Wednesday, October 8, 2008

Nicolas

Nicolas estime que la bloggosphere lui appartient et qu'il peut donner des ordres aux bloggers qui publient dans son secteur. Il se comporte comme un mac à la petite semaine sachant que quelques putes de bloggers sont prêtes à tapiner pour cette ordure. Il y a un instant, voici ce que cette sous-merde avinée disait à Jean-Louis:
Le coucou,
J'avais vu que tu avais commenté chez Scheiro, je n'ai rien dit. Il commente maintenant chez toi en te critiquant. Tu as le droit de l'envoyer chier proprement. Depuis quelques jours, il se fait un malin plaisir à troller tous les "petits blogs de gauche" (désolé pour le qualificatif, c'est juste pour t'opposer à des andouilles établies comme moi).
Tu peux mesurer sa connerie en allant lire son propre blog et surtout les commentaires dans billets. Sinon, tu peux aller lire l'annexe de Marc Vasseur. (de mémoire http://mafacecachee.hautetfort.com).
Je résume : tu es trollé par un connard, tu commences à avoir un blog influent.
8 octobre 2008 23:02
Nicolas doit certainement me craindre pour passer autant d'énergie à essayer de m'empêche de commenter là où il se pense chez lui. Ce qui est certain, c'est qu'il ne sait manifestement pas à qui il a affaire.
Ce qui me surprend, c'est que de nombreux bloggers, qui ne me semblent pas tout à fait idiots, bien au contraire, tolèrent que ce fumier vienne pavaner dans l'espace de leurs blogs réservé au commentaires.
Les bloggers sont des gens étranges.

Labels: ,

7 Comments:

Blogger Homer said...

En même temps ça t'amène des visiteurs. Bientot, tu seras aussi bien lassé que lui ;-)

Thu Oct 09, 07:03:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Effectivement, Homer, les bourrins associés à Nicolas se sont précipités, mais ces pauvres types ne sont pas des lecteurs. Ils sont quasiment illettrés, donc ils ne m'intéressent pas. Mes billets s'adressent uniquement aux personnes qui savent lire, pas à celles qui savent uniquement voter ou seulement faire des liens.

Thu Oct 09, 12:14:00 PM 2008  
Blogger Le coucou said...

Scheiro, j'ai fait un billet en guise de commentaire… JL

Thu Oct 09, 06:03:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Très beau billet, Jean-Louis, qui de plus permet de signer unilatéralement - comme disent les diplomates - la fin des hostilités.

Fri Oct 10, 10:31:00 AM 2008  
Anonymous Nebo said...

Le tâcheron de Gôche, de toute façon, ne s'intéresse ni à la Culture ni à l'économie. Il suffit de voir dans quel état il laisse les pays, sur le plan culturel et économique, où il se retrouve au pouvoir. A part postillonner, le tâcheron de Gôche ne sait pas faire grand chose. Récemment je suis tombé sur des citations de Blum et de Jaurès sur Barrès. Il suffit de ne pas dire que ce sont Blum et Jaurès qui ont tenu les propos en question (très élogieux) pour qu'aussitôt le tâcheron de Gôche crie "au Fâscîîîîsmeuh" !!! Lorsque le tâcheron de Gôche l'ouvre, Proudhon, Fourrier, Blum et Jaurès se retournent dans leurs tombes.

Sun Oct 12, 04:40:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

"Le tâcheron de Gôche, de toute façon, ne s'intéresse ni à la Culture ni à l'économie" nous sommes d'accord Nebo, il ne s'y intéresse pas plus que ne s'y intéresse le tâcheron de Droite, d'ailleurs. Ce genre de choses n'avait de valeur que pour une certaine catégorie de l'ancienne noblesse, que la bourgeoisie s'est ensuite accaparé, jusqu'à ce que, par mimétisme, la plèbe en arrive à penser que la culture pouvait être utilisable comme un faire valoir, c'est à dire comme quelque chose que l'on pouvait exhiber afin de se démarquer de ses congénaires culturellement plus pauvres. Sauf que la plèbe n'a pas soupçonné la somme de travail que demande l'acquisition d'un bon capital culturel. Aussi, les fainéants qui compose cette catégorie déclarent que la culture est partout et surtout là où la culture est, en réalité, inexistante. Comme ça, ils sont certains de n'avoir à faire aucun effort pour l'atteindre, puisque du néant au vide, l'espace est vite franchi. Pour eux "les ch'ti à la plage" un film qui fait des millions d'entrées est à considérer comme de la culture, le nombre d'entrées étant un argument suffisant. Nicolas pense que son blog représente le summum de l'intelligence parce qu'il est classé dans le top 100 de wikio ou qq chose d'approchant. Pour ce crétin c'est suffisant pour traiter tout inconnu d'"andouille". Alors Proudhon, Fourrier, Blum et Jaurès ne sont pour ces bloggers militants que des noms faisant référence au mythe socialiste, mais combien se sont vraiment intéressés à ces intellectuels.
A bientôt, cher Nebo.

Sun Oct 12, 05:33:00 PM 2008  
Anonymous Nebo said...

Nous sommes bien d'accord... les crétins de Drouâte sont Légion également.

Sun Oct 12, 06:19:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home