Wednesday, March 11, 2009

Non à la routine !

spice up your blog
Nous sommes Mercredi et il est peut-être temps de faire un billet qui porte en lui tout le poids de la zizanie, plein des ingrédients qui donneront naissance à une grosse polémique, le truc pour lequel les bloggers s'arrachent les cheveux, rameutent leurs troupes, complotent en secret par mails, affichent leur solidarité en surface, appellent à signer des pétitions, désignent des boucs émissaires, convoquent la loi, réclament le concours de leurs avocats, menacent de faire des procès et finissent par s'insulter, pour ensuite couper des liens, bannir des clampins, etc.. Haaaaa, quel bonheur !

Bon, il me faut sortir, mais je vais y réfléchir. Il doit bien exister un truc qui devrait pouvoir secouer l'apathie générale, la petite routine du blogger moyen.

J'y penserai... et, si vous avez des idées, n'hésitez pas à nous en faire part. En disant ça, je m'adresse particulièrement aux lecteurs qui n'ont pas de blogs, ce qui ne veut pas dire qu'ils n'ont pas d'idées.

Labels: , , , ,

4 Comments:

Blogger RoseNoire said...

Si on veut vraiment avoir recours aux bombes sales, le mieux est évidemment l'attaque ad hominem. Le bloggeur moyen (pléonasme) ayant en général un ego himalayesque, la chose n'est pas bien difficile. Déterrer une bonne vieille querelle et en faire un billet sanglant en traitant la cible d'homophobe, raciste, membre du complot judéo-maçonnique ou de la fraternité occulte du Schtroumpf à pois mauves...et le tour est joué. Avec un peu de chance, ses copains débouleront à vitesse grand V, et l'affaire est dans le sac.

Il y a aussi les marroniers polémiques: mariage gay, homoparentalité etc. Repérer un blogueur qui en parle, et faire un billet droit de réponse enflammé. Résultat garanti, surtout si le blogueur en question es un bien-pensant coincé du cul et bouffi de sa propre influence (aussi virtuelle qu'illusoire).

Suggestion de la semaine (cynisme inside): l'excommunication de la mère de cette pauvre gamine de 9 ans violée et enceinte, qui a avorté. Là, avec un peu de talent, c'est bien le diable s'il n'y a pas moyen de déclencher le feu thermonucléaire.

Wed Mar 11, 01:09:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

C'est bien ça, RoseNoire, la méthode que tu donnes ici est une recette infaillible à mettre en oeuvre pour celui qui a envie de provoquer des éruptions de furoncles purulents à la surface de la bloggosphere. La dernière fois ça a très bien marché avec Marc Vasseur qui s'est bêtement pris les pieds dans ses lacets de tennis, alors que ses fans massés sur les gradins s'attendaient à ce qu'il remporte la victoire en 2 sets 6.0/6.0. Mais le malheureux a été obligé de déclarer forfait au bout du second échange. Une meute de bloggers, avec à sa tête Nicolas Jegoun - un des bloggers les plus cons que je connaisse - a cru pouvoir venger l'honneur du chef qui s'était salement ridiculisé. J'ai fait un véritable carnage. Aux abords de Cloudy Days, les caniveaux ruisselaient du sang de la horde des abrutis qui avaient cru pouvoir assaillir mon blog. Il n'y pas longtemps encore, sur Twitter, j'ai surpris une conversation au cours de laquelle Jegoun reparlait de cet épisode: il en gémissait encore d'horreur.

L'histoire de cette malheureuse brésilienne doit pouvoir être exploitée sur différents niveaux, en commençant par donner raison au prélat qui stigmatise l'avortement, c'est même mieux que de prendre la défense du violeur. De toute façon, c'est très simple : si pour remuer la fange nauséabonde on manque d'inspiration, il suffit de se rendre sur le site du Post, un dépotoir à ciel ouvert, on est sûr d'y ramasser une puanteur et d'en revenir avec de quoi faire jacter, jusqu'à plus soif, le blogger moyen, bien pensant mais persuadé d'être subversif.

En réalité, RoseNoire, c'est tellement facile que j'hésite......

Wed Mar 11, 08:55:00 PM 2009  
Blogger RoseNoire said...

La blogotruc est en effet devenu un univers assez lisse, insipide et convenu, tant par le fond que par la forme. Avec certains blogueurs, on peut en lire plusieurs en ayant l'impression de toujours lire le même billet tant le style et le discours sont interchangeables.

Si un jour je ré-ouvre un blog, je me changerai peut être en sniper. Histoire d'y aller à l'assassinat ciblé et de générer le maximum d'entropie dans cet univers convenu.
Mais cela fait un peu démarche d'ado boutonneuse qui fout le boxon par principe. N'empêche que retomber en enfance, parfois cela peut être rigolo.

Thu Mar 12, 12:32:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

RoseNoire, ma réponse se trouve dans le post suivant, La bloggotruc.

Thu Mar 12, 05:03:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home