Sunday, March 15, 2009

Préjugés ethno-raciaux

A l'occasion des premières assises nationales de la lutte contre les préjugés, SOS-Racisme et l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), ont commandé un sondage. Il s'avèrent que les Français sont ridicules et hypocrites.

Car si 96% d'entre eux considèrent qu'il est grave de tenir des propos reflétant des préjugés ethno-raciaux, il ne devrait donc y avoir que 4% de bas de plafonds qui adhèrent aux stéréotypes ethno-raciaux.

Pourtant ils sont 71% à se dire d'accord avec au moins un des préjugés qui leur sont soumis. Ainsi 48% trouvent que les étrangers savent mieux profiter du système de protection sociale, 38% que les Juifs ont plus d'influence que les autres dans la finance et les médias, 24% que les noirs sont plus forts physiquement et 12% que les arabes sont plus voleurs.

Bravo, chers compatriotes, je vous reconnais bien dans ces statistiques !

Labels: , , , , ,

43 Comments:

Anonymous Bert said...

Moi, cela ne m'étonne guère. Quand tu vois que certains tiennent des propos anti-noirs ou anti-arabes alors qu'ils n'y a pas de noirs ou arabes dans leur région.... (j'ai déjà eu le cas avec certains de mes clients). Çà me laisse perplexe. Je crois que je ne comprendrai jamais "mes" compatriotes sur pas mal de points.

Mon Mar 16, 12:30:00 AM 2009  
Blogger Criticus said...

Ce sont surtout ce sondage et ces questions qui sont inquiétants.

Cela commence par une question consensuelle, puis continue par des questions « ethnicisées ». On voudrait dresser les gens les uns contre les autres qu'on ne s'y prendrait pas autrement. D'autant que ces questions sont particulièrement biaisées : les Français juifs sont d'origine française ancienne (Pieds-Noirs inclus). Il est donc logique qu'ils aient, si l'on compare à des communautés d'immigration récente, «plus d'influence que les autres dans la finance et les médias».

Le reste de ce questionnaire est à l'avenant : si les étrangers (en situation régulière) « savent mieux profiter du système de protection sociale », c'est tout simplement parce qu'ils sont plus durement touchés par le chômage, et donc plus indemnisés !

Quant aux « Noirs » (les Antillais et les Africains sont mis ensemble ?), ils appartiennent pour la plupart aux classes populaires, où le sport est un moyen privilégié d'ascension sociale. Il n'est donc pas plus « raciste » de dire que « les noirs sont plus forts physiquement » que de dire, dans la France des années 1950, que les Polonais jouent mieux au foot !

Enfin, sur les « Arabes », je ne le répèterai jamais assez : il n'y a pas d'Arabes en France mais des Maghrébins, qui ne sont pas des Arabes mais des Arabo-Berbères. Ou alors, je suis un Romain, moi... ;-)

Et ma remarque rejoint la précédente : il y a plus de vol chez les classes populaires, c'est comme ça, et c'était comme ça aussi du temps où les classes populaires étaient composées exclusivement de « Blancs ». Et les immigrés récents, encore une fois, font partie des classes populaires.

Aucun racisme, donc, à constater que la délinquance est plus grande chez les classes populaires. CQFD.

Mon Mar 16, 12:32:00 AM 2009  
Blogger RoseNoire said...

Ne fais pas semblant de ne pas comprendre, Criticus. Le Juif riche, le Beur voleur, le Noir qui a une grosse...euh...prédisposition pour le sport etc...tu sais bien qu'il s'agit là de stéréotypes communément répandus, qu'on l'avoue ou non. Je n'irais pas jusqu'à employer le mot racisme, qui est inexact (le racisme est une notion biologique, pré-supposant l'existence de "races" distinctes au sein de l'espèce Homo sapiens).
Mais préjugés ethno-centrés, certainement.

Quant à dire que ce genre de sondage peut dresser les gens les uns contre les autres, laisse-moi rire. L'espèce humaine fait cela très bien depuis des millénaires, et sans aide extérieure.

Jeter un regard en biais sur l'Autre, celui qui est différent, cela se fait depuis que le monde est monde. Et procéder à des classifications du type "Eux et Nous", les gens adorent. Il suffit de voir le nombre de groupes, partis, clans, phalanstères et autres réseaux pour s'en rendre compte.

Mon Mar 16, 09:10:00 AM 2009  
Blogger Criticus said...

Je ne nie pas ces stéréotypes et ces préjugés, j'en explique le fondement.

Je dis simplement que j'en ai assez de l'idéologie « antiraciste », dont ce sondage est l'une des manifestations les plus grossières...

Mon Mar 16, 09:44:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

Je suis désolé d'être obligé de te contredire Roman, mais les excuses que tu cherches à fournir aux ensouchés ne sont pas valables. D'abord parce que ces sondages recoupent parfaitement des constats personnels faits quotidiennement sur des décennies, aussi bien par Bert, que par moi et certainement beaucoup d'autres personnes encore [Je lis à l'instant que RoseNoire fait aussi ce constat]. Je ne sais pas dans quel milieu tu vis, Roman, mais je peux te dire que ce sont des propos que l'on entend très souvent, même dans la bouche d'élus comme Georges Frêche.

Ensuite, rien ne dit que parmi les sondés il n'y ait pas d'Arabes qui pensent que les Noirs sont plus doués dans le sport que les Gaulois, que des Noirs sondés pensent qu'il y a plus de Juifs dans les médias, que des Juifs sondés pensent qu'ils y a plus de voleurs parmi les Arabes... Mais ça ont ne peut pas le savoir, parce que le sondage n'a pas sondé que des ensouchés et si c'est le cas ce n'est pas précisé. Donc, dans ce sondage, il se peut même que des Noirs pensent qu'ils sont plus doués dans le sport que les autres, que des Juifs pensent qu'ils sont plus nombreux dans les médias que les autres et que des Arabes pensent qu'ils sont de meilleurs voleurs que les autres et qu'enfin de récents immigrés et leur proche descendance imaginent avoir de meilleures info que les ensouchés pour soutirer des avantages aux services sociaux.

Tu as tout à fait raison de dire qu'il n'est pas plus "racistes" en 2009 de dire que les Noirs sont meilleurs au foot que les Polonais l'étaient en 1950, c'est pas plus "raciste"; c'est juste tout AUTANT "raciste", ça participe des mêmes stéréotypes vis à vis des personnes d'origines étrangères.

