Sunday, October 5, 2008

Minables

On mesure le courage des bourrins qui se planquent sous ce blog et de la bande de lustukrus qui barbotent de ce côté-ci de la bloggosphere. On imagine facilement ce qui les pousse à rester planqués. On devine déjà les résistants de demain. Ah, les petits minables !

Labels: , ,

8 Comments:

Anonymous abadinte said...

Mon pauvre...

Sun Oct 05, 06:30:00 PM 2008  
Blogger Gaël said...

tiens salut abadinte !
c'est triste hein ?

Sun Oct 05, 09:14:00 PM 2008  
Blogger Nicolas said...

Quelle pitié.

Sun Oct 05, 11:23:00 PM 2008  
Blogger ikuulup said...

Diantre, ça vous arrive de penser parfois aux pauvres gens en pleine misère intellectuelle, assoiffés d'intelligence, de sens, de compréhension (j'exagère, bien entendu) et qui s'ennuient parfois pendant les heures de bureaux et qui ont envie de s'"amuser" un peu en lisant quelques blogs (moi, donc lol) et qui n'ont pas, quand ils ouvrent un blog, nécessairement envie de tomber sur des commentaires de deux mots?

(bon, je n'ai même pas spécialement vraiment envie de m'amuser non plus - ou en tout cas, pas toujours, bref.)

Qu'est-ce qui est pauvre? Les commentaires de deux mots? (bon, sorry, je ne comprends pas grand chose à pas grand chose, il faut vraiment tout m'expliquer)

Mon Oct 06, 09:45:00 AM 2008  
Anonymous Maxime said...

Mon dieu, nous avons notre nouveau Julien Tolédano, notre nouvel Embruns. Gloire, gloire!

Mon Oct 06, 02:30:00 PM 2008  
Blogger Ant. said...

@Maxime

Merci de l'avoir signalé, il est beau celui-là !

Mon Oct 06, 02:46:00 PM 2008  
Blogger M. said...

Glouâââre, le nouveau troll est arrivé !

Mon Oct 06, 06:38:00 PM 2008  
Anonymous donatien said...

Que c'est triste...

Tue Oct 07, 11:14:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home