Sunday, April 19, 2009

Civilisation boxon

C'est étonnant - comprenez que je fais semblant d'être surpris, mais ça n'a rien d'étonnant - le nombre de réactions sous un article du quotidien Le Monde, intitulé "Les tribunaux sont de plus en plus saisis de contentieux sur le port du voile" est, à l'heure où je rédige ce post, de 123. Le nombre de réactions, suite à la dépêche: "Pour Benoît XVI, la résurrection du Christ est un événement "réel", pas un "mythe"", est de 116. Quant à "La fragilité de nos sociétés est dangereuse", un entretien au Monde dans lequel Daniel Cohn-Bendit parle de la crise, de la panne d'Europe et de Sarkozy, dont il admire "l'énergie" mais ne supporte pas "la dépendance qu'il crée", le nombre de réactions est de... zéro: il semblerait que les lecteurs du Monde s'en tapent comme de l'an 40.

Quand on sait que les Français vont choisir, le 7 juin, leurs 72 députés européens, on a aucun mal a imaginer ce qui passionne les ensouchés: les problèmes religieux, avec un rejet encore accru en ce qui concerne les musulmans. On comprend ce qu'ils sous-entendent quand les bloggers disent s'intéresser à la politique: pour la majorité des Français faire de la politique, c'est ce mettre en quête d'un bouc émissaire. Même Didier Goux, que j'imaginais au-dessus de ce genre de choses, a récemment laissé tomber le masque. Si un type comme lui, que je considérais comme un blogger intelligent, en arrive a proférer des conneries, dignes de Foulon, Criticus ou LOmiG, au sujet de ses concitoyens musulmans, moi, je n'envisage pas l'avenir de ce pays peuplé de gens moins bien éduqués que lui avec beaucoup d'optimisme.

Depuis quelque temps déjà, BBL et moi, on regarde les mappemondes en se demandant où est-ce qu'on va dégotter le petit arpent du bon Dieu, celui sur lequel on pourra finir nos jours, loin de tout ce putain de boxon désigné comme La Civilisation.

Labels: , , , , , , , ,

6 Comments:

Blogger Marc said...

Venez aux Ulis dans l'Essonne. Une ville avec 52 % de logement social, des habitants avec tous les niveaux de bronzage, quelques boucheries halal et un marché le dimanche matin où les articles sont pas chers et où l'on voit que ces gens sont tout à fait accueillant et fréquentables.
Pour les habitants d'Orsay la ville d'à coté, c'est la "racaille des Ulis" mais en fait, la ville ne craint pas, il y a un collège correct pour les ados, puis un bon lycée et pas moins mais pas plus de trafic qu'ailleurs. Quant aux essouchés qui restent habiter dans le coin, ben forcément, les colorations ne les dérangent pas.

Sun Apr 19, 10:40:00 AM 2009  
Anonymous Raph said...

ah tiens moi j'étais pas loin pendant mon adolescence, Evry, Corbeil-essonnes..

La banlieue peut être un havre de paix, certes, mais il vaut quand même mieux avoir dépassé 25 ans,
je garde de ces années collège et lycée le souvenir d'une atmosphère très oppressante.
Les exploits des bandes racontés sans cesse au lycée, les humiliations que te font subir les petits merdeux et les représailles des grands parfois franchement sanglantes si tu t'es "trop" défendu, les magnifiques cinq, dix, vingt contre un qui forment une bonne partie des bagarres du 91, les attouchements pervers que ces gros frustrés de racailles pratiquent sur les jeunes filles blanches, en toute bonne morale puisque "ces putes" ne portent pas le voile. Sans oublier toute cette histoire de religion musulmane que les racailles prennent très au sérieux, et qu'ils ridiculisent chaque jour en jurant "sur le Coran" et en répandant le mal autour d'eux.. Il y a bien des pseudo-religieux (de tous bords et milieux certes) qui vont se retrouver dans la merde devant leur dieu !! Le grand message du Coran c'est de penser à son voisin et d'accomplir des bonnes actions, pas de se croire supérieur et tout permis parce qu'on ne mange pas de porc !!

Pour finir sur une note optimiste, je retourne souvent en banlieue pour jouer des percussions, et c'est vrai qu'à trente ans, c'est le bonheur !
Les p'tits merdeux sadiques me donnent maintenant du "monsieur", ceux qui cherchent une victime à dépouiller ne me portent plus aucun intérêt..
La dernière fois les bandes de mecs nous ont même offert du whisky-coca et du tétra-hydro-cannabilum pour qu'on continue à leur jouer du djembé... On a discuté, échangé, rigolé, et tous les problèmes que j'ai cité plus haut semblaient dépassés..

Mais, bon, quand je lis des histoires de proviseur qui se prend des coups de marteau, je pense que le quotidien que j'ai vécu est toujours d'actualité.

Salut Scheiro ! salut BBL ! salut Marc !
bon week end !!

