Sunday, April 19, 2009

Flickr for ever

Le 9 Avril 2005, je postais ma première photo sur Flickr. La meilleure chose que j'ai pu faire en ligne. Presque 600 autres images ont suivi. Cette mosaïque est le rappel des très bons moments passés sur ce site.

Labels: , , ,

2 Comments:

Blogger Paul said...

Ah ben justement, je me demandais : pour une personne peu fortunée (exit les options payantes), tu conseillerais plutôt flickr ou picasia pour publier ses photos ?
Il y a de très belles photos dans tes galeries !

Sun Apr 19, 02:20:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

Merci de m'avoir cité sur ton blog pour mes graphique, Paul. Je ne trouve pas que l'abonnement à Flickr soit très cher, Paul, puisqu'il coûte 25 US$ par an, ce qui moins de 2 € par mois. Mais même en version gratuite, Flickr me semble plus intéressant que Picasa et d'autre site de stockage de photos, parce que je pense que publier sur Flickr, c'est se donner l'occasion d'avoir accès à des millions de photos produites aux 4 coins de la planète. C'est se donner la possibilité d'entrer facilement en contact , par le biais de l'image, avec des gens qui perçoivent le monde différemment de nous, c'est donc s'offrir un voyage virtuel enrichissant. Flickr ouvre à des univers que l'on ne retrouve pas dans les mass-média qui ont tendance à privilégier l'extraordinaire, le sensationnel, l'exotique, dans leurs reportages photos/vidéos. Avec Flickr on a accès au quotidien, au banal, puisque la plupart des gens mettent en ligne des images concernant la vie ordinaire. Aussi, ce site est parfaitement bien conçu pour que les utilisateurs puissent entrer en contact, avec des systèmes de classement d'images très élaborés, la possibilité de participer à des groupes très actifs, etc. C'est ce qui fait la principale différence avec les autres sites de stockage d'images, Paul. [Précision : je ne suis pas actionnaire de Flickr ;-)]

Tue Apr 21, 09:58:00 AM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home