Thursday, March 25, 2010

Le déclin de Cloudy Days

Il y a trois mois, j'ironisais sur le déclin de Wikio, mais c'était sur le déclin de Cloudy Days qu'il m'aurait plutôt fallu écrire. Lentement, au fil des jours de l'année 2009, le plaisir de rédiger des billets pour ce blog s'est émoussé. Au point de n'avoir quasiment rien publié pendant l'automne. Ce n'est pas la première fois que j'interromps le cours d'un blog, sans parler des nombreuses destructions. Si Cloudy Days est toujours porté par les vents qui animent la bloggosphere, c'est principalement parce qu'il me sert encore de point d'ancrage dans le monde virtuel que représente le World Wide Web. Ce blog est en quelque sorte une référence qui témoigne, sur une période relativement longue, de ma présence au coeur d'un univers qui ne cesse de s'étendre, même si l'expansion des blogs francophones s'est considérablement ralentie ces derniers temps. Je conserve Cloudy Days pour que les rares personnes avec qui je suis en relation sur quelques réseaux sociaux - Twitter et Flickr essentiellement - puissent se faire une petite idée quant à leur interlocuteur. Pour le moment, je n'envisage pas de nouvelles publications. Pourtant, je ne pense pas non plus mettre définitivement fin à cette activité. Comme je suis incapable de me projeter dans l'avenir, je me garderai bien d'annoncer une prochaine vague nuageuse. Pour Cloudy Days la pression atmosphérique reste stable même si, question classement, Wikio diagnostique un terrible effondrement. L'accès aux commentaires reste fermé parce qu'il est peu probable que je prenne le temps d'y répondre.
See you...

Labels: , , ,