Sunday, October 26, 2008

Adieu pouilleux !

J'ai produit trois ou quatre billets - j'ai la flemme de compter - en rapport avec l'affaire DSK, comme si cette affaire avait une quelconque importance pour moi. Alors qu'en y réfléchissant deux secondes, je me rends bien compte de la distance qui me sépare d'une telle histoire : elle est abyssale.

Pourtant, je réagis comme n'importe quel pingouin, conditionné par le culte des médias. Car, à l'instar de ce volatile, la lecture de la presse ne me laisse pas indifférent. A chaque événement - stimulus - rapporté par un journaliste, correspond une réponse, au sens où l'entendait Pavlov. Un simple titre, comme par exemple "Famous Famiglia Word Pizza Eating Championship: 45 parts de pizza avalées en dix minutes par Joey Chestnut sacré champion du monde", provoque une interrogation "Ah wouais?!?", suivie immédiatement de l'envie d'en savoir plus. C'est ce qui s'est produit avec DSK et c'est une chose terrible contre laquelle il me faut lutter.

J'avais arrêté de blogguer, l'année dernière, pour échapper, en partie, à ça. Cette fois encore il me faut mettre un frein à ce réflexe conditionné, celui qui nous pousse à croire que nous avons réponse à tout. En y pensant deux minutes, je me dis que c'est quand même incroyable qu'on puisse arriver à se mettre à la place de DSK ou de J. Chestnut pour déclarer que, dans la situation décrite par le journaliste, on se serait comporté comme ci ou comme ça. Les bourrins fans de foot, bien bourrés devant leur écran TV, font exactement la même chose: "Fait la passe, fait la passe... shoot, shoot, shoooooot !!!" Ces gros cons imaginent être sur le terrain, comme d'autres gros cons se croient à l'Assemblée en train de faire voter un amendement.

Il faut vraiment qu'on soit tombé dans un putain de délire collectif épouvantable pour en arriver à imaginer des choses aussi absurdes. Se mettre à la place de gens qu'on ne connaît ni d'Eve ni d'Adam et se laisser croire qu'on maîtrise totalement une situation qui, en réalité, se déroule dans un environnement totalement inconnu.

Des ramassis de pouilleux se prennent pour les princes de ce monde et rédigent sur leur blogs des "il faut", des "il n'y a qu'à", des "nous devons", des "nous ferons", tout ça avec des mines appliquées, vraiment sérieuses, comme s'ils agissaient réellement, comme si eux-mêmes étaient investis de la fonction. Et moi, pauvre malade, je discute avec eux. Moi qui, dans ma vie, n'ai jamais fréquenté un PMU, moi qui me suis toujours foutu de la gueule de ceux qui refont le monde, je me laisse entraîner, une fois encore, sur les blogs, dans ces discussions à la con.

Bon, il faut dire que je ne me suis pas toujours ennuyé, je me suis même souvent bien marré, et, c'était une découverte, une expérience relativement intéressante. Mais voilà, j'en ai marre. Tout ce qui touche de trop près à la politique, à la petite politique, ce discours débile et ininterrompu, produit par les soumis aux idées des partis, ne me concerne plus. Je n'en parlerai plus.

Labels: , , , , , ,

26 Comments:

Blogger Didier Goux said...

Le tout est de tenir la décision... surtout en cas de dérapage alcoolisé !

Mon Oct 27, 12:33:00 PM 2008  
Blogger LOmiG said...

salut,
oui, il faut apprendre à ne parler que de ce que l'on veut, et pas de ce dont tout le monde parle. Pas si facile, mais en même temps très reposant....

On ne tient pas le JT du 20H quand on écrit sur un blog...

à bientôt !

Mon Oct 27, 02:03:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Comme, depuis une dizaine d'années, je ne bois plus d'alcool, Didier, je n'aurais même pas cette excuse au cas où je repiquerais au jeu. De toute manière, je suis suffisamment instable pour changer d'avis sans avoir à invoquer une cause externe, ou une raison indépendante à ma volonté.

Mon Oct 27, 04:42:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Salut Lomig. Je suis d'accord c'est difficile de ne parler que de ce que l'on voudrait faire entendre. Non, nous ne sommes pas là pour faire le JT ou même échos au JT. D'ailleurs, je me suis toujours élevé contre l'idée qu'un blogger et un journaliste pouvaient être réunis sous une seule entité.
On demande un minimum d'objectivité à un journaliste, mais on ne peut pas exiger ça d'un blogger.
C'est à mon avis l'un des principaux problèmes qui doivent se poser au Réseau des blogs libres, humanistes et critiques. Parce que pour entretenir une tel réseau ça doit demander un minimum de méthodologie afin d'écarter les débordements subjectifs, n'est-ce pas, Lomig?

