Tuesday, February 10, 2009

Xénophobie low cost

"Je suis le contraire d'un xénophobe, et a fortiori d'un raciste." Quand un mec se donne la peine de préciser ce genre de choses, n'allez pas chercher plus loin, il ne s'évertue qu'à se rassurer lui-même, sur son propre compte - bien que ça ne trompe personne - pour pouvoir ensuite tenir le discours classique du xénophobe lambda. Je ne le connais pas, mais je suis certain qu'il a un copain qui s'appelle Miloud, ou Kader et dont il parlera, si nécessaire, en cas de reproche quant à son attitude... stupide. J'ai du mal à qualifier ce comportement, tellement c'est banal dans le paysage français, et, "stupide" me semble le terme le plus adapté.

La suite est conforme à la plus pure diatribe classique, celle qu'on entend lorsqu'un ensouché moyen exprime ses angoisses. Un modèle du genre:
"Ca ne me pousse pas à accepter n'importe quoi, n'importe quel comportement, n'importe quelle tenue vestimentaire, n'importe quel rite social. Si telle femme musulmane porte une bourka parce qu'elle y est contrainte, je me féliciterais que la loi de mon pays en interdise l'usage. Si, au contraire, elle la porte volontairement en application de ses principes religieux ou culturels, alors qu'elle la porte, mais dans son propre pays et pas ici. Sa culture est CONTRAIRE à la nôtre (et je ne parle pas ici QUE de la bourka). Si elle vit ici, c'est à elle de s'adpater, pas à nous..."
Le mec en question n'est même pas en mesure d'imaginer que la femme au burqa soit aussi française que lui et qu'elle n'ait pas d'autre pays d'origine que la France. On peut même imaginer que cette femme soit apparentée avec le duc d'Orléan - bon... d'accord, j'ai une imagination fertile.

Enfin... je vous laisse juge...

Labels: , , ,

9 Comments:

Anonymous Monsieur H said...

Il est même à parier qu'il est parti en vacances au Maroc, une fois.

Tue Feb 10, 11:38:00 PM 2009  
Blogger Scheiro said...

C'est très probable, Monsieur H.. Je suis très heureux de te savoir encore en vie, camarade!

Tue Feb 10, 11:48:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

@ Scheiro

Je reproduis partiellement le commentaire que j'ai laissé chez René.

Il n'y a aucune xénophobie, aucune peur de l'autre, aucun repli identitaire de la part de René, ni de celle de Lomig, ni de la mienne.

Nous sommes ouverts aux étrangers, sous réserve, et c'est la moindre des choses, qu'ils mettent leurs pratiques en accord avec les valeurs de la civilisation dans laquelle ils s'installent. Je ne vivrai jamais dans un pays appliquant la charia, car je sais que je ne pourrais pas m'y conformer tout en restant moi-même.

Le même raisonnement doit être fait pour ceux qui considèrent le port de la burqa par les femmes comme consubstantiel à leur identité religieuse.

J'ajoute, ce que tu ne fais pas ici Scheiro, que la majorité des musulmanes ne porte pas la burqa.

Je me demande donc quelle xénophobie il y a ici.

Wed Feb 11, 12:29:00 AM 2009  
Blogger Paul Guignard said...

@ Sheiro
Sur ce point, je suis comme toi en désaccord profond avec René Foulon ou Criticus. Mais je ne condamnerait pas avec autant de virulence leur xénophobie (au sens propre : peur ce ce qui est étranger, rien à voir avec le racisme).
J'ai peur comme eux de l'islam intégriste lorsqu'il nie les valeurs auxquelles je crois. Mais le repli identitaire proposé, c'est jeter bébé avec l'eau du bain, refuser tout ce qui participe de la culture musulmane par peur d'être agressé par ses éléments les plus détestables.

Wed Feb 11, 12:40:00 AM 2009  
Blogger Criticus said...

@ Paul : comme je suis d'accord avec ton commentaire, je m'inscris en faux par rapport à l'accusation - fausse - de xénophobie que tu me lances. Ce dont j'ai peur, ce n'est pas d'une culture, mais d'une idéologie. Une idéologie inacceptable dans une société libre.

Wed Feb 11, 12:50:00 AM 2009  
Blogger LOmiG said...

@ Scheiro : euh...je crois que tu délires là. pour avoir déjà un peu parlé avec René, je crois qu'il est effectivement à l'opposé du xénophobe, ou du raciste. De même que moi ou Roman. Ce n'est pas parce que tu affirmes quelque chose, que ça devient vrai.
Par ailleurs, bravo le niveau de débat apporté : "boouh méchant raciste !"

quel rapport avec la question discutée ici : le voile. Donnes nous plutôt ton avis. Sur le voile.

