'astreignais à suivre. Et pour une partie des 5 ou 6 que j'ai conservés, ce sont plutôt les flux de commentaires que j'ai gardés - les articles eux-mêmes n'offrant qu'un intérêt tout relatif.

Fri Sep 12, 09:30:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

(je recopie le commentaire supprimé un peu modifié...)

Je me sens un peu visée (pas par le fait que de ce que je lirais - mais par ce que moi ce que je note ... :p)

donc que moi-même ce n'est pas le cas, pas à la hauteur effectivement, de ce qu'il faudrait écrire et "offrir": quelque chose qui ne fasse pas perdre le temps des gens qui pourraient lire...

(des mots, des mots...)

En fait, vous êtes habitué à la qualité et tomber sur des choses sans intérêt vous débectent? (mais ça doit être affreux!!)


"De plus, je le sais, vous êtes des non-violents, des gens civilisés... "

Il faudrait taper? (mais, c'est Albertine qui fait ça! n'est-ce-pas Albertine, quand tu n'as pas eu ta boîte de thon piquant! Aïe, aîe, ça y est, elle me frappe encore! AAAH!)

Il faudrait écrire des choses sur ces blogs? Leur dire? (pas envie de me faire frapper! Albertine, je peux encore tolérer, mais le reste, non...)

Fri Sep 12, 12:21:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Bonjour Scheiro, comment allez-vous?

Pour l'absence ou le peu de critiques rigoureuses d'Albertine, je comprends votre désarroi, j'ai pourtant bien essayé de l'enchaîner à une chaise pour l'attabler devant un ordinateur, mais non, rien n'y fit, ni drogue, ni boite de thon, ni compote de pomme n'ont réussi à lui faire prendre la patte dans la menotte que j'avais si bien préparée! C'est que c'est difficile à saisir, la patte d'un pareil animal gesticulant et courant dans tous les sens comme une furie!

Enfin, comme je ne suis pas du genre à abandonner, j'envisage sérieusement les somnifères dans sa gamelle, mais c'est qu'elle a du flair, en plus! (en plus, ce serait vraiment une solution en second recours, un somnifère, ça ferait beaucoup moins de temps d'Albertine!)

Cependant, vous savez quoi, Scheiro? J'ai déniché une nouvelle amie, qui vous fera oublier Albertine! Si, si! vous n'imaginez même pas, elle s'appelle Joséphine, et en plus, elle est même beaucoup plus conciliante qu'Albertine!

Bref, laissons lui donc la parole

Sat Sep 13, 12:23:00 PM 2008  
Blogger Josèphine said...

Bonjour Scheiro!

Je suis tombée sur votre blog par hasard et j'ai vite vite appelé mon copain Séraphin pour lui montrer, mais vous savez ce qu'il m'a dit? :(

"Mais Joséphine! tu vas arrêter de hurler et de faire des moulinets avec tes bras et de sauter partout! Tu vas encore faire tomber un lustre ou une armoire!"

Il est pas gentil parfois :((

Ben, moi je m'en fiche, parce que je suis contente, parce qu'il a quand même bien voulu me souffler à l'oreille quelque chose pour noter, il m'a dit:

"Dis lui que son blog est génial, qu'il est le plus beau, le plus grand, le plus fort, tu vas voir, il sera très content!"

(mais parfois c'est chouette, il a quand même des bonnes idées, c cool, non?)

Alors voilà, Scheiro, votre blog, il est super cool et super beau (mais je change un peu le texte, sinon, vous allez vous rendre compte que je note ce qu'il m'a dit de vous dire :) même si un peu difficile à comprendre :)

Par exemple... "Rien n'est, pour Moi, au-dessus de Moi!" Mais... mais... je ne comprends pas, pourtant, Séraphin, il est au-dessus de moi :(

Enfin, je vous laisse, parce que bon, je sais bien que c'est super intéressant, mais je dois partir (non, non, ne pleurez pas, je reviendrai!)

Biz, biz, bisous

Sat Sep 13, 12:43:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Arg, eh bien là j'avoue qu'il ne sert même plus à rien de tenter en frappant : face à Josèphine, je vois bien que je ne ferai jamais le poids ;-)...