Mon Oct 27, 05:11:00 PM 2008  
Blogger Rubin said...

Je comprends tout-à-fait tes propos. Difficile de bloguer beaucoup et bien, et de donner son avis sur tout sans faire du café du commerce.

Mais d'un autre côté, ce que nous écrivons porte-t-il vraiment à conséquence ? Pourquoi gâcher son plaisir ?

Mon Oct 27, 07:31:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Merci pour ce message, Rubin, que j'interprète comme un encouragement au moment où je me préparais à jeter l'éponge, c'est à dire à laisser plus ou moins tomber le bloggin'.

Effectivement, c'est l'aspect PMU qui me fait penser que cette activité atteint rapidement ses limites quand on n'est pas un pro de l'info ou expert dans un domaine particulier, celui où se cantonnerait le blog qu'on entretient.

LOmiG et toi, avec votre réseau naissant, vous me faites entrevoir de nouvelles possibilités. L'état d'esprit dans lequel vous vous engagez à blogger me semble digne d'intérêt. Je vais vous lire.

A plus tard...

Mon Oct 27, 09:35:00 PM 2008  
Blogger Joséphine said...

Scheiro je suis contente de savoir que vous reprenez gout à bloguer et d'apprendre que vous adorez les PMU, même si du coup, je ne comprends pas pourquoi vous avez failli l'éponge! Et comme je ne sais pas ce qu'est un PMU, j'en comprends encore moins! Enfin, Scheiro, c'est sûrement une de vos tactiques sournoises pour démasquer les agents infiltrés! Ah, je le savais...

Enfin, bonne soirée Scheiro!

Signé: Joséphine, agent de la Stasi en mission secrète.

(PS: ne me remerciez pas, je sais que mes messages qui sont beaucoup plus intéressants que ceux des autres, enfin, je tâcherai de ne pas trop commenter souvent, je ne veux pas faire de jaloux!)

(et si vous n'êtes pas content de mon message, et bien... je pleure!)

Mon Oct 27, 10:10:00 PM 2008  
Blogger Caribou said...

Enfin, bon, maintenant, vu qu'on risque de me reconnaître, je change de nom, voilà, voilà! C'est plus sûr comme ça! Bref, bonne soirée tout le monde!

Mon Oct 27, 10:19:00 PM 2008  
Blogger Internecivus raptus said...

Je dois dire que, sans en être au point de vouloir jeter le blog avec l'eau du bain, je traverse régulièrement des périodes de ras-le-bol similaires. Il m'arrive alors d'arrêter de bloguer pendant quelques semaines, voire quelques mois...

Mais ce n'est pas tant les discussions du café du commerce qui m'agaçent, mais bien l'attitude de certains blogueurs à l'ego boursouflé, qui se prennent pour des Prix Pulitzer en puissance alors qu'ils ne sont que des M. et Mme Toulmonde...

Tue Oct 28, 11:41:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Joséphine Caribou, PMU pour Pari mutuel urbain et non pas Prince Mohammad bin Fahd University, comme certains voudraient le faire croire. Cet acronyme désigne, par métonymie, un bar-tabac-salle-de-jeux où les français aiment se donner rendez-vous pour refaire les monde. Ceci, surtout, après avoir ingurgité qqs Stella Artois, quelques Pastis 51 et/ou qqs verres de vinasse rouge ou blanche. C'est l'endroit préféré de types comme Nicolas, ces rigolos qui la ramènent sur tout et qui peuvent tout expliquer à partir d'infos glanées sur les TVs, les radios, et, particulièrement, grâce aux rumeurs entendues dans le bar d'à côté qu'il viennent tout juste de quitter...

Tue Oct 28, 07:47:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je crois qu'il est temps, pour moi, de faire une pause, Internecivus raptus. Mais je vais tout de même continuer à blogger encore un peu, ne serait-ce que parce que j'aurais l'impression de me replier au mauvais moment. La défaite d'Obama va soulever une vague d'indignation, de ce côté-ci de l'Atlantique, et je tiens à être prêt à blogguer suite aux résultats des élections U.S.; je pense qu'on va se marrer.

C'est vrai, le ton docte des auto-pulitzérizés est absolument insupportable, et ça me donne souvent l'envie de me transformer en méchant troll, histoire de coller qqs baignes. Le problème, c'est que, si on se laisse aller à ce désopilant petit excercice, la bloggosphere devient alors une source inépuisable de divertissement. Ainsi, on risque à ce jeu l'épuisement rapide, à moins d'avoir, au préalable, investi dans la recognition vocale.

Tue Oct 28, 07:49:00 PM 2008  
Blogger Internecivus raptus said...

