Thursday, January 29, 2009

Le mot fétiche des gogochistes

Autogestion, écrit avec ou sans trait d’union, a été le mot fétiche des gogochistes dans les années 1960-80 : ils le prononçaient religieusement comme pour faire advenir la chose que le mot désignait. C’était le sésame ouvre-toi du socialisme et la clef de Saint-Pierre du paradis sur terre. Les gogochistes ne jurant plus que pub, com, fric, pèze, flouze, paillettes, leur utopie autogérée est morte ; et le mot autogestion aussi. C’est du passé d’outre tombe, du passé plus que parfait, du passé décomposé.

Labels: , , , ,

3 Comments:

Blogger Criticus said...

Ils ont réussi à obtenir une voie médiane, la co-gestion, dans l'Éducation nationale. Un principe qui permet de rendre celle-ci davantage dépendante des syndicats d'enseignants que du ministère de tutelle. Il faut la privatiser.

Thu Jan 29, 11:10:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Oui, Roman, je suis totalement d'accord avec toi, mais tu sais aussi ce que l'enseignement représente comme poids dans le champ politique et je ne vois aucun gouvernement prendre le moindre risque sur cette question pour le moment. Quand on voit que Fillon n'arrive même pas à faire appliquer la garde des enfants en cas de grève, je me demande comment parvenir à privatiser ce secteur, tout au moins en douceur. Mais bon, casser un peu de gogochistes ferait faire un peu d'exercice à une autre catégorie de fonctionnaires qui s'ennuie et que j'aime bien: les CRS-SS ;-)

Fri Jan 30, 01:14:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Scheiro, nous nous sommes compris !

;-)

Fri Jan 30, 05:15:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home