A ce sujet, et puisque tu parles de Pieds Noirs, je te signale que la dénomination "Pieds Noirs" est à l'origine une manière de désigner des gens considérés comme pas totalement français. Ce terme n'entre dans le vocabulaire des métropolitains qu'après la seconde guerre mondiale et ce ne sera que plus tard, quand les médias s'en seront emparés, que les français nés en Algérie, et non-musulmans, se désigneront comme tels. Avant les années 60 tous les natifs d'Algérie se distinguaient des métropolitains en s'auto-désignant simplement comme Algériens [voir par exemple, Albert Camus].

Une histoire personnelle : mon arrière grand-mère née en Algérie à la fin du XIXème siècle, a, dans les années 30, mis au monde mon grand oncle dans la salle d'attente d'un grand hôpital parisien [mes arrières gp étaient en voyage d'affaire], non pas parce qu'il n'y avait pas de chambre de libre, mais parce qu'on la considérait comme étrangère, une Algérienne, et qu'on lui a fait d'énormes difficultés pour l'admettre à l'hosto bien qu'elle était chrétienne, d'origine napolitaine.

Aujourd'hui, tes histoires de Berbères vs Arabes ne tiennent pas plus qu'à l'époque, et pour ces histoires de Français vs Algériens vs Pieds Noirs, le distinguo Arabe/Berbère ne se fait que depuis une date très récente et j'aimerais savoir comment le font les Français qui, sachant que je suis né au Maroc, s'étonnent encore que je ne fasse pas le Ramadan. Il me semble que c'est ce qui permet de distinguer, en France, les "bons Arabes" soit les Berbères, des "mauvais Arabes", les "Arabes" tout court. Or au Maroc, par exemple, un "Arabe" désigne souvent un "lettré", quelqu'un de "civilisé", un citadin, alors que le "Berbère", c'est le montagnard, le rustre, pas très bien fini. Les subtilités qui font que la population se divise entre Arabes et Berbères sont encore plus grandes, mais je ne peux pas entrer dans les détails. Donc tu peux vexer un "Arabe", qui n'a probablement pas une seule goutte de sang arabe [au sens d'habitant de la péninsule arabique] dans les veines, en lui disant qu'il est Berbère.

L'anti-racisme est une arme politique, c'est entendu Roman; pour s'en rendre compte il suffit de lire ce que Finkielkraut, par exemple, dénonce. Mais, reste quand même que les chiffres de ce sondage donne une image très proche des représentions que les français se font des gens qui culturellement vivent de manière différente. Oui, les français sont majoritairement xénophobes, il savent que ce n'est pas valorisant et cherchent à le planquer, mais comme justement ce sondage est bien fait, il ressort qu'environ 3/4 de la population se méfie de l'Autre pour des raisons culturelles, parce qu'il ne colle pas parfaitement avec la représentation que la majorité se fait du "bon français". Je ne comprends pas pourquoi tu refuses de l'admettre, Roman : c'est évident !!!

Mon Mar 16, 10:23:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

Tu me fais marrer avec tes craintes en ce qui concerne l'exacerbation de la phobie de l'Autre, Roman, quand je vois qu'à longueur d'année, avec LOmiG et Foulon, vous stigmatisés les musulmans sous 1000 et 1 prétextes, comme la burqa ou des choses comme ça. Mais quand ça vous revient dans la tronche sous forme de sondage, là vous criez au feu! C'est à se tordre de rire. Donc d'après toi, ces assises contre les préjugés ethno-raciaux n'ont pas lieu d'être, c'est ça ?

Mon Mar 16, 10:32:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

Ce qui souderait le peuple français, c'est une bonne petite guerre, contre un ennemi extérieur de préférence ou intérieur faute de mieux, n'est-ce pas Roman ? Parce que tu le sais bien ; RoseNoire a parfaitement raison sur le NOUS contre EUX. Alors, comme vous sentez - toi et les 71% de citoyens comme toi - à cause principalement de la mondialisation, que votre identité d'ensouché se délite, noyée dans un maelström culturel qui va du couscous aux sushis en passant par la dafina et parce que, depuis des lustres, les Fr. sont derniers à l'Eurovision, sur les courts de tennis ou sur les stades de foot [sauf miraculeuse exception comme en 98, mais qui s'explique uniquement parce que la France avait claqué un paquet de pognon en organisant la coupe], il vous faut, plus ou moins consciemment, être à la recherche de boucs émissaires. Ce qu'on te demande de comprendre c'est que cette situation est normale, même si ces derniers temps il semblerait qu'il y ait un peu de surchauffe, mais pas de la nier car c'est en la niant purement et simplement qu'on en arrivera encore plus vite à des débordements qui ont l'a vu au siècle derniers peuvent conduire à la Catastrophe.

Mon Mar 16, 11:02:00 AM 2009  
Blogger RoseNoire said...

Pour ajouter une donnée au débat, j'ajouterais que les préjugés ethniques ne sont en rien une particularité franco-française, ou européenne, ou quoique ce soit.

J'ai vécu en Israël pas mal de temps. Quelle ne fut pas ma naïve surprise de constater à quel point la xénophobie ***intra-juive*** était présente.
Le gars d'Europe centrale, ashkénaze, qui traite les "Pieds-Noirs" de nègres. Les deux catégories ci-dessus qui méprisent les Falashas, immigrants éthiopiens et donc noirs. Et le tout qui déteste cordialement les immigrants de l'ex-URSS, "fainéants, chômeurs et alcooliques" (je cite).

Et tout cela venant souvent de rescapés de la Shoah, dont on pourrait attendre un peu plus de sagesse, vu qu'ils savent jusqu'ou peuvent mener les idées toutes faites en matière d'ethnicité.

Cette petite parenthèse illustrative pour dire qu'effectivement, les classifications "eux contre nous" existent bel et bien, et sont un phénomène universel inhérent à la nature humaine.
Nier ce fait me paraît soit bien naïf, soit très hypocrite.

Mon Mar 16, 11:42:00 AM 2009  
Blogger Criticus said...

@ Scheiro : pourquoi parles-tu des « ensouchés », alors que le sondage auquel tu fais référence ne porte pas sur les Français dits « de souche » mais sur tous les Français, « de souche » ou d'origine immigrée ?

Comme le dit Rose Noire, les préjugés ethno-raciaux, bref la xénophobie, ne sont pas propres à la France, ni, en France, aux « ensouchés ». Je ne vois donc guère la pertinence de ta remarque.