Sun Apr 19, 03:51:00 PM 2009  
Anonymous Jacques said...

En complément de votre billet, puis-je vous proposer celui que je viens de publier "chez moi" ?

http://lamauragne.over-blog.com/article-30451705.html

Bien cordialement,

jf.

Mon Apr 20, 11:58:00 AM 2009  
Blogger Astrale said...

L'Italie, c'est pas mal du tout...:-))

Tue Apr 21, 12:01:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

@Marc & Raf: Je pense que la situation que tu décris, Marc, est celle de la majorité des banlieues et pas seulement en Île de France. C'est celle qu'on rencontre dans tous les quartiers populaires des grandes villes française avec qqs poches très bien délimitées d'endroits qui sont réellement mal famés. Je suppose que la situation était à peu près similaire quand des groupes de populations aux us et coutumes hétérogènes ont été obligés de cohabiter au début de siècle dernier, dans les grandes agglomérations françaises, suite à l'exode rurale. C'est pour cette raison que je ne comprends pas l'intérêt de certains - sinon politique et à très court terme - de faire en sorte que les différentes communautés s'opposent.

Je crois aussi que la situation que tu décris Raf est celle qui peut se vivre, avec des varientes culturelles, dans les quartiers populaires de Barcelonne, à Valaparaiso, en passant par Casablanca, Mexico, St Petersbourg ou Djakarta. Je ne comprends pas pourquoi ni en quoi les musulmans français seraient si différents de tous les groupes placés dans des situations sociales assez précaires, où les règles ne sont pas bien établies où les identités sont mouvantes et fragiles, parpétuellement remisent en question.

Par contre ce que je ne comprends pas c'est que les joueurs de djembé ne soient pas reconduits aux portes de la cité, Raph, après les avoir plongés dans un bain fait de goudron et de plumes. J'irais même plus loin en affirmant que cette catégorie de nouveaux hippies devrait être sauvagement massacrée à coups de gourdin, personne n'étant en mesure de supporter leur abrutissant vacarme et leurs sourires niais ;-)

@Jacques: Je ne pense pas qu'on puisse mettre en parallèle la période de l'inquisition chrétienne avec la monté du radicalisme islamiste. Les contextes psycho-socio-politiques entre ces 2 époques sont très différents.

@Astrale: Au sein de l'UE, les Grecs sont les meilleurs...

Tue Apr 21, 12:18:00 PM 2009  
Anonymous Raph said...

un grand merci à Scheiro qui, sur ma demande, à réactivé temporairement la possibilité d'écrire des commentaires sur ce blog, le temps pour moi de clarifier mes propos, un peu ambigus et provocants..

Evidemment je ne cherchais pas à sigmatiser tous les musulmans de France mais plutôt à essayer de d'expliquer qu'il y a des gros cons de chaque coté (du coté ensouchés comme Scheiro le dénonce avec force ces derniers temps, mais aussi partout ailleurs). Pour moi les jeunes musulmans que j'ai décris (et pas les autres) posent autant de problèmes à ceux qui veulent "rapprocher les communautés", que les ensouchés lourdos plein de préjugés puants. Les cons sont partout, et c'est important de taper sur tous les bords sinon on tient toujours le discours un peu partisan d'un camp ou d'un autre !

Je suis scié d'entendre à la TV, (à des heures de grandes écoute, et parfois même lors de débats soit disant "sérieux") des gens qui confrontent des visions très caricaturales et presque ridicules de la situation :
En gros, soit le problème vient des immigrés et descendants, les "jeunes" comme on dit, qui ne font aucun effort, ne pensent qu'à piller nos caisses sociales, ont une culture de gangsters... ect..
Soit le problème vient de "la société" corruptrice et pleine de blancs hypocrites, méchants et peureux, qui prennent malin plaisir à détruire les possibilités des "non-ensouchés", présentés cette fois comme des victimes parfaitement innocentes..

La réalité est évidemment beaucoup plus complexe, le malaise a des racines très nombreuses. Un véritable cercle vicieux que l'on peut imaginer comme un labyrinthe, parsemé de malentendus, de mauvaises foi, de mauvaise volonté, et ceux de part et d'autre des deux "camps"..

voilà sinon tes méchancetés Scheiro sur les neo baba cool ne me touchent pas, parce que je les déteste autant que toi !! Surtout quand ils mendient et piquent l'argent des vrais miséreux, quelle bande d'enculés !! Mes compagnons de percu sont des sportifs genre banlieusards qui jouent pour les filles avec un p'tit jogging sergio tacchini bien ajusté.. ;-)
on ne sort pas le même genre de son que le baba cool avec sa percu molle de décoration, mais c'est sûr qu'on doit faire râler tous le monde, sûr qu'on doit nous entendre jusqu'à Bobigny :-)

voilà merci Scheiro de m'avoir permis de rectifier le tir ! ;)
à bientôt bises

Fri May 15, 10:30:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home