Wednesday, October 8, 2008

Au nom de la rose

Je regrette vraiment de m'être foutu de la gueule de quelques militants socialistes qui traînent dans le secteur de la bloggosphere où je navigue en ce moment. Parce que je me rends compte qu'ils sont vraiment sympathiques ces socialistes. Ils sont tellement dévoués à leur communauté qu'ils sont prêts à bouffer la gamelle uniquement pour le bien de la collectivité. Ces types là sont de véritables altruistes, à l'image d'un de leurs chefs de file, Jean-Paul Huchon.

Cet élu avait été condamné à six mois de prison avec sursis, 60.000 euros d'amende et un an d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêts. Il déclare en appel ne pas avoir agi "dans son intérêt personnel, mais dans celui de la collectivité". A ses yeux, la présence de sa femme au Festival de Cannes pour le compte du conseil régional "n'était pas une prestation exceptionnelle". "Ca ne me paraissait pas anormal, illégal. (...) Je me suis trompé", a-t-il concédé, avant de se lancer dans un panégyrique de la région Ile-de-France, devenue "le deuxième financier du cinéma européen" et sans laquelle "beaucoup de films n'aurait jamais pu se faire".

C'est vrai, on n'en doute pas une seconde, question cinéma ce sont les plus forts, ces socialos, il n'y qu'à voir la dernière prestation de la Royal pour en être convaincu.

Combien de points vaut le tennisman Huchon à l'aune du pagerank des tapeurs dans la caisse?

Labels: , , , , ,

0 Comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home