Je retiens en revanche ton objection : j'ai grandi dans un milieu d'enseignants de gauche, et n'ai jamais fréquenté de xénophobes.

C'est justement pour cela que je n'aime pas tes généralisations sur les Français. Je n'ai jamais nié qu'il existait des Français - toutes origines confondues - xénophobes, comme il en existe partout ailleurs. Mais j'en ai assez de cet éternel procès en xénophobie, voire en racisme, de la France et de ses « autochtones ».

« Tu as tout à fait raison de dire qu'il n'est pas plus "racistes" en 2009 de dire que les Noirs sont meilleurs au foot que les Polonais l'étaient en 1950, c'est pas plus "raciste"; c'est juste tout AUTANT "raciste", ça participe des mêmes stéréotypes vis à vis des personnes d'origines étrangères. »

Ce ne sont pas des stéréotypes, encore moins du racisme, c'est la RÉALITÉ. Les Polonais étaient sur-représentés dans le football jadis, tout simplement parce que, je le répète, le sport est un moyen privilégié d'ascension sociale dans les classes populaires.

Ensuite, sur ton accusation me concernant de chercher des « boucs émissaires » contre lesquels faire une « guerre », le seul bouc émissaire que je vois dans cette affaire, c'est le Français, ou plutôt l'« ensouché » comme tu le dis. Le pire, c'est que tu crois être rebelle en ne faisant que bêler dans la francophonie banale...

Prouve que les Français sont xénophobes, avec des arguments plus convaincants que ce « sondage », avant de lancer telles accusations.

Mon Mar 16, 12:52:00 PM 2009  
Anonymous Raf said...

Je rejoins le commentaire de Roman sur un (tout petit) point :

Aujourd'hui on tape systématiquement sur n'importe quel bourricot qui a eu le malheur de dire une bétise raciste.. Je ne vois jamais aucun recul, ni précision, ni pédagogie dans les actes, discours, et associations anti-raciste (a part peut etre le coup du sosie d'Obama ;-).
Je crois que l'hypocrisie des Francais révélée par ce sondage vient, entre autres, de ces perpetuelles morales aggressives qui n'ont fait qu'enfouir le probleme.

Quand un salon de coiffure en province ne veut pas employer une coiffeuse noire, parce que ses imbéciles de clientes en ont peur, on tape sur la patronne du salon de coiffure, qui repart du tribunal avec une grosse amende et (..décrit le journal..) un air d'ahurie, parce qu'elle "se demande si cette affaire va rendre ses clientes plus tolérantes".

La réaction aggressive et le recours a la justice peuvent etre des réponses parfaitement adaptées a de nombreux actes ou propos racistes. Mais il me semble, en particulier quand les gens "tiennent des propos anti-noirs ou anti-arabes alors qu'ils n'y a pas de noirs ou arabes dans leur région" que la colere et la morale sont les plus mauvaises réponses.
Je ne dis pas que c'est facile, ni de retenir sa colere, ni de trouver d'autres moyens de combattre ces propos, mais il doit bien y avoir des solutions plus intéressantes.
La plus efficace d'entre toutes reste la rencontre et le partage avec "ces gens la", les gens qui cristallisent la paranoia des imbéciles xénophobes ou racistes. Alors les propos puants, au lieu d'etre vertement condamnés, puis soigneusement cachés, disparaissent dans un éclat de rire, ils redeviennent ce qu'ils ont toujours été : des grosses conneries !

Mon Mar 16, 01:27:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

@ Raf

D'accord avec ton commentaire, sauf sur le « sosie » de Barack Obama :

http://criticusleblog.blogspot.com/2009/01/les-manipulations-mdiatiques-du-cran.html

Mon Mar 16, 01:46:00 PM 2009  
Anonymous Raf said...

heu.. pardon mais j'ai l'impression (mais j'ai peut etre mal lu) que ce que j'appelle "grosses conneries", tu appelles ca "REALITE"..
Je pense que nos points de vue se croisent uniquement lorsque tu dénonces "l'idéologie anti-raciste" qui me semble tres aggressive et brutale de nos jours.
Mais, Roman, si la brutalité des mouvements anti raciste me pèse autant qu'a toi, c'est parce que je cherche un mouvement anti-raciste intelligent, amenant des réponses pour rapprocher les francais de toutes "souches" et pour lutter efficacement contre toutes les formes de racisme et xénophobie existentes.

Mon Mar 16, 02:37:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Le fait que le sport soit un moyen d'ascension sociale, notamment pour les classes populaires d'origine immigrée, n'est pas une « grosse connerie », c'est en effet la réalité.

Mon Mar 16, 02:40:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

J'évoquais Finkielkraut, précedement, et je le cite parce que, Roman et Raf vous vous accordez à minimiser le problème de la xénophobie : "Depuis les années Mitterrand, l'antiracisme consiste, pour les premiers, à faire la morale aux seconds en frappant de nullité les problèmes qu'ils rencontrent. Aux difficultés grandissantes du vivre-ensemble on oppose les statistiques disant que le nombre d'étrangers n'a pas augmenté et que toutes ces difficultés relèvent donc du fantasme.
A l'inquiétude suscitée par l'hétérogénéité linguistique ou culturelle qui règne dans les écoles et collèges situés hors des quartiers bourgeois on répond en vantant, sur le mode Benetton, les joies du métissage, et sur le mode Jack Lang, la contribution de Picasso, de Modigliani, de Chagall ou de Soutine au rayonnement de la culture française... Et on transmue ainsi une opposition de classe en supériorité morale de la France ouverte et généreuse sur la France frileuse et recroquevillée."

Contrairement à ce que le majorité française xénophobe [71%] cherche à nier des injustices flagrantes sont admises - voir encore ce que peut dire Domota à sa clique de racketteurs payés sur vos impôts, sur les Békés sans que personne ne réagisse vraiment, simplement parce que les métropolitains ne se sentent pas concernés. Tu me fais encore rigoler avec ton équipe de foot Roman: jette un oeil sur les équipes de foot nationales, allemande, espagnole, italienne, portugaise, polonaise, tchèque, etc... et explique moi pourquoi elles ne sont pas composés d'immigrés naturalisés comme celle de France.

Tu me demandes une preuve, Roman, mais quand on te donne les résulats d'un sondage, tu prétends que c'est de la manipulation. Qu'est-ce que tu appelles une preuve ?