Tiens, moi aussi je crois qu'Obama va se ramasser une veste. Bien sûr je peux me tromper mais, pour un tas de raisons allant de sa relative jeunesse à la nature encore viscéralement raciste d'une certaine Amérique profonde, je crois que Mc Cain sera le prochain président US. Rendez-vous dans pas longtemps pour voir si notre boule de cristal est fêlée ou pas..;-)

Wed Oct 29, 09:53:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

On est donc deux I.Raptus ;-)
À l'heure actuelle, les blancs non hispaniques représentent 66 % de la population des États-Unis. Ils sont minoritaires dans 4 États (Hawaï, le Nouveau-Mexique, la Californie et le Texas) et dans la capitale des États-Unis, Washington. C'est peut-être ce qui pèsera au moment de glisser le bulletin dans l'urne ou d'appuyer sur l'écran tactile. La difficulté est de se faire une représentation a peu près conforme à la réalité quand on est francophone et qu'on ne s'en tient qu'à la presse fr. qui me semble d'une partialité incroyable en faveur d'Obama. Obama qui, à mon avis, a fait une excellente campagne d'un point de vue strictement marketing, seule aspect qui semble, de nos jours, important pour acquérir la présidence d'une grande démocratie.

Wed Oct 29, 12:30:00 PM 2008  
Blogger Rubin said...

Je vous trouve un peu durs avec Obama. Il a tiré le meilleur parti des débats présidentiels avec McCain, et il me semble qu'il a su étoffer son argumentaire sur le fond au fur et à mesure que la date de l'élection s'approchait.

Wed Oct 29, 12:46:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

D'accord Rubin, il ne faudrait pas non plus faire passer Obama pour un idiot, l'équivalent d'un candidat de la star'ac qui n'aurait qu'à soigner son image pour remporter les suffrages. J'ai chaque fois tendance à forcer le trait, lorsque je commente. Mais il n'en reste pas moins qu'en ce qui le concerne, la partie n'est pas encore gagnée, contrairement à ce que laisse entendre les médias français. Le pire c'est que Le Monde le donne gagnant, alors que ce quotidien s'est invariablement planté dans ce type de pronostiques. Mais bon comme Le Monde ne tourne plus rond (encore en grève), cette fois les choses seront peut-être différentes.

Wed Oct 29, 04:17:00 PM 2008  
Blogger Rubin said...

Ce qui est marrant je trouve, c'est qu'il paraît que 78 % des Français sont pour Obama, alors qu'un type comme ça n'aurait eu aucune, mais alors strictement aucune chance en France.

Wed Oct 29, 04:23:00 PM 2008  
Blogger Internecivus raptus said...

Je mentirais en disant que j'ai passé mes jours et mes nuits à suivre la campagne US, mais en tout cas j'ai préféré suivre la chose via le Washington Post et le New York Times, et tchatter avec une de mes amies qui est américaine.
Obama a effectivement fait une très bonne campagne en termes de marketing politique, et il tient bien la route en débat, mais je persiste à croire que le vieux réflexe WASP va jouer dans le secret de l'isoloir.

Wed Oct 29, 06:15:00 PM 2008  
Blogger metalogos said...

Extraire du flux d’information la matière d’une critique pertinente, la traiter dans sa spécificité sans omettre de la contextualiser, y apporter l’analyse qui lui donnera sens et performance (dans le sens d’une action sur le réel), faire l’effort de l’objectivité de la vulgarisation et de la concision, pour ensuite la donner en pâture à quelques maigres lecteurs qui n’y consacreront que quelques secondes d’une lecture rapide pour l’oublier aussitôt ouvert un autre lien, C’est beaucoup de travail pour rien….pour rien ?

Thu Oct 30, 10:12:00 AM 2008  
Blogger Canard said...

S'il y a une critique pertinente, à mon avis, le lecteur s'y attardera plus que quelques secondes...

Thu Oct 30, 10:57:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Rubin, je viens de prendre connaissance d'un des sondages - il y en a peut-être d'autres:
Barack Obama recueillerait, selon l’institut LH2, 76% des suffrages des Français, 86% des voix des sympathisants de gauche et 69% des sympathisants de droite.
En revanche, John McCain ne rassemblerait que 10% des votes des Français, 7% des ceux des sympathisants de gauche, et 17% des voix des sympathisants de droite.
Ce sondage donne une très bonne indication sur ce que les Français comprennent des informations et de la manières dont les choses leurs sont présentées par les mass-media de l'hexagone.
Parce que si les sondés avaient eu un réel intérêt pour ces élections et s'ils avaient cherché à lire entre les lignes au lieu de se contenter du bourrage de crâne habituel, leurs intentions de vote pour Obama ne devraient pas faire plus que ce qu'a pu faire, dernièrement, Chivardi et MacCain récolterait tout juste le score du leader de Chasse Pêche & Tradition.