Sat Sep 13, 07:47:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Albertine, tu m'as fait rire! :D

Chouette, merci ih ih :))

Sat Sep 13, 08:52:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Monsieur H: j'aurais plutôt pensé le contraire Hugo, étant donné que tu ne prends plus la peine d'alimenter ton blog, sinon avec qqs cop-col. Tu as trop de boulot en ce moment ou la fièvre du blogging est retombée?

Sun Sep 14, 04:02:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Lecoucou: je crois qu'on livre d'une manière ou d'une autre un peu de soit même en postant puisque les simple choix du thème, donne une indication, même minime, sur l'état d'esprit de l'auteur, ses péocupations.
Effectivement, si d'un point de vue ergonomique il vaut mieux ne pas justifier le texte sur le plan esthétique ça semble mieux et, bien sûr l'aspect nostalgique est aussi à prendre en compte.

Sun Sep 14, 04:02:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Albertine: Entre Marx et Max un "r" s'est perdu en route Albertine, peut-être celui de la révolution. Je me souviens de la première fois que je me suis retrouvé avec "L'idéologie allemande" entre les mains - c'est le seul bouquin de Marx que j'ai lu -, j'avais l'impression, de par mon éducation, d'avoir à lire l'équivalent du Protocole des Sages de Sion ou de Mein Kampf. Je sais que tu as décidé de vouer ta vie à des fantômes, Albertine, tu veux suivre les voies de la superstition, tu veux écouter le chant des sirènes politiques - bon c'est vrai, il y de de belles sirènes comme cette Sarah Palin - mais moi je me dis que je suis "unique et indicible" et j'aime bien cette idée.
Regarde ta concurente, Joséphine, elle ne se laisse pas bercer par des chimères

Sun Sep 14, 04:02:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Ikuulup: Vous écrivez des choses qui valent la peine d'être lues, puisque que vous avez au moins 4 lecteurs assidus: BBL, Albertine, Didier Goux - je sais qu'il vous pique toute vos idées - et moi. Honnêtement, quand vous enfourchez votre canoë-kayak pour partir à la chasse aux boites de thon sauce piquante avec lesquelles vous arrivez à corrompre - mais pas tjs, c'est vrai - notre amie Albertine, c'est pour moi un pur moment de plaisir. Je vous vois pagayer avec ardeur entre les icebergs qui se détachent avec grand fracas de la banquise et alors je vous trouve encore plus convainquante que la belle Sarah Palin.

Sun Sep 14, 04:03:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Joséphine: Bienvenue, Joséphine !!! Dire que depuis quatre ans je n'écris que dans l'espoir de lire un commentaire comme le votre... quand j'ai découvert qu'enfin il existait au monde une personne capable de saisir toute la portée d'un blog tel que Cloudy Days, j'ai presque fondu en larme, pensant que l'humanité était sauvée: une personne sensée, délicate, dotée d'une lumineuse intelligence et surtout super bonne qui peut discuter autour d'un bon sandwich ou d'un bon plat de poutine existe, qq part, sur cette maudite planète ! Depuis, je ne vis plus que dans l'attente de votre retour et je pense que je vais parler de vous à Obama pour qu'il vous prenne comme colistière, ce qui lui fera gagner, à coup sûr, les prochaines élections, je suis certain que celui qui gère la campagne démocrate, David Plouffe, approuvera.
A bientôt !!!