Dans quel autre pays d'UE on brûle régulièrement des voitures, dans quel autre pays de l'UE, on tire sur les flics, dans quel autre pays de l'UE - Autriche mis à part - on à eu un vote massif pour un type comme Le Pen et maintenant pour Besancenot, dans quel pays de l'UE on comptabilise autant de plaintes pour des problèmes liés à des agressions antisémites ?

Ce que dit RoseNoire quand aux différentes communautés juives qui rivalisent entre-elle c'est tout à fait vrai, mais je mettrais ça sur le même plan que les rivalité entre breton, chtis, auvergnats, etc... Alors que la xénophobie, celle que Raf qualifie de bonne blague ordinaire est très difficile à vivre car en permanence ont te ramène à tes origines et tu sais que JAMAIS tu ne seras considéré comme un ensouché à 100%, qu'on t'accordera la même valeur.

Tu imagines la tête de ma vieille qui a mis son fils au monde dans la salle d'attente, parce qu'elle était considérée comme étrangère, alors que son mari était d'origine française, né lui aussi en Algérie, et que sont premier mari, le père de ma grand-mère était d'origine alsacienne mais mort quelques années plutôt dans un tranchée victime d'une balle allemande. Je crois que vous n'avez pas eu à subir ce genre d'humiliation - il y eu bien pire, c'est ça qui est terrifiant, mais il y a encore des choses semblables qui se passent en France - et je crois que c'est pour ça que vous traitez, Roman et Raf, ça à la rigolade. Espérons que vous rigolerez encore longtemps.

PS Raf tu es certainement plus lucide que Roman sur ce problème, ton dernier commentaire remet les pendules à l'heure. Je pensais que tu minimisais la xénophobie autant que Roman le fait.

Questions: êtes vous pour une comptabilité statistique en fonction de critères ethniques ?

Mon Mar 16, 03:59:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

« le majorité française xénophobe [71%] »

C'est ton interprétation, ça.

« Tu me fais encore rigoler avec ton équipe de foot Roman: jette un oeil sur les équipes de foot nationales, allemande, espagnole, italienne, portugaise, polonaise, tchèque, etc... et explique moi pourquoi elles ne sont pas composés d'immigrés naturalisés comme celle de France. »

Pourquoi ? Parce que la France a accueilli beaucoup plus d'immigrés que tous les pays dont tu parles, mais que, naturalisations et droit du sol aidant, cela se voit moins au niveau statistique. Le fait que tu relèves est plutôt à l'honneur de la France, tu ne penses pas ?

« Tu me demandes une preuve, Roman, mais quand on te donne les résulats d'un sondage, tu prétends que c'est de la manipulation. Qu'est-ce que tu appelles une preuve ? »

Je l'ai déjà dit, ces questions sont biaisées, et l'interprétation que tu en donnes l'est tout autant.

Tu parles de la xénophobie des « ensouchés », alors que tous les Français sans distinction sont sondés ! De plus, comme je pense l'avoir démontré, les réponses positives à ces questions illustrent plus le ressenti d'une situation sociale que de la xénophobie : les Français d'origine immigrée récente font très majoritairement partie des classes populaires, parmi lesquelles le sport, le chômage et la délinquance sont sur-représentées, et le travail dans des métiers privilégiés (finance, médias) sont sous-représentés. Avoir conscience de cela n'est pas être xénophobe !

« Dans quel autre pays d'UE on brûle régulièrement des voitures, on tire sur les flics »

Quel rapport avec la xénophobie ?

Aucun rapport avec la xénophobie des « ensouchés », en tout cas...

« dans quel autre pays de l'UE - Autriche mis à part - on à eu un vote massif pour un type comme Le Pen »

Ne me parle pas du 21 avril 2002 et de l'accession de Le Pen au deuxième tour : c'était lié à l'émiettement des voix à gauche.

Au final, Le Pen fait 18 %, et sur ces 18 %, tous les électeurs n'ont pas voté pour lui pour sa xénophobie et son racisme, mais pour son populisme. D'ailleurs, dès que Sarkozy a tenu un discours - surjoué - populiste, cette moitié-là a abandonné le vote Le Pen qui s'est retrouvé à 10 %...

La différence tient aussi au fait que les xénophobes sont ostracisés en France, alors qu'ils font partie de partis de gouvernement en Allemagne (Stoiber à la CDU) ou en Italie (avec la Lega Nord).

« dans quel pays de l'UE on comptabilise autant de plaintes pour des problèmes liés à des agressions antisémites ? »

La France est sur la durée le premier pays d'immigration d'Europe, avec les premières communautés musulmane, juive et noire d'Europe. Ceci explique cela.

Et si je crains comme toi une poussée d'antisémitisme, je la vois plutôt dans les banlieues qu'à la campagne ou dans les petites villes.

« Questions: êtes vous pour une comptabilité statistique en fonction de critères ethniques ? »

En principe, non, en pratique, oui.

Mon Mar 16, 04:43:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Actes antisémites
Selon des statistiques compilées en commun par le ministère de l’intérieur et le CRIF, trois cent cinquante-deux actes antisémites ont été recensés en janvier, contre quatre cent cinquante-neuf pour l’ensemble de 2008, cette évolution ayant, selon la police, fait suite à l’intervention israélienne dans la bande de Gaza. Le chiffre de l’ensemble de 2008 était en légère diminution par rapport à 2007.

Mon Mar 16, 04:43:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Je ne te comprends pas, Roman. Vraiment, je me demande dans quel milieu tu vis et s'il t'arrive d'en sortir.
Si je dis que ces stats me semblent refléter la réalité, c'est parce qu'elles correspondent à ce que Bert, RoseNoire, Raf, et moi nous pouvons constater au jour le jour sur plusieurs années dans notre entourage. Et toi, tu ne vois rien de tout ça, tu n'entends rien. Tu n'es même pas au courant du fort ressentiment que ressentent une bonne partie des jeunes gens et des moins jeunes qui vivent dans des quartiers dit "défavorisés" (euphémisme).

Evidemment, tout ça ça fait un peu tâche sur la belle tronche de Marianne, d'où ta tentation de lui passer une tonne de make-up pour la rendre plus présentable. Mais tes arguments sont fallacieux, Roman. Tu sais - ou du moins j'espère que tu sais - que toutes les assertions comme les étrangers savent mieux profiter du système de protection sociale, que les Juifs ont plus d'influence que les autres dans la finance et les médias, que les noirs sont plus forts physiquement et que les arabes sont plus voleurs sont fausses et que 71% des Fr. les pensent vraies, mais toi ça ne te pose pas de problème. Parce que c'est bien de ça dont il s'agit.

