Thursday, June 12, 2008

L'Europe et sa basse-cour

Aujourd'hui, le sort de l'Union européenne est entre les mains des Irlandais qui paralyseront la machine communautaire s'ils décident de rejeter le Traité de Lisbonne.

Voici l'extrait d'un reportage fait par Richard Werly pour Le Temps :
A Sligo, Michael Colreavy, cet élu local du Sinn Féin, le seul grand parti irlandais opposé au Traité, de Lisbonne sait que le référendum ne se jouera pas sur le passé, mais sur l'appréhension populaire de l'avenir: «Le gouvernement et tous les principaux partis votent oui. Or le non fait jeu égal dans les sondages. Ça ne vous rappelle pas 2005, en France et aux Pays-Bas?» Le leader du Sin Fein, Gerry Adams, se refait aujourd'hui une santé sur le dos du Traité de Lisbonne. A la grande joie de ses pires ennemis, les souverainistes britanniques, qui espèrent voir l'Irlande rejeter le Traité pour exiger à leur tour un référendum!
Marian Harkin, eurodéputée de cette circonscription, ancienne prof de maths native du coin vient de poster, avec sa sœur, plus de deux mille lettres appelant à voter oui. Mais à chaque pub, devant chaque magasin, les mêmes griefs reviennent: «Au lieu de me parler du Traité, les gens m'interpellent sur la fermeture du service de cancérologie de l'hôpital, ou sur la chute des prix de l'immobilier. C'est un dialogue de sourds. Le oui aura besoin d'une mobilisation maximale pour l'emporter».
Le taux de chômage irlandais est tombé à moins de 5%, contre 17% en 1995, et son excédent commercial est le plus élevé de l'UE. Les paysans ont perçu 40 milliards d'euros au titre de la Politique agricole commune depuis l'entrée de l'Irlande dans l'UE en 1973 et ce sont eux les plus europhobiques.

Alors, les vigilants lustustukrus, cette situation ne vous rappelle-t-elle pas quelque chose ? Comme quoi vous n'êtes pas les seuls ploucs au monde, ça devrait vous rassurer ! Vous devez vous sentir moins seuls face à des choses qui dépassent votre entendement, non ? L'Europe, c'est un peu trop grand pour vous et ça fait peur quand on a jamais mis les pieds en dehors de son poulailler, n'est-ce pas ?

Labels: , ,

7 Comments:

Blogger puuluki said...

Attention, grande analyse politique à suivre, je ne comprends pas qu'on demande aux gens leur avis sur quelque chose (non, mais franchement, quelle idée?) non, leur avis, oui, effectivement, oui, mais comment ça se fait que ce sont eux qui vont décider pour une énorme majorité d'autres? Voilà que je ne comprends pas :)

Ou alors, c'est parce qu'il y a eu d'autres non, et que donc, ça fera une majorité de "non"? (oui, c'est vrai, je pourrais aller chercher sur Google d'ailleurs, c'est ce que je vais faire :-))

Thu Jun 12, 06:58:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Un "référendum populaire", dans ces 2 mots tout est dit, Puuluki. Moi non plus je ne comprends pas. Des hommes politiques suffisamment bêtes et stupides sont régulièrement élus pour prendre des décisions qui sont, heureusement, qqs fois contrebalancées par qqs hommes politiques qui eux doivent faire des prouesses pour qu'un certain équilibre soit maintenu, afin que le niveau de la bêtise représentative soit acceptable et que la société ne tombe pas dans l'anomie. Alors pourquoi donner la parole au peuple qui - on le sait depuis l'antiquité - ne fera que dire un tas de conneries, donnant encore plus de fil à retordre à la minorité des pauvres élus éclairés qui essayent de conduire l'embarcation?

Est-ce que vous savez comment les passeurs de clandestins entre la Somalie et le Yémen s'y prennent pour que la barque ne chavire pas, Puuluki?

Thu Jun 12, 09:09:00 PM 2008  
Blogger puuluki said...

Euh..non, je ne sais pas... Comment?

(et pour les référendum, en plus que la plupart des gens sont comme moi - non, mais je peux me permettre là, j'en suis quasi sûre :)) et n'iront sans doute pas se renseigner plus que ça... (Enfin, bref, ça me semble juste absurde et stupide, de faire un vote comme ça... Bref :)

Thu Jun 12, 09:17:00 PM 2008  
Blogger puuluki said...

Euh... les passeurs répriment les mouvements en frappant? (non, je ne sais pas du tout, mais du coup, je suis en train de chercher..)

Thu Jun 12, 09:18:00 PM 2008  
Anonymous adjaya said...

le Traité de Lisbonne a au moins le mérite d'être plus digeste à la lecture, et d'une couleur plus proche des préoccupations populaires des Etats membres, que celui de Maastricht et de la constitution européenne rejeté lors du référendum de mai 2005.
"L’Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d’égalité, de l’Etat de droit, ainsi que de respect des droits de l’homme, y compris des droits des personnes appartenant à des minorités. Ces valeurs sont communes aux Etats membres dans une société caractérisée par le pluralisme, la non-discrimination, la tolérance, la justice, la solidarité et l’égalité entre les femmes et les hommes."

Bah, chez nous on sait y faire pour sortir les poules ... et aussi pour les rentrer quand elles trainent trop : les poules

Thu Jun 12, 11:09:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Exact, Puuluki, pour éviter que les grandes barques chavirent les passeurs font asseoir les clandestins dans le fond des embarcations avec interdiction de bouger pendant toute la traversée du golf d'Aden. Si un clandestins essaye de se lever il est battu.
Dans nos "démocraties", où la violence physique est considérée comme qq chose d'abominable, ceux qui détiennent le pouvoir ont du mal à cogner sur ceux qui mettent en péril leurs embarcations, ça ne colle pas avec l'image sympathique, près du peuple, qu'ils veulent faire passer. C'est pour cette raison que certains citoyens européens pensent pouvoir se lever et bouger comme ils l'entendent, dire "non" quand il faut dire "oui". Avec pour résultat le "naufrage" de l'Europe à cause la France et des Pays Bas renflouée avec le mini traité et qui va peut-être encore boire la tasse à cause des démagogues irlandais. Résultats vers 05:00 pm.

Fri Jun 13, 12:11:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Contrairement à ce qu'ils prétendent, je ne crois pas comme toi que les gens lisent les traités dans les détails, Adjaya, et, de plus, je me demande en quoi ça peut les avancer, surtout quand on n'est pas juristes et qu'on est même pas en mesure de comprendre un article de journal, comme c'est si souvent le cas - il suffit de lire les commentaires des lecteurs sur les quotidiens en ligne - et comme on peut le constater très facilement sur les blogs.

Pourtant ça ne semble pas difficile à suivre quand on s'en tient au résumé:

Le texte prévoit de donner à l'Union un président élu pour un mandat de deux ans et demi renouvelable, un haut représentant pour la politique étrangère disposant d'un service diplomatique étoffé, un système de décision plus démocratique ainsi qu'un rôle accru aux Parlements européen et nationaux.

Fri Jun 13, 12:13:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home