Wed Feb 11, 07:39:00 AM 2009  
Anonymous René said...

@ Scheiro

Malgré ma tentation habituelle de "laisser les [...] pour ce qu'ils sont", je ne peux pas laisser passer de tels propos !

J'aime bien (façon de parler) la propension qu'ont certains, et tu n'es pas le seul Scheiro, à penser à la place des autres, et au besoin à leur reprocher ce qu'ils pensent soi-disant...

Pourquoi présupposer que, par principe, prendre position contre quelque chose ou quelqu'un signifie en avoir peur ? Je n'ai peur de personne, et surtout pas des étrangers en tant que tels. Il n'y a pas besoin d'avoir peur pour prendre position contre des pratiques que l'on réprouve. Il n'y a pas besoin d'être xénophobe pour ne pas tout accepter des étrangers. Il n'y a pas besoin d'être raciste pour tout accepter d'un Noir ou d'un Arabe.

Pour certains, dont tu sembles faire partie, dénoncer le comportement d'un malfaiteur (je prends à dessein un exemple extrême pour bien te faire comprendre mon propos), c'est être xénophobe si le malfaiteur est étranger, c'est être raciste si le malfaiteur n'est pas blanc ! Moi, j'appelle ça du racisme, vois-tu ! Du racisme "à l'envers", peut-être, mais du racisme quand même !

Je n'ai pas attaqué dans mon billet, ni les Arabes ni les Musulmans. J'ai attaqué le port de la burqa, qui n'est d'ailleurs qu'une partie du problème. Car le problème de fond n'est pas d'attaquer telle ou telle catégorie de personnes mais de défendre notre culture.

@ Paul

Ce que tu appelles "repli identitaire", c'est justement ce que je reproche aux populations exogènes qui refusent de s'intégrer, y compris en acceptant nos codes culturels. Alors, me reprocher la même chose à moi-même, c'est un peu fort de café !

Si tu appelles "repli identitaire" le fait de refuser des comportements contraires (j'ai bien dit contraires, et pas seulement différents) à ce qui fait la culture occidentale, c'est que nous ne parlons pas la même langue...

Je refuse deux choses :

- de voir des populations exogènes (même quand il s'agit d'individus de nationalité française) m'imposer leurs propres codes culturels quand ils sont contraires, j'insiste, à ma propre culture
- de voir ces mêmes populations, même sans me les imposer, pratiquer ces mêmes codes culturels "entre eux", et donc former des "clans", ou si tu préfères des communautés. Car je combats avec force l'idée du multiculturalisme, qui conduit inexorablement au communautarisme, qui selon moi est l'opposé de l'idée de nation à laquelle je suis particulièrement attaché.

Les étrangers, de quelque origine qu'ils soient, sont les bienvenus dans mon pays à deux conditions sine que non :

- ils respectent leur pays d'accueil et sa culture
- ils s'intègrent dans la population française, socialement, civiquement, et culturellement

Wed Feb 11, 10:10:00 AM 2009  
Blogger Scheiro said...

Je ne vous mets pas dans le même sac que René, Criticus et LOmiG. Si j'avais estimé que vous avez des propos carrément xénophobes comme peut en tenir René [à la limite du racisme], je vous l'aurez aussi signifié sur vos blogs respectifs.

Bien entendu, concernant l'Islam, je ne suis pas d'accord sur de nombreux points avec vous, même si sur d'autres je suis totalement d'accord. Mais j'estime que René verse dans un type de discours que je ne peux pas accepter et qui de plus me semble totalement improductifs si, comme il le prétend, il tient à ce que les musulmans se fondent dans le paysage culturel français.

Si Montesquieu est au fondement de l'humanisme fr. alors, désolé, le discours de René, ne cadre pas avec celui du philosophe et je me demande dans ce cas s'il ne faudrait pas faire sauter le H du LHC.

Merci, Paul pour ta contribution et je partage avec toi l'idée d'un repli identitaire, d'une crispation même, de la part de nombreux Français, ce qui provoque plus de frictions que nécessaire à l'acceptation dans le paysage culturel de l'Islam représenté par une partie, non négligeable - ne serait-ce que par le nombre - de la population.

Wed Feb 11, 01:19:00 PM 2009  
Blogger Criticus said...

Je répète qu'il n'y a pas plus de xénophobie ni de racisme chez René qu'il n'y en a chez Lomig ou moi.

C'est-à-dire pas du tout. J'ajoute que je ne vois pas trop le repli identitaire dont Paul et toi parlez.

Je vois plutôt un effacement culturel, qui donne prise à toutes les revendications des communautés.

Wed Feb 11, 01:24:00 PM 2009  

Post a Comment

Note: Only a member of this blog may post a comment.

Subscribe to Post Comments [Atom]

<< Home