Qu'a dit Chirac au sujet de l'odeur dans les couloir des immeubles... pourtant ça ne l'a pas empêcher de devenir président, et, c'était même un petit bonus dans sa campagne, ça ne pouvait pas faire de mal auprès des 71% de xénophobes qui n'osent même pas se l'avouer, n'est-ce pas ???

Mon Mar 16, 05:18:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Ce que j'essaie de te dire, Scheiro, c'est que le problème n'est pas ethnique et racial, mais social et culturel. L'Assommoir et la description par Zola du quartier de la Goutte d'Or n'ont rien à envier à la déclaration sur le bruit et l'odeur. Et pourtant, dans cette histoire, il n'est questions que de problèmes sociaux, et non raciaux, puisqu'il n'y a que des « Blancs ».

Quant aux assertions dont tu parles:

MOI, je refuse d'entrer dans cette logique racialisante comme tu le fais, TOI. Mais puisque tu y tiens, parlons des médias :

Il y a, c'est un fait, plus de Français « de souche » (note les guillemets) ET de Juifs dans les médias que de Noirs ou de Maghrébins, je peux te l'assurer !

Dans les prisons, il y a une majorité de Français d'origine immigrée, c'est également un fait.

Je l'explique pour des raisons sociales et culturelles, certainement pas ethno-raciales.

Continuons : il y avait dans le football des années 1950 une sur-représentation des Polonais. Il y en a aujourd'hui une des Noirs. Moi, ça ne me pose pas de problèmes, je suis un méritocrate : les meilleurs aux meilleurs postes.

Mais ne dis pas que c'est faux !

Et, encore une fois, les étrangers en situation régulière sont plus durement touchés par le chômage, ils bénéficient donc de davantage d'aides sociales. Je n'ai parlé que de faits, mais sur un mode social.

Ce que je t'invite à faire, Scheiro, c'est à déracialiser ce type de débat, pour ne pas voir dans l'exclusion du racisme ou de la xénophobie, mais du déterminisme social. Ou alors, il va falloir que tu m'expliques d'où sortent tous les « petits blancs » au chômage...

Mon Mar 16, 06:12:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Ha bon, social et cuturel? Je veux bien, Roman, d'autant plus que le concept de race est enfin dépassé. Je ne vois pas ce que vient faire Zola dans cette histoire, sinon qu'il est question de la Goutte-d'Or. Puisque tu n'as pas l'air de savoir ce que Chirac a pronnoncé devant 3000 militant du RPR je te colle un extrait de son fameux discours : « Notre problème, ce n'est pas les étrangers, c'est qu'il y a overdose. C'est peut-être vrai qu'il n'y a pas plus d'étrangers qu'avant la guerre, mais ce n'est pas les mêmes et ça fait une différence. Il est certain que d'avoir des Espagnols, des Polonais et des Portugais travaillant chez nous, ça pose moins de problèmes que d'avoir des musulmans et des Noirs […] Comment voulez-vous que le travailleur français qui habite à la Goutte-d'or où je me promenais avec Alain Juppé il y a trois ou quatre jours, qui travaille avec sa femme et qui, ensemble, gagnent environ 15 000 francs, et qui voit sur le palier à côté de son HLM, entassée, une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses, et une vingtaine de gosses, et qui gagne 50 000 francs de prestations sociales, sans naturellement travailler ! [applaudissements nourris] si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur [rires nourris], eh bien le travailleur français sur le palier devient fou. Et il faut le comprendre, si vous y étiez, vous auriez la même réaction. Et ce n'est pas être raciste que de dire cela. Nous n'avons plus les moyens d'honorer le regroupement familial, et il faut enfin ouvrir le grand débat qui s'impose dans notre pays, qui est un vrai débat moral, pour savoir s'il est naturel que les étrangers puissent bénéficier, au même titre que les Français, d'une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas puisqu'ils ne paient pas d'impôt ! [...] Il faut que ceux qui nous gouvernent prennent conscience qu'il y a un problème de l'immigration, et que si l'on ne le traite pas ­ et, les socialistes étant ce qu'ils sont, ils ne le traiteront que sous la pression de l'opinion publique, les choses empireront au profit de ceux qui sont les plus extrémistes.[…] [Au sujet des épiciers de proximité] La plupart de ces gens-là sont des gens qui travaillent, des braves gens ; on est bien content de les avoir. Si on n'avait pas l'épicier kabyle au coin de la rue, ouvert de 7 heures du matin à minuit, combien de fois on n'aurait rien à bouffer le soir ?» C'est du Foulon pur jus !

Quant à la part de la population immigrée elle est de 10.1 pour la France qui se situe dans ma moyenne de l'UE (8.5%) L'Allemangne, l'Espagne, la Suède, etc ont des taux plus élevés comme tu peux le lire ici.

Je pourrais démonter de la même manière toutes tes allégations, points par points, mais ça me semble inutile puisque je sais que tu n'as aucun problème à figurer parmi les 71% de personnes qui ont des représentations fausses sur les personnes qui n'appartiennent pas à les mêmes origines socio-culturelles. Je crois même que ça te rassure: au moins tu ne te sens pas rejetté par les tiens.

Mon Mar 16, 08:53:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Exactement, Scheiro, il s'agit dans les deux cas de la Goutte d'Or, et le discours est le même. D'ailleurs Zola avait été très critiqué par la gauche. Mais ce ne sont pas des étrangers dans L'Assommoir, et c'est le sens de mon propos.

Ensuite, sur la proportion d'étrangers, elle est supérieure en Allemagne car celle-ci vient tout juste de réformer son code de la nationalité. L'exemple me semble donc fort peu probant, Scheiro...

Mon Mar 16, 09:03:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Admettons pour l'Allemagne, bien que je ne vois pas ce que ça change, reste : l'Espagne, la Suède, Chypre, l'Irlande, l'Autriche, l'Estonie, la Lettonie et même les USA qui se positionnent bien au-dessus des taux français, et, à peine en dessous, les Pays Bas, le Royaume Uni, la Grèce... 11 pays qui ne viennent pas de revoir leur code de nationalité, que je sache.

