Monday, April 14, 2008

Minables

C'est ce que Marc affirmait, le 02/04/2008 à 22:01, sur un blog qui a été depuis écrasé [Vous pouvez retrouver ces propos en cache, sur Google]:
Heu F...., désolé encore une fois je ne suis pas d'accord !
Tu écris :
"je trouve dommage aussi cette incessante opposition entre toi [Marc], Corto, Anonyme et lui[Scheiro]"
Or volontairement ou non cela sous-entend que je me suis associé à d'autres pour "attaquer" Scheiro. Eh bien c'est tout simplement faux !
Le seul débat que tu pourras trouver est sur mon blog (le billet "Malaises sociaux" de Wolfwood en juin dernier je crois) entre moi, Wolfwood (=Anomyme) et Scheiro. Or justement dans ce débat j'ai tenté de modérer les propos. Et ensuite j'ai modéré également à d'autres occasions, je peux t'envoyer les liens par courriel si tu le demandes. Partout ailleurs, je défends mes propres positions sans m'associer à qui que ce soit. [...]
Alors pourquoi a-t-il éprouvé le besoin d'effacer tous ses commentaires sous Visionnaires?

L'explication ne doit pas être difficile à trouver et je vous laisse évaluer la franchise de ce pauvre type. Bien entendu, comme tous les commentaires postés sont encore dans ma boite Gmail, ainsi que dans les boites Gmail de ceux qui ont souscrit à ce billet [sans parler des caches et des fils RSS], je pourrais les republier, histoire de mettre en lumière le double jeu de ce minable, incapable de soutenir plus de 24h sa propre opinion, ses propres paroles.

Rien d'étonnant à ce que le Marc et sa bande d'attardés vouent une admiration sans borne à des gens qui ont le courage de s'opposer, parfois au risque de leur vie, à toutes sortes de tyrannie, d'injustices, puisqu'eux même en sont totalement incapables. Pire, ils sont prêts à tourner leur veste dans la nuit, sans même qu'on leur demande quoi que ce soit.

Arrivé à ce stade, on comprend qu'on est en droit d'attendre les pires bassesses de la part de ces abrutis, ceux qui se rassemblent autour du blog hautement "subversif et critique" de Marc, ce leader de pacotille, lui-même n'ayant aucune idée de ce qui fait la dignité d'un homme, puisqu'il s'assoit volontairement dessus.

Sur le blog de A...., le 4 avril 2008 à 11:11, un des petits connards acrédités par le Marc en question écrivait:
[...] je m'adresse directement à Scheiro :
"OK, tu peux arrêter les frais, t'as ENCORE gagné (c'est la deuxcième fois), plus la peine de t'acharner. Je me tire de la bloggosphère au point que je ne la lirai même plus. Tu peux donc retrouver un ton plus léger et laisser tomber les brocards à tout bout de champ".
Babaye, les gens !
Il est temps de faire remarquer à ce fils de pute que je n'ai rien gagné, mais que c'est lui et ses potes qui ont tout perdu, puisqu'ils ont même perdu - à supposer qu'ils en aient eu - l'honneur: le simple fait se respecter soit-même en respectant sa propre parole.

Mais bon, je sais, qu'aujoud'hui encore, je pisse dans un violon: ces enculés ne sont pas foutus de comprendre de quoi je leur parle.

Décidément ces petits bourgeois facebookés ne sentent pas bon, ça je le savais déjà. Vraiment, la racaille ne se situe pas toujours là où le pense généralement le bon peuple. Mais bon, en ça, rien de nouveau non plus.

Throw them to the lions !

Labels: , , , ,

4 Comments:

Blogger Marc said...

Scheiro (le dernier message de ma part),

Dans ma dernière réponse sous le billet "Visionnaires" j'avais fait accès de sincérité voire d'épanchement. J'avais cru que c'était possible au ton apaisé de l'un de vos derniers messages.
Mais ensuite vous avez répondu de manière insultante pour l'un de mes amis et ironique à mon égard (du moins c'est ainsi que je l'ai interprété). J'ai donc regretté cet épanchement alors que j'avais pensé que nous pourrions en arriver à un état de neutralité, hors des propos blessants.

Finalement j'en suis venu à regretter totalement de m'être engagé dans de tels débats et j'ai effacé mes interventions. C'est la seule signification qu'il faut y voir, du moins la seule que consciemment je connaisse.

Je ne comprends pas pourquoi cela est si choquant, vous dites sans arrêt que le blogging n'a pas réellement d'importance pour vous.

Si vous préférez remettre l'ensemble des messages, ainsi que vous signalez cette possibilité, je n'y vois pas d'inconvénient.

Je ne comprends pas vos réactions, je ne vois pas quels enjeux il y a entre vous et moi.
Je suis calme là, je ne joue pas au gentil, cela a pris des proportions que je ne comprends pas.

