Wednesday, June 24, 2009

Charlatans du Web

Voilà le genre de phrases qu'on relève sur la franco-bloggosphere : "j'ai moi aussi cette intuition que Twitter et la pratique du blog en tant qu'auteur ou commentateur sont assez liés (d'où le Je t'aime moi non plus d'ailleurs). Je suis assez convaincu que la majorité des usagers actifs Twitter vient de la blogosphère et plus particulièrement des sujets web/medias/technos." Et rien pour étayer ces propos, pas le moindre argument, pas l'ombre d'une enquête sur les utilisateurs de Twitter, nada, un grand waalhou aérien. A la base de cette affirmation, seulement une intuition !

Quand ce type d'assertion est rédigée par un lycéen ou un agriculteur, c'est sans conséquence. Ça exprime une opinion, mais ça ne donne aucune information crédible sur Twitter, puisqu'il s'agit, en l'occurrence, du sentiment, d'une impression, d'une "intuition" formulée par quelqu'un qui ne prétend à aucune expertise en la matière.

Mais lorsque l'on sait que le phrase citée plus haut est écrite de la main de François Guillot "associé du groupe i&e au sein duquel il anime i&e ON, l’agence de conseil web du groupe (stratégies de communication online, veille, community management, sites et campagnes, formations)." là, on commence à se poser des questions sur les méthodes d'enquête réalisées par cet individu qui prétend sur son blog travailler pour "une agence de conseil web" (sic).

Sachant que de nombreuses boites, qui se disent spécialisées dans le domaine de la communication sur le Web, sont dirigées par des charlatans de cet acabit, on comprend que les entreprises soient réticentes à faire appel à ces "experts" lorsqu'il s'agit de réaliser de sérieuses études dans le domaine des relations publiques. On comprend aussi que sur le plan international, en matière de Communication, les Français puissent passer pour des branleurs. C'est affligeant !

Labels: ,

0 Comments:

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home