Sun Sep 14, 04:03:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Eh bien, serait-ce un Scheiro polémique qui nous revient ?
Pour "Saint Max", c'est précisément à l'Idéologie allemande que je pensais - texte polémique dans la bonne tradition allemande du XIX où il faut bien dire que Marx excelle dans l'écriture d'ailleurs, les vannes de Marx, c'est à se tordre de rire (enfin, ça me fait rire, avec une "spéciale dédicace" pour le "Liberté, égalité et Bentham" du Capital... mais les piques contre le "saint Sancho" ne sont pas mal non plus...)...
Aaaah, cher Scheiro, si tu veux la polémique, tu l'auras :-DD !
Ainsi :
- Pour ce qui est de "Je me souviens de la première fois que je me suis retrouvé avec "L'idéologie allemande" entre les mains - c'est le seul bouquin de Marx que j'ai lu -, j'avais l'impression, de par mon éducation, d'avoir à lire l'équivalent du Protocole des Sages de Sion ou de Mein Kampf.", que dire si ce n'est qu'il n'est peut-être pas bon de tout juger selon les dispositions dans lesquelles (plus ou moins fortuitement) nous place notre éducation ?
- Quant à "Je sais que tu as décidé de vouer ta vie à des fantômes, Albertine, tu veux suivre les voies de la superstition, tu veux écouter le chant des sirènes politiques"... Y a-t-il même quelque chose à répondre ? Je ne sais si tu me tiens pour une vilaine marxiste révolutionnaire (que je ne suis certes pas... : ni marxiste, ni vilaine veux-je dire ;-) - pour le premier point certainement en tout cas), ni quelles sont ces "voies de la superstition" auxquelles tu fais ici allusion, mais il me semble, cependant, qu'en matière de sirènes le moraliste Stirner s'y connaît effectivement fort bien et que prendre les textes de Marx pour l'équivalent de Mein Kampf ou du Protocole des sages de Sion relève véritablement, pour le coup, de la superstition (il est vrai aujourd'hui très commune) : ce n'est en tous cas pas faire honneur à la critique - sans doute toute légitime - de la pensée marxienne... Bref, ça n'est pas très sérieux...

Sun Sep 14, 04:59:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Lol, Scheiro, vous essayez de me dire que j'aurais copié des idées de Didier Goux? (ce que je n'exclus pas, bien que je ne lis pas régulièrement son blog - mais, ça me parait effectivement possible... Dans ce cas lol, c'est une bonne chose que vous le fassiez savoir (même si je ne me sens pas le courage d'aller relire mon blog - celui de Didier Goux, peut-être un peu plus, mais je ne me sens pas le courage d'examiner et de réfléchir à quels points j'aurais pu recopier ou quelles idées j'aurais pu copier... il le faut?

Bon, s'il le faut vraiment, je peux bien faire un effort... (aah! :p)

Sun Sep 14, 05:10:00 PM 2008  
Blogger Monsieur H said...

Non non, c'est la fièvre qui retombe... A vrai dire j'ai rarement eu autant de temps pour blogger...

Mon Sep 15, 01:32:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Mais non, Albertine, je ne te vois pas sous les traits d'une vilaine. Vu l'admiration que j'ai pour les femmes d'origine hispano-serbe, je ne peux pas, physiquement, t'imaginer sous les traits d'une vilaine, ça c'est impossible. De plus, je te pensais néo-hégélienne et je ne t'imaginais pas sous les traits d'une abominable marxiste, une révolutionnaire échevelée et hystérique, debout au sommet d'une barricade encourageant une bande d'ivrognes à zigouiller des petits bourgeois. Mais bon, vu ma pauvre culture politico-philosophique tu es en droit de craindre de pareilles confusions et les pires amalgames :-)
En réalité, dans le fond, la mise en pratique des théories m'importe peu; c'est la façon dont elles sont construites qui me séduit, ce sont les théories elles-mêmes. C'est pour cette raison que FAIRE de la politique n'a pour moi aucun intérêt, tellement théories et applications théoriques me semblent incompatibles, même si le mode de pensée de ceux qui tiennent le manche n'est pas négligeable quand au conséquences économiques et sociales. Ce que j'aime avant tout chez les penseurs c'est l'originalité de leur discours, la manière dont ils tirent un fil et ce qu'ils vont réussir à en faire. C'est la qualité du discours qui fait mon admiration. Je n'ai donc plus aucun problème de conscience à la lecture de Marx et des marxistes.
Je vais rechercher sur le Net les piques que Marx le barbudo lance sur à ce pauvre Sancho, mon héros, qui s'est battu seul contre tous ! Je vais voir si vraiment il y a de quoi se marrer :-(
Je crois que la meilleure critique de Marx a été faite par Althusser et je pense que tu devais lire la critique que - encore lui - fait Sloterdjik qui démontre, dans Colère et Temps, que la folie d'Althusser se trouve en germe dans le marxisme ;-))
Si tu es vraiment marxiste, Albertine, Marcel devrait de méfier........

Wed Sep 17, 11:35:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Relisez, Ikuulup, j'affirme le contraire de ce que vous avez lu: Didier trouve une partie de son inspiration dans vos textes ;-)

Wed Sep 17, 11:38:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Alors Hugo, si tu as tout ton temps pour quoi cette série de copier-coller ???

