Friday, March 28, 2008

Narcissisme contemporain

C'est Ulysse qui, la semaine passée, m'a parlé des ouvrages de Christopher Lasch. Ce soir, dans le Monde des Livres, une critique signée Philippe Raynaud donne une bonne idée des travaux de ce sociologue américain né en 1932 et mort en 1994.

J'ai remarqué que, d'après P. Raynaud, "Lasch n'est évidemment pas insensible aux préoccupations écologiques et au souci pour les générations futures, mais il considère que, dans le contexte du narcissisme contemporain, les mouvements qui prennent en charge ces causes concourent en fait à augmenter l'obsession de la "survie" qui est comme le double lugubre de l'euphorie narcissique."
C'est bien mon sentiment. C'est ce qui me pousse à refuser le discours des militants écolos qui jouent trop facilement sur les peurs, comme d'autres le font avec la sécurité des personnes afin de faire, le moment venu, le plein de bulletins de vote.

Guillaume Faye note que "la culture de l’individualisme compétitif dans sa décadence, a poussé la logique de l’individualisme jusqu’à l’extrême de la guerre de tous contre tous, et la poursuite du bonheur jusqu’à l’impasse d’une obsession narcissique de l’individu pour lui-même. La stratégie de la survie narcissique donne naissance à une "révolution culturelle qui reproduit les pires traits de cette même civilisation croulante qu’elle prétend critiquer (…) La personnalité autoritaire n’est plus le prototype de l’homme économique. Ce dernier a cédé la place à l’homme psychologique de notre temps - dernier avatar de l’individualisme bourgeois"".

Je crois que je vais être d'accord avec ce sociologue sur pas mal de choses. Les quelques articles que j'ai pu lire, en ligne, sur Christopher Lasch - comme celui de Jean-Claude Michéa - m'incitent à penser que 'La culture du narcissisme' va bientôt occuper le temps que je ne passerai pas sur mon PC.

Labels: , ,

3 Comments:

Blogger Astrale said...

Scheiro, je ne pense pas que les écolos brandissent la peur pour récupérer des voix...ils en auraient un paquet si depuis le temps, ils avaient agi dans ce sens là.
Non, je pense plutôt qu'ils ont éveillé les consciences, que cela se fait trop doucement, la léthargie dans laquelle on nous tient permet à l'argent de continuer son règne dévastateur.
Tu imagines le nombre de pastis qu'il va falloir boire pour écluser l'énorme glaçon qui vient de se détacher de la banquise? (cf les guignols..) ;-)

Sun Mar 30, 11:26:00 PM 2008  
Blogger Astrale said...

dans you tube, une vidéo interessante...EuroNews - Space - Dégel de la banquise, va voir, ça dure 8mns...

Sun Mar 30, 11:52:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

On peut imaginer que les écolos, malgré leur volonté de faire vivre la planète sous une perspective sombre, n'y soient pas parvenu parce que leur message n'était pas très crédible. J'ai aussi l'impression que le nouveau discours dissimule le fait que le modèle économique que nous avons connu est à bout de souffle, à cause de la raréfaction du pétrole, et, ne donne qu'un prétexte aux industriels pour relancer le marché selon un nouveau modèle de consommation. Même les constructeurs de bagnoles misent tout sur l'écologique. Le recyclage et la préservation sont devenus les arguments de vente n°1, et, les cervelles sont elles aussi recyclées à grande vitesse. D'où le discours écolo dominant. Je ne dis pas qu'il fallait laisser l'industrie polluer comme elle le faisait et le fait encore, mais je me demande comment les écolos vont freiner les ardeurs à la consommation des Chinois, Indiens, Vietnamiens, Malésiens, Indonésiens, Brésiliens, Mexicains, etc. L'écologie c'est bon pour des populations d'individus repus, saturés de biens matériels. Je ne crois pas que cela puisse bcp inquiéter ceux qui ont, aujourd'hui encore, faim.
C'est pour ça que j'aimerais savoir ce que Lasch en pensait.

Le pastis est la boisson la plus grotesque que je connaisse, celle qui fait le plus de dégâts dans les cervelles. Rien d'étonnant à ce que les gens du Sud de la France soient 4 fois plus cons que ceux du Nord. Pernault-Ricard porte une lourde responsabilité, c'est comparable à Total sur le plan de l'écologie des cerveaux et je crains que ce soit même pire, vu le nombre d'individus pas bien finis que je côtoie dans la région. La véritable catastrophe c'est l'alcool, ça fait bien plus de ravage que la montée des eaux et la déforestation, mais ça c'est le sujet tabou par excellence !!!

Mon Mar 31, 07:19:00 AM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home