Tuesday, November 11, 2008

Liberté, Humanité, Critique

Les lecteurs, qui connaissent Cloudy Days depuis quelques temps, ont peut-être remarqué que, sous mon profil affiché dans la colonne de gauche, se dessine un logo accompagné de la légende "Recommandé par des Influenceurs". Depuis hier, je fais partie du réseau Liberté, Humanité, Critique [LHC] fondé par Roman Bernard aka Criticus et LOmiG. Suite à une invitation de Rubin Sfadj, j'ai soumis ma candidature au LHC qui l'a accepté après délibérations. Je remercie chaleureusement Rubin et les bloggers qui ont voté en ma faveur.

Si Cloudy Days n'est pas un blog "politique", il m'arrive assez souvent d'exprimer mes opinions. Je n'adhère à aucune mouvance politique, mais je me sens relativement proche des opinions qui sont celles des bloggers que je viens de citer.

Comme on ne fait pas partie d'une communauté sans se dresser contre une autre, en entrant dans le réseau LHC, je me démarque franchement des bloggers qui annoncent pompeusement faire parti du "peuple de gauche", alors qu'ils ne font, en réalité, partie que d'une communauté d'individus sentant l'odeur âcre du renfermé, rejoignant ainsi la France moisie dépeinte par Sollers, avec quelques nuances puisque la société française a évolué depuis.

C'est le point de vue de Peter Sloterdjik qui fait souvent référence à l'idée que je me fais de la politique et Slavoj Zizek en donne un aperçu:
Quel est donc le "programme positif" de Sloterdijk ? Comme l’indique le titre de sa conclusion, il s’agit avant tout d’aller "au-delà du ressentiment" : il faut déligitimer et rompre le lien fatal noué entre intellectuels et ressentiment, qu’il s’agisse aussi bien de penseurs féministes, postcolonialistes ou écologistes. Il faut réaffirmer haut et fort l’approche libérale, dont John Locke trouva la première formulation : la triade Vie-Liberté-Propriété - triade guérie du ressentiment grâce à l’amère pilule nietzschéenne. Il nous faut apprendre à vivre dans une culture mondiale postmonothéiste, dans une méritocratie anti-autoritaire respectueuse des normes de la civilisation et des droits de l’individu, condamnée à être perpétuellement en fragile équilibre entre élitisme et égalitarisme. Il nous faut articuler un "code de conduite" libéral efficace en équilibrant les interactions entre les divers agents thymotiques, et ainsi sortir du chemin fatal qui nous mène à la destruction éthique et écologique.

Labels: , , ,

28 Comments:

Blogger Astrale said...

félicitations!

Tue Nov 11, 01:04:00 PM 2008  
Blogger Rubin said...

Merci pour le lien, et surtout merci pour ce beau billet. Super citation !

À bientôt !

Tue Nov 11, 01:45:00 PM 2008  
Blogger Marc said...

oui, je sens qu'il va falloir méditer un bon coup

Tue Nov 11, 02:53:00 PM 2008  
Blogger Criticus said...

Excellente citation en effet.

En revanche, sur Philippe Sollers : il eût pu s'inclure dans cette « France moisie » qu'il dénonçait...

Tue Nov 11, 03:49:00 PM 2008  
Blogger LOmiG said...

Salut,
et bienvenu dans LHC !
La citation est très bien effectivement, même si j'aurais ajouté la même critique à l'égard de Sollers que Criticus...sans le connaitre très bien d'ailleurs.

à bientôt, pour des discussions et pour des rencontres !

Wed Nov 12, 10:43:00 AM 2008  
Blogger Marc said...

La citation a quelque chose de parfaitement réaliste, c'est, il me semble, sa qualité.
Le ressentiment, à l'œuvre dans toutes les révolutions et qui ramène à la surface la lie du peuple, conduit aux pires horreurs. Par ailleurs, les régimes non libéraux ont conduit aux pires échecs concernant l'éthique (cf URSS stalinienne), l'écologie ou plus simplement l'efficacité économique (famines dramatiques de la Chine sous Mao Tsé-toung après la collectivisation - la confiscation pourrait-on dire - de l'agriculture).
Bref, après de telles expériences historiques, le libéralisme semble donc largement souhaitable.

Il n'en reste pas moins que chaque époque a ses propres défis à relever et que l'écologie est celui du siècle qui commence. La menace n'est pas qu'un songe de gauchiste. La prendre en compte est aussi une question d'éthique.
Et même si les industriels sont souvent les premiers à inventer et mettre en œuvre les solutions techniques qui donnent sens à une écologie de progrès, je crois que seuls des États forts et déterminés peuvent imposer la nécessaire contrainte en ce domaine.
La crise financière montre aussi un besoin de contrôle public.
Le simple principe pollueur/payeur me semble un bon départ à condition que les coûts soient partagés sur l'ensemble de la chaine, du producteur au consommateur.
De toute façon les coûts de la pollution existent toujours même quand au final, ils sont supportés par la collectivité (santé, ordures ménagères, etc).
Bref, pour ce qui en est du libéralisme économique, celui-ci doit quand même être encadré, c'est tout l'enjeu de la "politique".