Les programmes politiques d'Obama et de McCain sont à des années lumières de ce que les fr. - gauche/droite confondues - souhaitent pour la France.

Thu Oct 30, 11:10:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je pense avoir été encore moins attentif que toi, I. Raptus, à l'info produite au cours de cette campagne présidentielle US. Je "consomme" bien moins d'actualités que par le passé.
>le vieux réflexe WASP va jouer dans le secret de l'isoloir
C'est très possible: certains prétendent que les WASP ne voulant pas êtres accusés de racisme répondent aux sondeurs qu'ils voteront Obama mais qu'une fois qu'il seront dans l'isoloir les vieux réflexes prendront le dessus. Et puis les média se focalisent sur les électeurs des grandes villes, ce qui fausse la perception.

Thu Oct 30, 11:23:00 AM 2008  
Blogger Rubin said...

@Scheiro : je pense comme toi qu'aucun des deux candidats n'aurait le début d'une chance dans notre beau pays.

@I.R. : je ne suis pas certain qu'on puisse parler de "réflexe WASP". L'écart sépare McCain d'Obama dans les sondages me semble un peu artificiel, et je n'attribuerais pas un redressement (complet ou partiel), dans une semaine, à un quelconque réflexe racial ou raciste.

Thu Oct 30, 11:45:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Je suis d'accord avec toi, Metalogos, construire un billet selon la méthode rigoureuse que tu décris ici, c'est s'adonner à un travail de Titan avec de bien maigres résultats en terme de pénétration - comme disent les statisticiens des médias - dans le paysage bloggospherien et très peu de retour sur investissement. Par contre, cela peut-être très satisfaisant sur le plan personnel, pour celui qui aiment le travail bien fait et qui cherche à améliorer ses capacités des recherches, son esprit critique, son style rédactionnel, etc.. Blogguer peut aussi se concevoir comme une manière de s'exercer à une meilleure appréhension/compréhension du monde, et tant pis, si cela ne provoque rien ou presque rien dans l'entourage.
C'est d'ailleurs en grande partie ce qui me motive - même si je suis loin de produire le travail dont tu parles, ici, Métalogos. C'est, avant tout, une satisfaction personnelle et je me contente des quelques lecteurs qui, d'une manière ou d'une autre, m'aident dans la réalisation de ce plaisir qu'on pourrait qualifier de narcissique, mais pas simplement. Ecrire en ligne, c'est une autre manière de tenir un journal, une chronique personnelle. Savoir que qq'un peut lire, même de travers, même en diagonal, ce que je place sur la sphère, n'est pas sans concéquence sur mon psychisme, mon état d'esprit: une expérience qui apporte son lot de surprises, d'interrogations, etc.. Je crois que c'est cette expérience que de nombreux bloggers cherchent à poursuivre. Tu me diras ce que tu en penses, Métalogos.

Thu Oct 30, 12:05:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

C'est ce que je contôle en premier sur Analytics, Canard: je regarde la durée moyenne que les lecteurs passent sur un billet, combien de secondes ils ont passé sur un post ;-)

Thu Oct 30, 12:09:00 PM 2008  
Blogger metalogos said...

L’œuf ou ….le canard ? Comment savoir que le contenu est pertinent si on ne prend pas le temps de lire, de relire et, comme je dis à mes gamines, de re-relire l’énoncé ?


Je m’attendais à ce genre de réponse de la ta part Scheiro mais je voulais l’entendre à nouveau.
J’ai toujours pensé que pour beaucoup de bloggers il y avait, derrière l’acte d’écrire, une forme de pulsion, la pulsion d’être lu, celle de « faire signe » pour exister et que ce besoin primait sur le reste, sur la forme, sur le contenu. Combien de messages phatiques encombrent les disques durs des plateforme blogs.
J’ai appris comme toi que chaque note pouvait être l’occasion de prendre position (une position esthétique), de faire un pas de coté, de marqué un temps d’arrêt pour prendre position (dans ce cas : une position éthique) mais j’ai plus de mal à croire que cette expérience philosophique, cette dissidence soit comme tu le dis recherchée par beaucoup de bloggers.

Thu Oct 30, 03:25:00 PM 2008  
Blogger Canard said...

Métalogos,

"L’œuf ou ….le canard ? Comment savoir que le contenu est pertinent si on ne prend pas le temps de lire, de relire et, comme je dis à mes gamines, de re-relire l’énoncé ?"

Effectivement... je ne sais pas, je sais juste que parfois je m'attarde sur certains blogs ou textes, parfois pas, (évidemment, noter ça, n'est pas très pertinent ni un grand élément à faire savoir, mais enfin, voilà ;)

(Scheiro, je ne sais pas quoi répondre... ;))

Thu Oct 30, 04:15:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home