Wed Sep 17, 11:39:00 AM 2008  
Blogger Albertine said...

Bonjour Scheiro,

Merci pour cette réponse. Eh bien, effectivement, je ne suis pas marxiste (abominable ou pas, c'est encore une autre question), ni même d'ailleurs "marxienne". [Par ailleurs, je dois bien avouer que, puisque l'on parle ici d'"étiquette", je ne crois pas non plus être véritablement "néohégélienne"...] Cependant, je considère la pensée de Marx comme digne d'un grand intérêt et là je crois qu'il faut bien dire qu'Althusser (ni même les "marxistes" en général) n'a pas le monopole de la pensée de Marx (qu'il a d'ailleurs en réalité fort peu lu - paraît-il) : je ne crois pas que l'on est pleinement objecté à Marx lorsque l'on a objecté sur Althusser sur certains points... D'ailleurs, je suis (presque) sûre que certains textes de Marx pourraient t'intéresser si tu ne les as déjà lu... Je pense, par exemple, à La Question juive dont je vais chercher le lien (je crois qu'on trouve le texte sur internet) à tout hasard...
Pour les piques de Marx sur Stirner, je pourrais tâcher de te faire un petit relevé un de ces quatre si cela t'amuses ;-)car s'il est bien un talent, je crois, qu'on ne peut refuser à Marx, c'est celui de bon (et drôle) polémiste.
Quant à la question de savoir si théories et applications de théories sont incompatibles... Difficile, cela mériterait discussion je crois :-).

Très bonne fin de journée cher Scheiro !

PS : Pour tout dire, Marcel se méfie sans doute déjà... mais pas tellement pour mon marxisme :-D.

Fri Sep 19, 05:41:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Le voici :-)

Fri Sep 19, 05:46:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

J'avais déjà découvert le site, Albertine et remarqué ce que le webmaster a mis en exergue: "L'un des premiers textes importants de Marx... toujours dénoncé par les ignorants". J'ai d'ailleurs commencé à parcourir ce texte. Mais je ne me lance pas dans des réflexions pour l'instant, car je tiens à ce que Marce et toi vous puissiez passer un bon weekend, c'est à dire à ce que tu ne restes pas scotchées sur ton PC non-waterproof, alors que Marcel tient à t'emmener promener au bord de la mer ;-))

Heeuueeu... je me défile un peu, je vois bien que ce n'est pas très courageux... mais, rassure toi, Albertine, je n'ai quand même pas dit mon dernier mot.....

Fri Sep 19, 06:46:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Je n'avais pas vu la "présentation" du webmaster.... En réalité, j'ai trouvé ce lien par l'intermédiaire d'un
site très pratique que tu connais peut-être déjà...

Sat Sep 20, 01:26:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Oui, je connaissais le site CSS de Tremblay, Albetine. Merci quand même de le signaler. J'avais, entre autres, chargé les bouquins de Sapir, ceux de Lucien Lévy-Bruhl ou ceux de Malinowski. C'est d'ailleurs à partir de ce site que j'ai chargé L'Unique et la Propriété que je suis en train de lire.

A ce sujet, il existe en ligne une thèse, faite par A. Lévy, qui date de 1904 STIRNER ET NIETZSCHE. Lévy revient sur Bauer.

Bon weekend, Albertine, ... studieux ?!?

Sat Sep 20, 05:25:00 PM 2008  
Blogger Albertine said...

Ah, cher Scheiro, pour tout dire, je suis peu étonnée du fait que tu connaissais déjà ce site, assez riche et très pratique il est vrai.

Merci pour le lien vers la thèse. Cela dit, j'ai regardé (très rapidement il est vrai) et cela me paraît assez "lèger" et pour tout dire un peu "douteux" : il m'étonnerait qu'il s'agisse vraiment d'une thèse à vrai dire... On remarquera toutefois la dédicace à Lucien Herr ;-) !