Wed Nov 12, 03:28:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Rubin, Criticus, LOmiG: Le rapport que je fais avec l'article de Sollers est, relecture faite, assez mal venu, puisque le tableau du paysage politique qu'il dresse date d'il y a dix ans et ne signifie plus grand chose dans la France d'aujourd'hui. Surtout depuis que le FN c'est écroulé et que les souverainistes de gauche ont sombré dans l'oubli.

Je vais partir à la recherche d'un portrait de la France un peu plus actuel.

Reste que "Colère et temps" de Sloterdijk donne d'excellentes pistes pour une lecture sociopolitique de l'Occident post communiste qui doit maintenant faire face à la volonté hégémonique de l'Islam, nouvelle forme de totalitarisme basé sur le thymos.

Wed Nov 12, 03:51:00 PM 2008  
Blogger Criticus said...

Ah, sur « la volonté hégémonique de l'Islam, nouvelle forme de totalitarisme », ni Lomig ni moi ne te contredirons... au contraire !

Wed Nov 12, 03:54:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Astrale: Denke :-)

@Marc: merci pour cette réponse sur le libéralisme, j'y reviendrais dans un moment, et je répondrais aussi sur le côté écologique qui te tient à coeur et qui forcément est lié à la vision économique.

Wed Nov 12, 03:56:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@Criticus: Je vais lire avec attention ce que LOmiG et toi vous dites à ce sujet. De mon côté, je pense que pour l'instant, il n'y pas de quoi paniquer, mais qu'il y a certaines choses que les Européens et, particulièrement, les Français, qui ont une vision idéalisée de l'Islam, doivent comprendre.

Wed Nov 12, 04:03:00 PM 2008  
Blogger GroukGrouk said...

Mmh, "totalitarisme" en parlant de l'Islam, euh... ça me parait vite dit lol (mais bon,vous savez bien lol, ce sont des choses et des notions que je ne connais pas énormément, pour ne pas dire du tout - à part la lecture du livre d'Hannah Arendt, Sur le totalitarisme - que je devrais relire justement, lol)

(bon, maintenant, je ne sais pas si j'ai bien compris le livre et la définition de totalitarisme, et, à moins qu'il n'y ait une volonté de l'islam qui soit totalitaire - tuer pour tuer? éradiquer sans but? Le crime de masse, c'est ça? - mais, à priori, vraiment à priori, ça ne me parait pas être ça)

(bon, de toute façon, en réalité, que je me trompe dans la définition de totalitarisme ou que je n'aie pas compris le livre de Hannah Arendt, peu importe (je veux dire, à priori, il me semble que ça n'engage que moi), mais il y a cet article qui dit quelque chose :))

Wed Nov 12, 06:12:00 PM 2008  
Anonymous Anonymous said...

Ha mais ils recrutent encore, les Castor Juniors ? Je croyais qu'avec la récession et tout, ils avaient plus de quoi plastifier leurs cartes de membres ! Je me joins donc aux félicitations générales ! Vive le RFL (Riri Fifi Loulou, non ?) (y'a pas à dire, ça claque !)

Wed Nov 12, 07:09:00 PM 2008  
Blogger Rubin said...

Ca, à tous les coups c'est Donald qui continue de tirer la gueule parce qu'on lui a faussé compagnie...

Wed Nov 12, 07:15:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

@GroukGrouk: Comme pour les mouvements totalitaires du XXème, l'Islam politique possède une dynamique irrésistible de la mission et peut facilement croître en recrutant par conversion, de plus il s'adresse à tous. L'Islam donne une vision du monde simpliste, facilement compréhensible, théâtrale et grandiose, le combat y joue un grand rôle et il promet une vision finale utopique et enivrante. Enfin, l'Islam s'appuie sur de jeunes hommes et, particulièrement sur l'excédent de vitalité de jeunes chômeurs dépourvus d'espoirs sociaux. On parle d'Islam politique et non pas de spiritualité, c'est ce que ne voit peut-être pas Del Castillo qui dit que le totalitarisme est athée. Contrairement au Christianisme l'Islam et une organisation qui régit le corps social et ne s'en tient pas qu'au spirituel, au transcendant. Voilà pourquoi on peut parler de totalitarisme, GroukGrouk. C'est plus compréhensible avec cette explication?

