Tuesday, November 18, 2008

Rose Cocu

Ce soir, Ségolène Royal a estimé qu'il y avait eu "beaucoup d'injustice" contre Georges Frêche, exclu pour deux ans du PS l'an passé, mais toujours très influent dans la fédération de l'Hérault qui a voté massivement pour la motion de l'ex-candidate à la présidentielle au congrès de Reims. "C'est un élu important, c'est un maire qui a transformé la ville de Montpellier, c'est un homme cultivé, c'est un homme intelligent" qui certes a fait "beaucoup de maladresses", a-t-elle dit.

Cet "homme intelligent"(sic) avait regretté que l'équipe de France de foot soit composée de "neuf Blacks sur onze" alors que "la normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre". Il avait aussi, entre autres - la liste est longue -, traité des harkis de "sous-hommes", lors de la cérémonie organisée à la mémoire de Jacques Roseau, le 11 janvier 2007 : "Vous, vous faites partie des harkis qui ont vocation à être cocus jusqu'à la fin des temps [...] Allez avé les gaullistes. Allez avé les gaullistes vos frères à Palavas, vous y serez très bien. Ils ont massacré les vôtres en Algérie et encore vous allez leur lécher les bottes."

Pourtant, c'est le même Frêche, qui, lors de l'élection présidentielle de décembre 1965, appelait à voter pour... de Gaulle, afin de "barrer la route à Mitterrand, le candidat américain"!

Et dire que des sympathisants socialistes passent leur temps à essayer de nous faire croire qu'avec le PS, et la Royal, en particulier, nous aurions affaire à des dirigeants honnêtes.

On se demande qui sont les véritables cocus dans cette histoire et qui lèche les bottes de qui ?

Labels: , , , ,

2 Comments:

Blogger Rubin said...

Le léchage de bottes c'est toute une dialectique ! Entre les militants, Ségolène Royal, les barrons de province... la chaîne est longue !

Wed Nov 19, 04:25:00 AM 2008  
Blogger Criticus said...

Comme je le disais à Koz (Toujours) :

« Je n'ai pas l'habitude d'être d'accord avec Ségolène Royal, mais, pour avoir assisté à l'une de ses conférences, je peux confirmer que Georges Frêche est intelligent et cultivé. [...] Je ne crois pas qu'il faille donner un contenu éthique et/ou moral à l'intelligence, mais c'est un autre débat. »

Wed Nov 19, 11:47:00 AM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home