Criticus, sur ce genre de choses, tu es tellement de mauvaise foi, tes amalgames, comme celui de mettre en parallèle une situation romanesque qui date du XIXème siècle et le discours de campagne d'un futur président de la République, sont tellement douteux que je pense qu'il vaut mieux laisser tomber cette histoire.

Mon Mar 16, 11:04:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Oui, Scheiro, laissons tomber.

Mon Mar 16, 11:06:00 PM 2009  
Blogger Astrale said...

hé là! je n'ai pas eu le courage de tout lire, bien que ce soit passionnant mais il est tard...je peux rajouter une petite chose?
je ne crois pas que de tels sondages apportent quoi que ce soit... je m'explique: ok je pense qu'en théorie, pas de gens , sans bien réfléchir, risquent d'avoir des propos xénophobes...mais dans les actes!!!hein!?? dans les actes...en situation, il n'est pas dit que tel ou tel, aura un accès de haine ou de dégout par rapport à un congénère "étranger"s'il le voyait dans la détresse ou dans une même situation...poussez à l'action, il nous étonnerait peut-être...dans le bon sens.
Et puis Scheiro, faudrait peut-être aussi que tu arrêtes ta "xéno" anti ensouché, non? ;-)

Tue Mar 17, 12:04:00 AM 2009  
Blogger Astrale said...

lire: "des tas de gens"désolée, je vais faire dodo...

Tue Mar 17, 12:07:00 AM 2009  
Blogger Astrale said...

il n'y a pas à faire de différences entre les être humains.
Les différences culturelles sont des atouts. A l'intérieur, coule le même sang rouge. Mais ici, je crois que nous pensons bien tous cela.
bien à vous

Tue Mar 17, 12:10:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

Tu veux dire que tu n'as pas eu le courage de lire tous les commentaires qui précèdent le tien, mais j'espère que tu as eu le courage de lire tout le post Astrale, sinon, je commencerai à me faire du soucis pour ta santé.

Les actes suivent les paroles; plus il y a de propos xénophobes, plus il y aura de jeunes coiffeuses à la peau foncée qui auront du mal à trouver du boulot, non pas en raison de leur capacités à faire le travail; mais parce que quelques trop nombreuses clientes refuseront qu'une jeune femme qui, est supposée ne pas avoir les mêmes origines culturelles, puisse les coiffer. Pourtant cette jeune femme qui cherche du travail, aujourd'hui à Dijon, est née comme sa mère et sa grand-mère et son arrière-grand-mère, à Montluçon, dans la ligné d'une famille de paysans installé dans la région depuis la nuit des temps. Sa peau foncée est un héritage qui vient de son arrière-grand-père, tirailleur sénégalais, qui, après avoir été longuement hospitalisé en France suite à des graves blessures reçues sur le front en 1917 à Verdun, avait choisi de faire sa vie en France. Il avait épousé l'arrière grand-mère de cette jeune coiffeuse qui fut l'infirmière qui longtemps avait soigné ses blessures et l'avait aidé à revenir à la vie.

Mais bon, pour Criticus et un tas d'autres personnes ce type de situation n'existent pas. Ils affirment que seuls les handicapes liés au statut social, sont à prendre en compte comme un environnement matériel moins favorable, des parents ne maîtrisant pas bien la langue française qui ne sont pas d'un grand secours pour les études de leurs enfants, etc...

Ce n'est pas de la xéno anti-ensouché, Astrale. Ceux qui n'aiment pas les ensouchés ne prennent même pas la peine de leur parler. C'est parce que je considère qu'il est inadmissible que des gens avec qui je partage la même nationalité, des gens qui sont soumis aux mêmes lois que celles auxquelles je suis contrains, puissent, par leur manque d'intelligence, dégrader l'environnement, l'atmosphère du territoire sur lequel je suis plus ou moins forcé à résidence.

Tue Mar 17, 10:11:00 AM 2009  
Blogger Criticus said...

Je ne dis pas que des actes de racisme et de xénophobie avérés n'existent pas, je dis que tu ne peux pas généraliser à la majorité des Français comme tu le fais ici...

Tue Mar 17, 01:13:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Tu fais encore une fois erreur, Roman, puisque pas une seule fois je n'ai écrit que 71% des Fr. sont racistes. Je dis ce que le sondage révèle lui-même, c'est à dire que 71% des Fr. ont des préjugés ethno-raciaux - tous ne savent pas que, scientifiquement, selon les dernières données qui contredisent les précédentes, l'humanité ne peut pas être décomposée en catégories raciales - ce qui ne veut pas dire que les 3/4 des Fr. se soient livrés à des actes ou des violences liés à cette xénophobie latente. Je parle de xénophobie parce que c'est la seule explication plausible à ces stéréotypes, clichés, lieux communs, fausses représentations telles que les qqs exemples énumérés ici, à commencer par l'idée que les noirs sont de meilleurs sportifs que les blancs ou qu'ils ont le rythme dans la peau ou un tas d'autres préjugés dans ce genre. Tu peux essayer de faire croire que je dis autre chose, mais c'est ton honnêteté qui est en jeu - au nom de quelle idéeologie peux-tu la sacrifier? - ou alors, c'est que tu ne sais pas lire, et, dans ce cas, c'est moins grave, sauf pour ta carrière professionnelle.

Tue Mar 17, 02:01:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Les préjugés dont tu parles sont d'abord dans les questions des sondeurs. Et les stéréotypes qu'ils révèlent correspondent aussi à une réalité sociale, comme je l'ai déjà expliqué un peu plus haut...

Tue Mar 17, 02:11:00 PM 2009  
Anonymous BBL said...