Wed Nov 12, 08:27:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Un canard anonyme et jaloux qui va y laisser quelques plumes, Rubin ;-)

Wed Nov 12, 08:30:00 PM 2008  
Blogger GroukGrouk said...

Oui, mais Scheiro, l'Islam politique vise-t-il à l'extermination plate de populations ou classes de gens entières?

(bon, si oui, ok :)

Wed Nov 12, 08:43:00 PM 2008  
Blogger GroukGrouk said...

Enfin, bon, en fait, effectivement, il faudrait que je regarde par moi-même les caractéristiques du totalitarisme, genre, relire 15 fois au moins Hannah Arendt (et plein d'autres livres sans doute), puis voir en quoi consiste l'Islam, l'Islam politique, puis comparer, bon, bref, rien qui soit dans mon domaine ou que j'ai à faire ou simplement que j'aurais envie de faire lol ;))

Bref, bref, bonne soirée!

Wed Nov 12, 09:05:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Ce qui me plaît avec vous, GroukGrouk, c'est que vous êtes parfaitement capable de faire les questions et les réponses.
Une chose est certaine, c'est qu'il faut un intérêt à démêler les fils de l'histoire, de la politique, du religieux, de la philo, de l'anthropo, etc., etc., et que tout ça demande du temps, beaucoup de temps, même. Mais dites vous que certains y parviennent, alors pourquoi pas vous?

Wed Nov 12, 09:46:00 PM 2008  
Blogger GroukGrouk said...

Pourquoi pas moi? Par rapport à quoi?

Wed Nov 12, 11:51:00 PM 2008  
Blogger Astrale said...

Scheiro, tu as bien dit ce qu'il fallait dire: l'incontournable danger de laisser entrer la religion dans la politique....

Thu Nov 13, 08:52:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

GroukGrouk, vous dites que vous n'avez pas envie de "relire 15 fois au moins Hannah Arendt (et plein d'autres livres sans doute" mais je pense qu'il est possible que vous puissiez changer d'avis, d'où ce "pourquoi pas vous?".

Thu Nov 13, 10:20:00 AM 2008  
Blogger Scheiro said...

Astrale, tu penses au "danger de laisser entrer la religion dans la politique" ou à l'inverse au "danger de laisser entrer la politique dans la religion"? Pour l'Islam il semblerait que les 2 choses soient confondues: aujourd'hui, "toutes les autorités religieuses orthodoxes ou proches de l'islam politique s'accordent pour affirmer qu'il existe un droit et une législation d'origine et d'essence divines à prendre en compte comme source principale ou exclusive de toute législation ; dans des Etats comme l'Iran ou l'Arabie Saoudite, convoquer cette notion permet au pouvoir de faire passer la désobéissance à la loi comme une forme d'hérésie".

Thu Nov 13, 10:20:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

This comment has been removed by the author.

Sat Nov 29, 12:41:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Sorry Scheiro, j'ai supprimé le commentaire, sujet un peu trop complexe pour que j'en fasse un commentaire :)

Bien à vous!

Sat Nov 29, 10:37:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

J'avais complètement oublié que vous aviez laissé un commentaire sur le totalitarisme en citant Arendt de façon fort à propos, Ikuulup. Le rapprochement fait avec l'Islam me semblait tenir la route, mais bon... comme on dirait que vous ne voulez plus en parler, je n'insisterai pas. Mais, je conserve les citations ;-))

Sat Nov 29, 11:12:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Lol, oui, effectivement les citations sont à conserver :))

(ne plus en parler, Scheiro, c'est en effet un sujet un peu trop aventureux pour moi ;)), mais écouter/lire les gens, plutôt oui :))

Sat Nov 29, 11:40:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Il y a un tas de sujets dont je parle sur les blogs ou que je commente en ayant conscience que je suis dans l'à peu près, sachant que je ne les maitrise pas très bien. Mais écrire, même sur des thèmes ou des questions dont on a pas fait complètement le tour, ça permet de poser des jalons et d'avoir des réponses contradictoires qui font souvent - ou parfois - avancer la réflexion. Alors, une fois écrits, même si nos commentaires ne sont pas excellents et même erronés, ce n'est pas grave car c'est le jeu du blogging qui permet ça et il ne faut pas trop s'en faire et donc c'est inutile de les effacer, Ikuulup.
En tout cas, merci pour les textes d'Arendt ;-)

Sun Nov 30, 01:07:00 AM 2008  
Blogger ikuulup said...

Oui, il me semble aussi que c'est inutile de les supprimer, mais enfin, voilà...

De rien pour les Textes d'Hannah Arendt! :))

A bientôt!

Sun Nov 30, 11:09:00 AM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home