Wednesday, February 4, 2009

52 civils ont été tués

Au moins 52 civils ont été tués dans le nord du Sri Lanka, alors même que la communauté internationale réclame la fin des hostilités pour sauver 200.000 civils pris au piège des combats qui font rage entre l’armée et les rebelles tamouls. L'unique hôpital en zone de guerre a été évacué mercredi après avoir été pris sous le feu des combats pendant seize heures.

Commentaire de Marcel le Coq, à 10:08 h, le 4/02/2009, sur Le Soir :
La vie des Sri-Lankais n'a décidément pas la même valeur que celle des Palestiniens. Pas un article comminatoire dans la presse, pas une manif avec drapeaux brûlés, pas de déclarations des associations et partis d'extrême gauche contre les crimes de guerre et pour la poursuite des coupables. En fait, s'il n'y a pas Israël dans le titre, tout le monde s'en fout bien. Ca jette un doute sur la sincérité de certains soutiens tonitruants à la cause palestinienne. Combien faut-il de cadavres srilankais pour un linceul gazaoui ?
Où sont les islamo-gauchistes européens quand, dans le Sri Lanka, la guerre civil dure depuis 37 ans et a fait plus de 70 000 morts ? Honte aux européens à sensibilité variable, indifférentes à toutes les autres souffrances, nombreuses et bien pires dans lesquelles Israël n'est nullement impliqué, que fait preuve de compassion juste pour les terroristes.
Marcel résume parfaitement ce que je pense de la psychologie, du comportement, c'est à dire de l'éthique des "humanistes" européens qui représentent, selon mes critères, sur mon échelle de valeurs, la lie de la civilisation occidentale.

Aussi, je vous laisse le soin d'exprimer votre opinion à ce sujet, mais vous aurez du mal à me faire accepter l'idée que nos "braves pacifistes" sont animés par d'honnêtes convictions. Je sens un relent de pourriture qui flotte dans l'arrière salle de notre société qui , pourtant, se veut si pure, et ça me soulève le coeur.
"L'air pur et le parfum des fleurs nous seraient moins favorables que l'odeur de fosse d'aisance et le relent de charogne que nous respirons ici." Léon Bloy, Journal, 1895, p. 188.

Labels: , , , , ,

16 Comments:

Blogger Criticus said...

« La lie de la civilisation occidentale »... et l'annonce de sa décadence finale. Ces gens-là sont à la fois la racine et le symptôme du mal. Inutile de te dire que je prône les dernières solutions à leur égard.

Wed Feb 04, 12:32:00 PM 2009  
Blogger Chitah said...

Bien evidemment, ton propos Scheiro est tout à fait juste. Je suis juste un petit peu étonné de ne lire qu'une critique envers les "soutiens" aux palestiniens, les soutiens aux israëliens/juifs/sionistes (rayer la mention inutile) sont tout aussi critiquables, voire probablement plus encore puisque leur bodycount est encore plus inférieur que celui des palestiniens.

Rappelons que c'est le 49ème conflit le plus meurtrier entre 1950 et nos jours.

Au final, et je pense que tu partageras mon avis, il n'existe que trois raisons qui expliquent l'intérêt pour le conflit israelo/palestinien :
- 0,01% des gens sont intéressés sincèrement, pour des raisons historiques, culturelles, religieuses, etc.
- 49,995 % sont intéressés parce qu'ils sont racistes (envers les arabes) ou islamophobes
- 49,995% sont intéressés parce qu'ils sont antisémites/antisionistes/anti-israëliens.

Wed Feb 04, 02:33:00 PM 2009  
Blogger Rubin said...

Je suis tout-à-fait d'accord avec toi, Yves. J'ai appelé cela "les ravages de l'indignation sélective".

Wed Feb 04, 03:05:00 PM 2009  
Blogger Didier Goux said...

Nevous faites pas plus naïf que vous ne l'êtes, mon ami : les Sri-lankais (c'est où, ça, le Sri-Lanka ?) ne sont pas tués par des juifs. donc, aucun intérêt. Profits et pertes.

Wed Feb 04, 08:20:00 PM 2009  
Blogger Astrale said...

essai

Wed Feb 04, 11:33:00 PM 2009  
Blogger Astrale said...

flute, je viens d'ecrire un truc "vachement" bien, et pfuit!!!

Wed Feb 04, 11:34:00 PM 2009  
Blogger Astrale said...

en substance, ça allait dans ton sens...
je rajouterais que l'homme a toujours quelqu'un à haïr! et que les médias font les "modes"...

