Monday, January 12, 2009

Communication

L’homme ne communique avec son semblable que quand l’un écrit dans sa solitude, et que l’autre le lit dans la sienne. Les conversations sont divertissement, escroquerie, ou escrime.
Nicolas Gomez Davila [1913-1994]

Labels: , , ,

14 Comments:

Blogger LOmiG said...

excellente citation !

Je ressens cela quand je lis un grand livre. Un Essai sincère et profond donne l'impression d'avoir été en contact avec le plus profond de cette personne.

Tue Jan 13, 07:27:00 AM 2009  
Blogger Rubin said...

C'est vrai qu'elle est jolie cette phrase. Et pas complètement fausse. Mais la conversation, même un peu vaine sur le fond, permet tout de même de mieux se connaître intuitu personae.

Les deux demeurent à mon sens complémentaires !

Tue Jan 13, 01:16:00 PM 2009  
Anonymous nina de zio peppino said...

La musique est peut-être l'exemple unique de ce qu'aurait pu être-s'il n'y avait pas eu l'invention du langage, la formation des mots, l'analyse des idées-la communication des âmes.
MARCEL PROUST

Tue Jan 13, 07:35:00 PM 2009  
Blogger Paul Guignard said...

Super.
Je note aussi la citation de Rubin (de H. Poincaré).

PS : le RSS me signale "Clash with police in London" sur ton blog, mais il n'y a rien. Que pasa ?

Tue Jan 13, 09:30:00 PM 2009  
Blogger Rubin said...

@Paul : fort à propos, n'est-ce pas ? LOL.

Tue Jan 13, 09:31:00 PM 2009  
Blogger Paul Guignard said...

@ Rubin : ah oui, du beau travail de sniper, rapide et précis :) Mais il en faut plus pour faire taire Chitah !

Tue Jan 13, 09:51:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

@LOmiG: Moi aussi LOmiG, ce que j'aime particulièrement avec la bonne littérature c'est possibilité d'atteindre un autre univers, d'avoir le sentiment que temps et espace peuvent être abolis, lorsque, par le biais du texte, une fusion avec le narateur se dessine. Je suppose que la solitude dont parle Gomez Davila est un moyen de favoriser çà.

Tue Jan 13, 11:11:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

@Rubin: Nous sommes des animaux sociables, Rubin, aussi l'autre est indispensable, car c'est à travers lui qu'on se reconnaît. Nous n'existons vraiment qu'entre deux êtres, entre un "je" et un "tu". Nous sommes d'accord.

Tue Jan 13, 11:11:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

@Paul: De mon côté aussi, Paul, j'ai copié la très bonne citation de H.P. retranscrite par Rubin.
Après réflexion, j'ai fait passer en "draft" Clash in London, en me disant que c'était faire de la pub inutile à des minables qui exploitent des événements humainement terribles pour concocter leurs basses oeuvres politiques. Mais puisque tu en parles, je les replace en ligne. Si Chitah tombe dessus, ils aura un bon prétexte pour se lancer dans ses interminables speeches ;-)

Tue Jan 13, 11:11:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

@Nina: Il est dommage que l'homme ne se soit pas contenter de la musique pour communiquer, la vie en commun aurait certainement une autre allure.

Tue Jan 13, 11:14:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

@Nina: ...les âmes seraient plus légères....

Tue Jan 13, 11:15:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

@Paul: J'ai changé de titre pour les vidéos du clash in London donc si ton feedreader te signales Free... free... tu pourras repasser pour en savoir plus :-)

Tue Jan 13, 11:18:00 PM 2009  
Blogger Astrale said...

c'est joli ça, et pourtant cela n'est qu'un pan de la communication. l'inter-activité est à mes yeux essentiel. bise ensoleillée de guadeloupe scheiro!à bientôt.

Tue Jan 20, 03:52:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Tu veux dire que divertissement, escroquerie, ou escrime sont essentiels pour qu'on puisse, par contraste, véritablement apprécier des vacances qui nous permettent enfin de nous tenir en retrait de toute cette cacophonie et apprécier réellement le bruit du ressac sur la plage. C'est ça, Astrale ?
Bonnes vacances !!!

Wed Jan 21, 12:02:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home