Il me semble que personne ne répond au contre-argument de Criticus qui consiste à dire que le pré-jugé n'en est pas un mais plutôt une connaissance issue d'une fine observation de la réalité sociale.
Donc les noirs seraient réellement sur-représentés dans le sport, par exemple, ce qui serait la conséquence de facteurs sociaux et culturels.
Mais à part l'équipe nationale de foot et peut-être dans l'athlétisme (ce qui reste à démontrer) où as tu vu que les noirs étaient sur-représentés dans le sport ? Dans le cyclisme ? dans la natation ? Dans le patinage artistique ? Dans le tennis ...?
Les arabes seraient donc aussi plus tentés par le vol, sur-représentés dans la délinquance donc, pour des raisons sociales et culturelles. Selon les chiffres, les étrangers (pas ceux qui ont la nationalité française donc) sont effectivement sur-représentés dans les chiffres de la délinquance (facteurs sociaux OK) mais cela n'est déjà plus tout à fait vrai si on compare ceux qui est comparable : c'est à dire si on compare le groupe des étrangers, majoritairement composés d'hommes et de jeunes (qui sont eux clairement sur-représentés dans la délinquance) à un groupe de nationalisés également jeune et masculin !!! En outre, il y a un fossé entre le fait de dire que les personnes étrangères ont légérement plus recours à des actes delicteux que l'ensemble de la population globale, et le fait de dire que "tous les arables sont voleurs" ou même que les arables sont plus voleurs (sous entendu : du fait de leur origine ethnique, ce qui implique qu'ils soient plus voleurs dans toutes les situations sociales et culturelles).
De même, en admettant que les personnes étrangères soient plus touchées par l'exclusion (pour x raisons, qui tiennent autant à leur situation sociale et culturelle qu'à la réalité des discriminations dont ils sont aussi victimes même si je suis d'accord pour dire que ce dernier facteur ne doit en aucun cas être tenu pour unique !!) et qu'elles soient donc sur-représentées parmi les bénéficiaires de l'aide sociale par exemple, cela ne veut absolument pas dire qu'elles auraient PLUS DE DE facilités à obtenir ces mêmes aides qu'un ensouché placé dans la même situation (c'est pourtant ce que sous entend le stéréotype ) !! Si tu n'entends pas la nuance, c'est assez inquiétant !!
Donc non, les stéréoypes ne correspondent pas à la réalité sociale, celle-ci étant autrement plus complexe, diverse et nuancée, mais oui, toute la vie sociale est traversé par ces mécanisme de typification de l'Autre.

Tue Mar 17, 02:47:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Roman, s'il te plaît, ne fait pas semblant de ne pas comprendre. RoseNoire te l'a déjà demandé. Tu sais parfaitement que si on pose, ici en France, à des Français, la question suivante: "Avez vous des préjugés éthno-raciaux", on est sûr d'obtenir 96% de réponses négatives. Si on veut en savoir un peu plus, il faut poser des questions de manière indirecte mais qui donneront tout de même des réponses à la question centrale: "Combien de gens vivent avec des préjugés faux sur des personnes étrangères à leur cultures ?" ce qui reflète la méconnaissance de l'Autre et qui dit méconnaissance dit très souvent xénophobie, ce qui est une réaction NORMALE, sauf qu'il ne faut pas que cette réaction phobique se cristallise d'où l'incitation à aller vers l'Autre. Et je pense que ces assises se tiennent pour cette raison.
C'est question n'ont pas été inventées de toutes pièces par des journalistes pour induire en erreur les sondés, pas plus que je n'ai inventé celle du rythme dans la peau; ces stéréotypes existent bel et bien dans les représentions sociales, tout comme le patron exploiteur, le socialiste humaniste, l'alcoolique sympathique, etc...

La seule chose pour laquelle je suis vraiment d'accord avec toi, c'est la volonté de la gauche - soit disant anti-fasciste, alors que c'est elle qui est véritablement fasciste - de faire culpabiliser l'homme blanc. C'est d'ailleurs ce que je vous reproche, lorsque vous ne lâcher pas la grappe aux musulmans parce que ça participe du même principe. Et si, je ne suis pas tjs d'accord avec Chitah, je me dis que si j'étais à sa place je serai un peu moins patient avec vous. Tu vois bien comme ça t'enerve de porter le chapeaux, simplement parce que tes compatriotes ne sont pas si cleans que tu le voudrais et que je te colle ça gentiment, mais régulièrement, dans les dents, hein, Roman ?

Bon, je vois que BBL est entrée dans les détails, donc je suppose que tu as maintenant suffisamment de quoi réviser ta position, Roman.

Tue Mar 17, 03:14:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Réviser ma position, certainement pas.

L'expliquer,je pense l'avoir fait ici.

Les nouveaux préjugés dont tu parles n'ont en effet aucun rapport avec la réalité. Mais les stéréotypes décrits dans les questions en ont un, que je ne vais pas à nouveau expliciter...

Quant à Chitah : c'est plutôt moi qui suis patient de lire ses djihaderies.

Tue Mar 17, 03:19:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Je suis heureux, en revanche, de voir que tu dénonces comme moi la culpabilisation de l'homme blanc faite par la gauche pour attiser le ressentiment des enfants d'immigrés.

La question est de savoir si la xénophobie ne vient pas aussi de là...

Tue Mar 17, 03:21:00 PM 2009  
Anonymous BBL said...

"Mais les stéréotypes décrits dans les questions en ont un, que je ne vais pas à nouveau expliciter..."
Tu es si bouché que non seulement tu n'entends pas les nuances dans les discours sociaux, mais qu'en plus tu ignores les contre-argumentations qui te sont directement destinées ????
A moins que tu ne t'adresses sur la toile qu'à des personnes que tu as déjà pu clairement identifier ??????????????

Tue Mar 17, 03:28:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Non, Roman, comme je te le démontre pour le taux d'étrangers par rapport aux autres pays de l'UE et comme te le rappelle BBL - il me semble que tu n'as pas lu ce qu'elle vient de poster - tes infos ne sont pas exactes et tu ne peux donc pas t'en contenter.

Par contre comme on a pu le voir de façon éclatante avec le NPA qui instrumentalise le LKP pour le pousser au maximum au ressentiment contre 'l'esclavagiste' béké, il est évident que la gauche a tout fait pour capitaliser les rancœurs contre les 'nantis' - 4000€/mois - qui majoritairement sont des ensouchés, puisque les ensouchés sont, de fait, majoritaires.

De plus la gauche fasciste laisse entendre que les Juifs seraient majoritaires aux postes clefs et piloteraient finances et médias - la fameux lobby, ce pouvoir occulte.

Tue Mar 17, 03:52:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

L'argumentaire de BLL est hors sujet me concernant : elle parle d'autres phénomènes que ceux dont je parle.

Quant à toi, tu ne m'as rien prouvé.

Je t'ai déjà dit que le faible taux d'étrangers en France s'explique par les naturalisations et le droit du sol. Il faut prendre cela en compte.

Tue Mar 17, 03:56:00 PM 2009  
Anonymous BBL said...