Wed Feb 04, 11:36:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Chitah, crois-moi je déplore sincèrement la souffrance qu'une grande majorité de Palestiniens endurent. Pourtant j'estime qu'ils ont raté de nombreuses occasions de mettre fin à ces souffrances, ne serait-ce qu'en respectant les dizaines, centaines (peut-être) d'accords passés avec les Israéliens depuis 60 ans.
Je suis persuadé que les Juifs ne demandent qu'à vivre en paix et souhaiteraient ne plus avoir affaire à ces conflits successifs. Je ne crois pas que les Palestiniens, le monde arabe et, au-delà, les Musulmans soient aussi désireux que les Juifs d'avoir la paix, de déposer définitivement les armes. D'où ma critique envers ceux, qui ne manisfestent pas pour une paix durable entre les DEUX peuples, mais qui manisfestent UNIQUEMENT pour soutenir UN seul des deux peuples, et pire se laissent aller à la haine de l'AUTRE. De plus, je te rappelle, Chitah, que personne n'appelle à rayer la Palestine de la carte, mais que de nombreuses voix s'élèvent pour qu'Israel disparaisse du paysage et que les Juifs soient sinon exterminés, au mieux envoyés chez Sarah en Alaska. Alors, qui a vraiment besoin de soutient?

Je te rejoins sur un point, Chitah, et là, je suis d'accord avec toi: une bonne partie des Européens, mais (comme je ne suis pas parfaitement informé sur toute l'Europe), je me contenterai de dire, une grande partie de la France est animée par des sentiments xénophobes contre ses ressortissants juifs et musulmans. Mais, plus généralement, contre tous ceux qui ne correspondent pas à l'idéal type, à l'image que le français ensouché se fait de lui-même. On retrouve ça aussi dans les autres pays européens, mais le Français, le vrai, n'arrive pas à se faire à l'idée qu'on ne puisse pas vivre exactement comme lui. Enfin, ce n'est pas pour rien que la France est surnommée "fille aînée" de l'Eglise et là encore les Français - même athées - conservent une lourde propension à la culpabilité. Déportation et colonisation les hantent encore. Avec, pour conséquence, le fait qu'ils ne sont pas près de pardonner à leurs victimes d'avoir fait d'eux des gens pas aussi honorables qu'ils auraient aimés le paraître au yeux du monde.

@Criticus, Rubin et Didier: Nous sommes d'accord.

@Astrale: les médias donnent au lecteurs ce qu'ils ont envie d'entendre, peu de rédactions rament à contre-courant. On l'a vu encore cette fois-ci avec l'opération "Pb durci", c'est bien là le problème.

Thu Feb 05, 12:57:00 AM 2009  
Blogger LOmiG said...

totalement en phase avec le billet, et avec ton dernier commentaire Scheiro...

Bravo. Et merci.

Thu Feb 05, 11:01:00 AM 2009  
Blogger Criticus said...

@ Scheiro

« une grande partie de la France est animée par des sentiments xénophobes contre ses ressortissants juifs et musulmans. Mais, plus généralement, contre tous ceux qui ne correspondent pas à l'idéal type, à l'image que le français ensouché se fait de lui-même. On retrouve ça aussi dans les autres pays européens, mais le Français, le vrai, n'arrive pas à se faire à l'idée qu'on ne puisse pas vivre exactement comme lui. »

Je crois qu'on ne vit pas dans le même pays. Tous les Français que je rencontre se disent citoyens du monde, quand ils ne se disent pas en prime honteux d'être français.

Alors, peut-être que les journalistes, blogueurs et étudiants que je rencontre ne sont pas représentatifs de la société française, mais j'avoue que ma vision des Français est exactement inverse à la tienne, Scheiro. Je me demande même qui est encore authentiquement patriote en France.

Thu Feb 05, 01:18:00 PM 2009  
Blogger Rubin said...

@Roman : ce sont deux faces de la même pièce. Milner explique très bien cela dans "Les penchants criminels de l'Europe démocratique".

Thu Feb 05, 01:25:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

@ Rubin : peut-être, mais je ne la vois pas vraiment, l'autre face !

Thu Feb 05, 01:29:00 PM 2009  
Anonymous l'hérétique said...

J'ai trouvé : je sais comment aider les sri-lankais. Vous allez voir, je publie ça sous peu !

Thu Feb 05, 01:30:00 PM 2009  
Blogger Rubin said...

@L'Hérétique : je sens que je t'ai inspiré sur ce coup ;-)

Thu Feb 05, 01:32:00 PM 2009  
Blogger Chitah said...

Scheiro,

Il n'y a pas que les palestiniens qui sont à blâmer, la longueur de ce conflit est autant due aux occasions manquées des palestiniens qu'à celles des israéliens. Ce sont bel et bien les deux protagonistes qui ont gâché toutes les occasions recensées.

Sat Feb 07, 01:10:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

Je suis entièrement d'accord sur le fait qu'"Il n'y a pas que les palestiniens qui sont à blâmer". Israël a commis de graves erreurs et au-delà, les Libanais, les Jordaniens, les Égyptiens, Syriens, Saoudiens, Irakiens, Iraniens, Etatzuniens, Français, etc.. la liste est presqu'interminable dans ce monde globalisé où les intérêt des uns sont imbriqués avec les intérêts des autres.
Je suis d'accord, Chitah, pour considérer la population Palestinienne comme victime d'une situation qui la dépasse largement et dont l'erreur principale consiste à avoir fait et à faire confiance soit à des dirigeants véreux, soit à des chefs de guerre fanatiques de l'idée d'un monde en totalité islamique qui, pourtant, n'adviendra jamais.

Sat Feb 07, 03:57:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home