Bon, trêve de plaisanterie, pour dire la vérité, ce qui m'a rendu la lecture de Stirner si "drôle" (j'ai arrêté tellement je trouvais ça niais à vrai dire...), ce n'est en réalité par l'Idéologie allemande - dont je n'ai eu le temps de dépasser le livre I que relativement récemment), mais Hegel lui-même. En dehors du comique du "Moi" blablabli blablablo qui émeut les anarchistes de tout poil (toujours plus ou moins moralistes sur les bords), c'est vraiment, en guise de "dialectique", une espèce de bouillie totalement confuse que nous donne à lire ce pauvre (et apparemment si persécuté) Max... Bref, il me semble que pour objecter à Stirner, nulle n'est besoin d'aller chercher la critique marxienne toujours si "suspecte" aux yeux des anti-marxistes (bien que je maintienne qu'elle est loin d'être dénue d'intérêt), Hegel et une idée un tant soit peu rigoureuse de ce que dialectique veut dire suffit à trouver ça vaseux.

Quoi, quoi ? Ce sont là des propos rapides et péremptoires ?
Sans doute un peu, mais après tout, nouvelle "éthique" albertienne : ce n'est là qu'un commentaire sur un blog et je décide de m'en tenir à répondre à ce que l'on me dit :-) (d'une certaine manière, j'en profite : le "dernier mot" n'est pas encore tombé ;-D)...

Bonne journée Scheiro !

Thu Sep 25, 08:08:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Haaaha Albertine puisque tu es d'humeur joyeuses et que tu te gausse du penseur au front large, je colle ici un petit extrait d'un post que j'ai trouvé très amusant et qui parle des masses et bien entendu du marxime:

Le marxisme est, comme chacun sait ou comme chacun a pu le constater, une vraie science, non seulement parce qu’il a prétendu rendre compte de tout ou qu’il a emprunté une partie de son vocabulaire au scientisme du XIXe siècle, mais encore (et même surtout) parce que l'ordre qu’il a établi dans le monde, sous des continents aussi éloignés que l’Amérique, l’Asie, l’Europe, l’Afrique et quels que soient les climats (sibérien, arctique, tempéré, continental, équatorial, tropical humide, tropical sec, etc.), a produit partout les mêmes résultats : famine, misère, prisons, censure, partis tunique, meurtres de masse (évidemment), déplacement de population, crimes sans nom, génocide, génocides culturels, etc. de sorte que, les mêmes causes produisant les mêmes effets, on peut dire que le marxisme se vérifie avec la même rigueur et universalité que le principe d’Archimède, qu’il soit sérieux ou plaisant (tout corps plongé dans un liquide en ressort mouillé).

Hilarant, n'est-ce pas ?
Bon, ceci dit, je suppose que tu as qqs bon arguments pour défendre la contribution que la science marxienne doit à l'écologie, grâce à sa tentative d'endiguer l'explosion démographique de l'espèce humaine avec la mise à mort de qqs millions de personnes.

Fri Sep 26, 09:06:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

C'est vrai que comparé à Karl, la théorie de Max n'a pas poussé grand monde au meurtre collectif, au tous contre tous, d'où le mépris avec lequel on peut considérer ce dernier... qui portant n'a pas semblé si méprisable au yeux de philosophes non marxistes, comme Nietzsche ou Camus. Mais bon...

Fri Sep 26, 09:20:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

En réalité, c'est la vie de Max, ou du moins le peu qu'on en sait, qui me rend le personnage sympathique, ainsi que ses écrits. Je le vois, en imagination, comme le poor lonesome cowboy de la philosophie ;-)
Pas ce genre de philosophe hyper-institutionnalisé tel que Bourdieu, ma bête rouge.

Fri Sep 26, 09:40:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

et bien tant mieux parce que ça me rend triste des relations de blogs, quand il y a des messages, ça va, quand il n'y a pas de messages, ça ne va pas, et tant pis si j'exagère, et voilà.

Sat Sep 27, 09:59:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

et puis, ça demande trop de délicatesse, et ça bon, je ne sais pas comment on fait

Sat Sep 27, 10:02:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

(mais non, ça va, parce que j'ai compris: pour moi, c'est donc comme une drogue ...lol zut trop pitoyable - enfin, je ne trouve pas le mot :)

Bonne journée...

Sat Sep 27, 10:16:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

Oui, non, voilà, trop indécent (c'est le mot), donc, en effet, il est plus que temps de me dire "ça suffit" :-)

C'est bien, non? (enfin, je veux dire, c'est déjà ça non? lol - même si c'est un peu tard, je sais bien)

Sat Sep 27, 10:20:00 AM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home