"L'argumentaire de BLL est hors sujet me concernant : elle parle d'autres phénomènes que ceux dont je parle."
Euh...t'aurais pas de graves problèmes de compréhension de texte ?? T'as pas peur quie ça te pose de sérieux problèmes dans ta carrière de journaliste ???
Autre chose : ça fait 30 minutes que je te cause maintenant, merci de t'adresser directement à moi quand tu réponds !! En france, comme ailleurs, scotomiser ses interlocuteurs est le signe d'un grave manque de savoir vivre !!!

Tue Mar 17, 04:10:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Bon, alors on reparlera de tout ça quand tu auras appris à lire, Roman. Parce que ce n'est pas la peine d'insister, de multiplier les arguments, les sources, pour s'apercevoir ensuite que tu ne les as même pas lus et que si tu les as lus, tu n'y a rien compris. Désolé, mais si tu penses pouvoir avoir raison en agissant comme ça ne peut pas marcher. On a vraiment l'impression de perdre son temps. Tu devrais essayer de moins fréquenter foulon, je t'assure que ce type ne vaut rien et qu'il a une mauvaise influence sur toi.

Tue Mar 17, 04:12:00 PM 2009  
Blogger RoseNoire said...

Pff, vivement un bon stéréotype. S'ils étaient vrais, au lieu d'avoir des revenus modestes et des parents qui ne m'ont légué que des dettes, je serais douée pour la finance et j'aurais un super job dans les médias.
Berdel de morde, comme disait Audiard, si on n'a pas un père banquier, ça sert à quoi d'être Juif? :-D

Bon, je blague hein, c'est pour détendre l'atmosphère, qui devient un peu tendue. Mais, sans me lancer dans une énième explication, ni atteindre un niveau d'énervement un peu hostile, je ne comprends vraiment pas comment on peut croire que les stéréotypes dont nous parlons sont un fantasme de sondeur biaisé.
Il suffit de passer un peu de temps au bistrot, chez le coiffeur, chez le libraire, ou autour de la machine à café au bureau, pour tomber sur divers clichés ethno-centrés.

Là où je rejoins partiellement Roman, c'est que certains de ces stéréotypes eurent jadis une base socio-culturelle (footballeurs polonais etc...) mais se sont souvent transformés, au fil du temps, en des préjugés à forte valeur négative.
Observez les rictus et les clins d'oeils de la majorité des personnes qui débitent ce genre de préjugés: vous verrez bien que cela n'est pas neutre, il y a souvent un côté dépréciatif, voire même carrément glauque.

J'ai une copine infirmière urgentiste: les patients qui refusent une infirmière ou un médecin noir ou magrébin, c'est pas un épiphénomène. Et là on est en Belgique, dans un des plus grands hôpitaux universitaires bruxellois, donc la notion de préjugé ethno-centré n'est pas limitée à l'Hexagone.

Non, je le répète, j'en suis intimement convaincue: Homo sapiens a une peur atavique de l'Autre, de celui qui est différent.
Nier ce fait c'est entrer dans une logique de déni dangereuse.
Et je précise que je ne fais partie d'aucune de ces assocs "anti-racistes" ultra-militantes qui manient le politiquement correct comme arme de guerre mentale. Mais il faut pouvoir appeler un chat, un chat.

Tue Mar 17, 04:28:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

De plus, comme te le rappelle BBL, il n'y a rien de plus désagréable que de se faire snober par un connard. Le vrai con qui remplit les pages de la Maison du FauxCon a essayé de me la jouer de la sorte, il y a à peine 2 ou 3 jours. J'ai laissé tomber ce trouducul, sans répresaille d'aucune sorte, parce qu'on sent, à la lecture de ses interminables posts, qu'il est vraiment handicapé du cervelet. Pourtant, ça ne me semblait pas être ton cas, Roman. Mais bon, je dois avouer que je me suis trompé dans mon diagnostic. Tu es à mettre dans le même sac que le fauxcon et foulon tu as juste une couche de vernis un peu plus épaisse qu'eux, mais, sur la distance, tu ne tiens pas mieux la route que ces pauvres types.

Tue Mar 17, 04:37:00 PM 2009  
Blogger RoseNoire said...

J't'aime bien Schiero, mais ton problème, c'est que tu est difficilement capable de faire valoir ton point de vue sans basculer rapidement dans l'insulte et l'invective...
Fin de la parenthèse.

Tue Mar 17, 04:44:00 PM 2009  
Anonymous BBL said...

Rose Noire, si je peux me permettre : il me semble que les insultes de Scheiro (parenthèse : je remarque que ces derniers temps Scheiro devient Schiero dès qu'il glisse sur la pente de l'insulte :-) ) font ici assez légitimement suite aux insultes répétées de Criticus qui s'acharne à ignorer grossièrement ses interlocuteurs, ce qui peut être pire qu'une insulte directe !!
Si mon agacement transparait certainement dans mes réponses, je me suis retenue de l'insulter dans mes dernières réponses pour lui laisser une chance de changer d'attitude ! J'avoue que son insistance à mépriser un interlocuteur qui a bien voulu prendre la peine de prendre en compte certains de ses contre-arguments pour tenter de lui répondre et entamer ainsi la discussion sur un mode tout à fait courtois est plus que limite !!!

Tue Mar 17, 04:55:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Pas plus que toi, RoseNoire, BBL ou moi, nous ne manifestons en faveur ou contre qui que ce soit. Si la politesse a été inventé, et si elle est commune à toutes les cultures, c'est justement pour palier aux peurs et permettre ainsi une approche en douceur de l'Autre. Il me semble que dans toutes les cultures ignorer l'Autre, c'est dire lui signifier qu'il n'est pas suffisamment humain pour qu'on daigne s'intéresser à lui est considéré comme une grave offense. Mais à l'évidence ce n'est plus le cas en France où l'Autre n'existe même plus. On n'a même plus peur de lui, il n'existe pas. Voici la parade que ces putains de péteux ont trouvé. Evidemment ça va leur revenir dans la gueule vitesse grand V. C'est ce que Sigmund avait conceptualisé comme le retour du refoulé.
Criticus champion du déni !

Oui, je sais, RoseNoir, ça me pose pas mal de problème dans la vie, au quotidien, parce que le contact n'a plus rien de virtuel. Je ne sais pas si tu as vu Transpoting et si tu te souviens du violent sociopathe, Francis Begbie ? C'est un peu moi... heureusement, je vieillis ;-))

Tue Mar 17, 05:08:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home