Comprenez Scheiro que je ne souhaites plus poursuivre dans cette voie ni sur ce site, ni sur celui de Corto qui m'a parfois servi d'échappatoire après vos (très) nombreuses insinuations désagréables. Il me semble, c'est important pour moi, que ce n'est pas moi qui ai commencé dans cette voie.
Mais là, j'arrête définivement d'en parler

Mon Apr 14, 05:27:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

Marc, je vous réponds alors que je devrais simplement effacer votre commentaire. Mais bien entendu je considère que vous avez un droit de réponse. Je me doute bien que vous ne comprenez pas ma réaction, parce que vous ne voyez pas en quoi vos atermoiements et vos déclarations vous portent préjudices, mais portent aussi préjudice aux autres: vous dites une chose et son contraire dès que vous changez d'interlocuteur. Sinon, comment expliquer ce que vous dite à F.....

A ce jeu là, F.... a craqué et elle a bien fait: rien ne l'empêche d'ouvrir un blog sous un autre pseudo et de vivre tranquille. Quant à A....., votre amie, elle est au bord de la crise de nerfs. Vous n'avez pas de parole, mais, vous êtes surtout très influençable. Et même si je vous présente comme le chef des crétins, je crois qu'en réalité les 2 fils de pute, que vous appelez vos amis, se servent de vous et de votre manque de personnalité, pour foutre la merde sur les blogs des gens intelligents qu'ils détestent: vos 2 amis savent qu'ils sont condamnés à vivre comme des minables pour le restant de leurs jours.

J'étais prêt à vous ignorer et ceci depuis longtemps. Mais, vos deux acolytes trollent les blogs et vous leur servez de caution. Au lieu d'admettre que ce sont eux qui foutent la merde, vous les avez laissé faire, puisqu'après tout ils s'en prennent à vos adversaires politiques ou autres.

Pour rappel:
"Persuadé d’avoir une opinion valable sur tout, d’être de bonne foi, et que sa diarrhée verbale intéresse quelqu’un d’autre que lui, le troll bête prend l’apparence d’un blogger véritable. Assez redoutable en ceci qu’il refusera la qualification de troll.
Attention : le troll bête peut devenir méchant rapidement, puisqu’il est sûr de son bon droit. Comme le rappellent avec sagesse les vieilles légendes nordiques : "quand troll vexé, troll devenir encore plus chiant". Son but devient alors celui de tuer les forums, les blogs. Par amusement, parce que le sujet du forum/billet lui déplait, parce que les admins du forum/blog l’ont vexé. Parce que dehors il pleut et qu’il s’emmerde au boulot..."


Il n'y a pas suffisamment de place sur la bloggosphere francophone pour qu'on ne se rencontre jamais plus, Marc, car si l'on fait abstraction de tous les blogs totalement inintéressants, le tour des blogs en fr. est assez vite fait.

Je ne suis jamais allé vous relancer sur votre blog, et, vous devriez savoir - si vous surveillez votre site, vous qui vous prétendez informaticien - que je n'ai même pas la tentation de lire ce que vous pouvez y écrire.
Alors, pourquoi de votre côté vous ne faite pas pareil? Pourquoi, vous n'essayez pas d'aller vous faire pendre ailleurs? Pourquoi ne pas apprendre le chinois? Vous vous imaginez faisant face à un 900 millions de blogger en agitant votre petit drapeau tibétain, avec Woof-woof le clébard débile à votre droite et Corto la salopette à votre gauche? Mais, quelle aventure!!!

Bon vent...

Mon Apr 14, 08:52:00 PM 2008  
Anonymous Anonymous said...

Bonjour.

Je ne suis pas l'anonyme dont on parle, non, non, non, ne tirez pas sur moi.

Je lis ce billet et je tique sur :

"Rien d'étonnant à ce que le Marc et sa bande d'attardés vouent une admiration sans borne à des gens qui ont le courage de s'opposer, parfois au risque de leur vie, à toutes sortes de tyrannie, d'injustices, puisqu'eux même en sont totalement incapables".

Est-ce que ce passage sous entend que ce blog est une "sorte de tyrannie, d'injustice" ?

Parce que si c'est ça, moi, je ne le lis plus !
(Et ce serait dommage).

Amicalement.

Tue Apr 15, 04:03:00 PM 2008  
Blogger Scheiro said...

J'ai un peu de mal à comprendre la question, parce qu'il me semble pas que M. et sa bande d'attardés vouent un culte particulier à ce blog.

D'autre part, je n'ai pas l'impression de faire l'apologie de la tyrannie, pas même celle de la tyrannie de la mode et du politiquement correct qui voudrait nous faire larmoyer sur les malheurs du monde.

J'espère en tout cas que la lecture de ce blog n'est pas conditionnée par la réponse que je fais, mais bien par l'intérêt que vous y trouvez, Anonyme ;-)

Tue Apr 15, 04:19:00 PM 2008  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home